Fraude sur Internet : Deux femmes voient leurs comptes bancaires vidés et ne se font pas rembourser leur argent

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Par SudOuest.frPublié le 06/11/2022 à 16:51

42 000 euros pour l’un, 10 000 euros pour l’autre. Deux habitants du Cantal ont vidé leurs comptes bancaires en quelques clics négligents. Dans le premier cas, l’argent a été partiellement récupéré, mais dans le second, les remboursements n’ont pas été garantis

Les comptes bancaires de deux Cantaliens ont été vidés en quelques clics. C’est une information que nous ont révélée nos confrères de « La Montagne » Aurillac. Il reste 42 000 euros en une nuit pour le premier et plus de 9 000 euros envolés pour le second.

Dans le premier cas, c’est via PayPal que l’arnaque se produit. Le compte est vidé du jour au lendemain. Mais heureusement, la plainte de la Cantalienne est immédiate et parvient à récupérer environ 32 000 euros. Une histoire qui lui coûtera tout de même 10 000 euros.

« Négligence grave »

« Négligence grave »

Dans le second cas, à Aurillac, Martine décide de mettre ses skis en vente chez Leboncoin. Elle reçoit un e-mail lui demandant si les skis sont toujours disponibles. « On me dit que pour payer il faut passer par le système de paiement sécurisé du site, j’y vais de bonne foi et remplis ce qu’il y a à remplir. Voir l’article : Soitec : Oddo confirme sa décision sur les actions. « Entre les informations demandées, les codes pour accéder à vos comptes en ligne et, là, la sanction est immédiate. 9 100 euros volés et non récupérés.

Normalement, la banque de Martine aurait dû le rembourser, comme prévu à l’article L133-18 du Code monétaire et financier. Mais l’article L133-16 du même code explique que le client doit prendre « toutes les mesures raisonnables pour préserver la sécurité de ses données de sécurité personnalisées ». Et si la banque parvient à prouver une « faute lourde » l’utilisateur pourra ne pas avoir à rembourser.

À Lire  Réponse commentée DCG 2022 UE6 à télécharger

Banque en ligne : découvrez cette astuce toute simple pour recevoir des bonus XXL
Voir l’article :
Banques en ligne : comment se rendent-elles séduisantes ? Lorsque les banques…

Difficile de poursuivre les auteurs

Difficile de poursuivre les auteurs

Même en sollicitant l’aide de la CLCV (Association Consommation, Logement, Cadre de Vie, Défense des Consommateurs), la banque n’a pas remboursé Martine. « Nous considérons que le client a fait preuve de négligence et de manque de vigilance. »

Dans de tels cas, les conséquences pénales sont difficiles à obtenir car « il est très difficile de renvoyer l’auteur », explique Paolo Giambiasi, procureur d’Aurillac. En fait, les taux de règlement sont faibles (4%). Toutefois, il est toujours utile de porter plainte, estime le parquet.

Test BforBank : la banque privée en poche
Voir l’article :
Lors de son lancement en 2009, BforBank souhaitait démocratiser la banque privée…