Fruits et légumes : où manger en janvier ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

1/48 –

JANVIER À DÉCEMBRE – Chou-fleurDe nombreuses variétés de chou-fleur sont présentes sur les étals selon la saison. En fin d’année, vous retrouverez ceux qui ont été semés au printemps pour les soupes d’hiver ! Les premières pousses de printemps arriveront en avril-mai, et en juin le chou romanesco se démarque. Ce légume est peu calorique et riche en vitamines C et B9.

Pourquoi consommer les fruits et légumes de saison ?

Par Eliane Séjour le 5 octobre 2022 18:37 Mis à jour le 6 janvier 2023 16:08 Lire aussi : La cuisine, l’éducation à l’autogestion du diabète et l’intervention améliorent la qualité de vie.

[FRUITS ET LÉGUMES DE SAISON] En janvier on privilégie les légumes pour les soupes et potages (pommes de terre, poireaux, carottes) et on se ressource en vitamine C avec les agrumes et le kiwi.

Pour ses bienfaits nutritionnels : s’il est recommandé d’en manger de saison, ce n’est pas pour rien. Le corps humain doit s’adapter aux changements de saison tout au long de l’année et les fruits et légumes sont là pour vous y aider. En effet, les produits de saison répondent aux besoins nutritionnels de l’organisme spécifiques aux saisons. En hiver, par exemple, le froid et le manque de soleil font que le corps a besoin de plus de vitamine C et de nutriments. Et quels fruits et légumes trouve-t-on en hiver ? Légumes riches en minéraux (poireaux, choux, épinards) et agrumes (clémentines, mandarines, oranges, pamplemousses).

Après une pizza surgelée, souvenirs de masse des pains et chocolats Kinder
A voir aussi :
&#xD ; Alors que la pizza de Buitoni est soupçonnée d’être à l’origine…

En vidéo : les bonnes raisons de manger des fruits et légumes de saison 

A cause de l’impact écologique : manger de saison c’est bien, manger de saison ET local c’est mieux. Pour limiter l’impact carbone, il est préférable de privilégier les circuits courts et donc de consommer localement. Vérifiez la provenance des fruits et légumes de saison que vous achetez en supermarché car malheureusement ils ont peut-être été cultivés sous serre ou achetés dans des magasins bio plus soucieux de proposer des produits frais et locaux à leurs clients. Aujourd’hui, il est de plus en plus facile de consommer local en adhérant à une AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) qui met à votre disposition des paniers de fruits et légumes de producteurs locaux.

Pour protéger l’environnement : les fruits et légumes hors saison sont généralement importés et transportés par avion ou par bateau puis par camion. Ces trois moyens de transport sont assez polluants pour la planète. De plus, question de conservation des produits, ceux-ci sont recouverts de produits chimiques afin qu’ils n’arrivent pas trop mûrs après transport, autre point négatif. Par ailleurs, si fruits et légumes peuvent être cultivés en France, s’ils ne sont pas de saison, leur culture nécessite des conditions particulières et industrielles (pesticides, serres, engrais chimiques, antigel…) qui dégradent les sols.

2/48 –

DE JANVIER À DÉCEMBRE – La pomme de terre Légume classique et incontournable, la pomme de terre se consomme tout au long de l’année. Voici 9 façons de le cuisiner.

3/48 –

JANVIER À DÉCEMBRE – Le poireau Si le poireau est présent sur les étals des marchés tout au long de l’année, la haute saison est l’automne-hiver, ce qui permet de préparer des soupes pleines de saveurs et de vitamines. Les poireaux sont alors beaucoup plus gros qu’au printemps et ont un bon apport énergétique. Découvrez ici des recettes avec des poireaux.

4/48 –

DE JANVIER À DÉCEMBRE – Citron Riche en vitamine C, le citron ne doit pas manquer. Il vous accompagne tout l’hiver pour aider vos défenses immunitaires contre les infections et les bactéries. Et au printemps, n’hésitez pas à l’utiliser en cure détox. Découvrez ici des recettes de desserts légers au citron.

5/48 –

DE MARS À JUIN – Radis Peu calorique et très riche en eau, le radis rose annonce toujours l’arrivée du printemps ! C’est un coupe-faim idéal à consommer en apéritif. Riche en potassium, elle est aussi naturellement diurétique.

6/48 –

DE MARS À DÉCEMBRE – Navets Riches en vitamines et minéraux (principalement du potassium), les navets poussent deux fois par an. Au printemps il se récolte jeune tandis qu’en hiver il se récolte mûr et c’est votre meilleur allié pour les soupes. Mais il y a aussi bien d’autres façons d’en profiter. Découvrez ici des recettes qui vous feront aimer les navets.

7/48 –

MARS / AVRIL / MAI / JUIN – L’artichaut L’artichaut est en fait une fleur comestible. A la fois délicate et généreuse, la chair de l’artichaut regorge d’antioxydants. Il contient également un certain nombre de minéraux, dont du fer et de la vitamine C et du potassium, qui en font un bon anti-fatigue. En général, l’artichaut se consomme toujours cuit.

8/48 –

D’AVRIL À JUIN – Asperges

Quand le printemps arrive, c’est la haute saison des asperges ! Vous pouvez les déguster simplement en vinaigrette ou en gratin. Ils accompagnent très bien la viande. Les asperges blanches, vertes ou violettes sont peu caloriques et contiennent du potassium, du magnésium et des vitamines. Trouvez des recettes d’asperges ici.

9/48 –

AVRIL À SEPTEMBRE – Fraises Au début du printemps et tout au long de l’été, les fraises reviennent en force. Ce petit fruit rouge est peu calorique, vous pouvez donc le consommer sans modération. Il est chargé d’antioxydants et de vitamines, en particulier de vitamine C, pour renforcer votre immunité. Découvrez ici des recettes originales avec des fraises.

10/48 –

MAI/JUIN – Haricots Le printemps et le début de l’été sont le moment idéal pour déguster des haricots frais. Très nutritives, riches en protéines végétales, elles apportent également des vitamines B et C. Elles se conservent dans le bac à légumes du réfrigérateur et doivent être consommées dans les 2 à 3 jours, avant que les gousses ne ramollissent. Découvrez ici des recettes gourmandes avec des haricots.

11/48 –

MAI/JUIN- La pomme de terre nouvelle C’est la première pomme de terre de l’année : plantée en hiver et récoltée 90 jours après la plantation et avant pleine maturité. Il a une chair lisse et légèrement sucrée qui développe une saveur de noisette à la cuisson. Leur peau est très fine, il n’est pas nécessaire de la peler. Elle est plus faible en glucides et contient deux fois plus de vitamine C que les autres pommes de terre.

12/48 –

MAI / JUIN – Petits pois Les petits pois écossés, verts et croquants, sont appréciés pour leur goût sucré. Bien qu’elles soient petites, ces céréales sont riches en fibres, en protéines et en vitamines B. Les pois sont donc un aliment très complet à ajouter à vos plats. Mais dépêchez-vous : vous ne les trouverez sur les étals qu’en mai et juin.

13/48 –

DE MAI À JUILLET – Rhubarbe Arrive au printemps et dure jusqu’à l’été. La rhubarbe est un fruit peu calorique et riche en calcium. Comme sa chair est acide, on la mange surtout cuite où elle fond. Principalement utilisé pour les desserts gourmands en cakes, crumbles, confitures ou compotes, il peut aussi accompagner vos plats salés.

14/48 –

MAI / JUIN / JUILLET / AOÛT- Laitue Elle est disponible toute l’année, mais la haute saison de la laitue aux feuilles croquantes commence en mai. C’est le cinquième légume le plus consommé en France. Peu calorique et riche en minéraux et oligo-éléments, il se consomme principalement en salade pour accompagner vos plats ou pour compléter vos entrées.

15/48 –

MAI/JUIN/JUILLET/AOUT – La cerise Premier fruit à noyau de l’année, la cerise arrive sur les étals dès les beaux jours. Sucrée ou épicée, elle se consomme crue ou cuite en galettes ou autres préparations. Il est un peu plus calorique que les autres fruits, mais il est riche en fibres et en potassium. Découvrez ici des recettes de desserts légers aux cerises.

16/48 –

MAI/JUIN/JUILLET/AOUT- Courgette Très peu calorique et riche en vitamines et minéraux, la courgette est un aliment sain qui arrive en mai et reste présent tout l’été. Préférez les jeunes courgettes si vous êtes digestif fragile, car les fibres seront mieux soutenues. Et consommez-le avec votre peau pour bénéficier de tous ses bienfaits. Découvrez ici des recettes légères de courgettes.

17/48 –

MAI/JUIN/JUILLET/AOUT – Aubergine Idéale pour maigrir, l’aubergine est peu calorique et rassasiante. Il aide également à réduire le mauvais cholestérol. Riche en fibres, potassium, vitamine B et antioxydants, elle possède plusieurs vertus : diurétique, laxative, astringente et anti-inflammatoire. Découvrez ici des recettes faciles avec des aubergines.

À Lire  Écoutez-vous pour mieux manger