Futures citadines : toutes les nouvelles voitures attendues en 2023

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Auto-Moto passe en revue les nouveaux modèles 2023 que les constructeurs assemblent dans la division des citadines.

Auto-Moto passe en revue les nouveaux modèles 2023 que les constructeurs assemblent dans la division des citadines.

Abarth 500e Cabrio 2023

Dévoilée en novembre dernier, la nouvelle 500 électrique (155 ch) se transformera logiquement en cabriolet dans les prochains mois, mais délaissera la carrosserie 3+1 portes du modèle Fiat dont elle est dérivée. Ceci pourrez vous intéresser : Mauvaises réparations : comment se retourner contre le garagiste ?. Dans le même temps, il affine une mécanique plus fâchée qui est attendue d’ici la fin de l’année.

RiskAssur : comment vendre votre voiture rapidement (par RiskAssur, le magazine des risques et des assurances)
Ceci pourrez vous intéresser :
Commentaire lu 3026 fois, depuis sa publication le 09/06/2022 à 07:43:21 (longueur…

Citroën C3 2023

Après sept ans de bons et loyaux services, l’actuel opus Citroën C3 sera remis à une toute nouvelle génération fin 2023. Une quatrième génération, fidèle aux valeurs de frugalité véhiculées par le concept-car Oli, a révélé Herbst, marquant l’entrée des chevrons dans une nouvelle ère low-cost, bien que la marque s’en défende. En effet, difficile de croire que la nouvelle citadine montera en gamme quand on apprend qu’elle sera basée sur une plateforme modifiée de la C3 récemment lancée sur les marchés émergents d’Inde et d’Amérique du Sud. Stellantis doit également ce nouveau modèle à un partenariat technique avec la société indienne Tata, qui donnera à cette C3 des allures de SUV et un gabarit limité à 4 mètres de long. Il a cependant droit à quelques aménagements esthétiques pour son arrivée en Europe, inspirés de l’étude Oli et de certaines caractéristiques technologiques pour répondre aux normes environnementales et de sécurité. Positionné à mi-chemin entre Dacia Spring Electric et Sandero, il est proposé en version thermique et électrique. L’unique bloc 1.2 PureTech de 83 ch se charge de répondre à la demande des habitués du sans plomb quand la ë-C3 est 100% plus gâtée en étant disponible en deux niveaux de puissance : 60 et 80 kW. Deux moteurs électriques, alimentés au choix par une batterie de 40 ou 50 kWh, pour viser une autonomie allant jusqu’à 400 km. Côté prix, on veille à ce que l’entrée thermique ne dépasse pas 15 000 euros. Un prix serré grâce à la situation géographique favorable de son usine de Trnava en Slovaquie. Mais en dessous de la barre des 25 000 euros, il lui sera difficile de proposer ses variantes électriques.

Lire aussi :
Aux États-Unis, le déverrouillage des véhicules électriques à pleine puissance est une…

Honda Jazz restylée 2023

Comme souvent chez le constructeur japonais, les nouveaux modèles font leurs premiers pas à l’étranger avant d’investir en Europe. C’est le cas de la Jazz baptisée Fit sur le marché japonais, où la citadine a récemment bénéficié d’un restylage lié principalement à l’avant, qui troque son museau Beluga pour une calandre classique beaucoup plus élégante, tandis que le design de la calandre s’est encore développé. .

Lire aussi :
Certains habitants le savent. Il y a à Toulouse (Haute-Garonne) des aides…

Hyundai 120 restylée 2023

Après seulement trois ans de carrière, la citadine coréenne actuelle ne devrait pas tarder à relever le nez, comme le suggèrent les prototypes camouflés que nos chasseurs de pelles ont récemment rencontrés. Le i20 devrait s’inspirer du Tucson pour intégrer des signatures lumineuses dans sa calandre sans que ces changements aient trop d’impact sur l’optique principale et la conception du bouclier. Sous le capot, de nouveaux blocs hybrides visent à réduire les émissions de CO2 de la gamme. On espère toutefois que cette dernière renouvellera la turbulente variante N de 204 ch, qui est l’une des dernières GTi du ​​segment.

À Lire  EWIGO, pour vendre votre véhicule en toute sécurité !

A voir aussi :
Les années ont passé et le marché de l’occasion a lentement commencé…

Mitsubishi Colt 2023

Après avoir simplement rebaptisé le Renault Captur pour l’adapter aux besoins de son nouvel ASX, Mitsubishi récidive cette année en dévoilant son clone de Clio baptisé Colt. Cependant, ce dernier devrait se démarquer davantage du bolide citadin du Losange en élargissant la calandre, tandis que des feux diurnes ultra-plats devraient remplacer les optiques principales du Français. De ce fait, les phares seront vraisemblablement relégués sur le bord inférieur du bouclier, comme il est d’usage sur les productions du constructeur japonais. De profil, la nouvelle Colt va simplement s’émanciper en personnalisant des jantes spécifiques et des monogrammes chromés sur les portes, en référence notamment au bloc hybride de 145 ch dont elle sera équipée. Ce moteur sera également issu à 100% de la banque de composants de Clio, tout comme les autres moteurs thermiques. Reste à savoir si le budget de la future citadine de Mitsubishi permettra de modifier son train arrière. On peut en douter, sauf pour le cadre des lumières. Quant à l’habitacle, seul le volant devrait bénéficier d’un nouveau design pour affirmer son appartenance à la famille Mitsubishi.

Mini 2023

Maximum d’actualité pour le constructeur, qui devait en début d’année dévoiler les caractéristiques de sa quatrième génération de Mini 3 portes depuis son retour en 2000. Tournant le dos à l’habituelle crise de croissance de ses concurrents, il reste sous la barre des 3,90 m de long malgré son allure potelée qui le verra avec des optiques rondes encore plus typées à l’avant quand le style de l’arrière est rehaussé par l’introduction de triangles des lumières verticales, reliées par un ruban noir laqué, s’inscrivent dans la fracture. En revanche, l’habitacle se caractérise par un immense écran central circulaire tactile, entièrement recouvert de LED, à la manière d’horloges connectées. Dans un premier temps, la Mini proposera une autonomie tout électrique avec des autonomies comprises entre 300 et 400 km avant d’ajouter des blocs thermiques ainsi qu’une silhouette cabriolet quelques mois plus tard.

Opel Corsa restylée 2023

Il s’agit du premier modèle Blitz lancé après le rachat de la marque allemande par le Groupe PSA, mais il échappe de peu à la réorientation stylistique exigée par Carlos Tavarès quelques mois plus tard. Une déception à laquelle la Corsa remédiera quatre ans après son lancement avec un nouveau visage orné de la fameuse calandre Vizor, caractérisée par un bandeau laqué noir qui intègre l’optique et le logo, là encore d’un nouveau bouclier dessiné est surmonté. A l’arrière, les changements sont plus subtils, les feux se contentent de moderniser leur signature lumineuse, tandis que le nom Corsa sur le hayon s’étend sur toute la largeur conformément à la nouvelle typographie maison. Il devrait être à bord de jour comme de nuit, avec un habitacle étroitement calqué sur celui du Mokka et le SUV est techniquement proche du runabout citadin. A cette occasion, deux écrans inhérents au système d’infodivertissement PurePanel sont utilisés à la suite. Sous le capot, les moteurs adopteront une légère hybridation à 48V, comme prévu de la part de Stellantis prochainement. Cependant, la Corsa redessinée entend surtout développer davantage sa variante électrique, qui devrait certainement être renommée Corsa Electric et non Corsa-e par souci de clarté pour le grand public. Mais il se concentrera principalement sur l’augmentation de son niveau de puissance d’environ 20 ch à 156 ch, tandis que sa batterie inédite d’une capacité de plus de 50 kWh couvre environ 430 km WLTP.

Peugeot 208 restylée 2023

Hormis le lancement de cette nouvelle 408, le calendrier 2023 du lion ne devrait afficher aucun nouveau modèle sauf surprise. En citadines, c’est au tour de l’actuelle Peugeot 208, lancée en 2019, de subir un lifting qui se traduit par une refonte de la calandre flanquée du nouvel écusson de la maison. Une prise d’air inédite largement échancrée, faisant surplomber un bouclier inédit, tandis que l’arrière devrait se contenter de corriger les signatures lumineuses. Sous le capot, la 208 redessinée élargit son champ d’électrification en hybridant ses blocs thermiques au 48V. Sa variante 100 % électrique e-208 gagnera 20 ch à 156 ch si sa batterie augmente légèrement sa capacité pour envisager un rallye WLTP de 400 km.

À Lire  Il roule avec de la neige sur son pare-brise et écope d'une lourde sanction

Renault Clio restylée 2023

Face à la Peugeot 208 qui se profile et qui sera redessinée cette année, le Losange avec sa Clio ne restera pas les bras croisés. La plupart des changements se verront inévitablement à l’avant, s’inspirant du SUV Austral pour élargir sa calandre, tandis que ses optiques renoncent au C-curve pour assainir sa signature lumineuse. Un choc de simplification mis en scène ces derniers mois par le designer Gilles Vidal, transfuge de Peugeot en 2020, qui entreprend de dépoussiérer les codes initiés par Laurens ven den Acker au début des années 2010. Au printemps dernier, ce Concept-car Scenic Vision s’était montré ainsi pour la première fois. La Clio redessinée devrait donc inaugurer ce look autour du nouveau logo de la marque. En revanche, la livrée Esprit Alpin, introduite par l’Austral au printemps dernier, devrait s’imposer en remplacement des étiquettes RS-Line. N’espérez pas revivre les sensations fortes de la Clio RS avec la future Clio Esprit Alpine, car aucune véritable voiture de sport n’est prévue par Losange. Au mieux, ce bolide urbain optiquement dynamique embarque les 145 ch du bloc hybride. Ce dernier connaîtra d’ailleurs une légère augmentation de la capacité de sa batterie pour améliorer son autonomie 100% électrique en ville. Pour le reste, la gamme de moteurs ne devrait pas connaître de révolution excessive.

Suzuki Swift 2023

Côté design, Suzuki souffle le chaud et le froid dans sa gamme de véhicules. Alors que la plupart de ses SUV (Vitara, S-Cross, Across) peinent à séduire, de petites pépites viennent égayer le tableau avec des styles inspirés, comme le sympathique Ignis, le mythique Jimny, mais surtout le Swift, né depuis que la génération 2004 a pris son envol. silhouette reconnaissable entre mille. Les prochains travaux, attendus l’année prochaine, ne dérogeront pas à la règle, même s’ils s’essaieront à un visage radical, avec un capot à la coupe « valve » inédite, à la fois circulaire et enveloppante pour mieux mettre en valeur les ailes avant. Joli travail en matière de carrosserie qui s’inspire un peu du célèbre Chrysler PT Cruiser, le fameux hot rod néo-rétro qui a fait sensation dans les années 2000. Cet arc de nouvelle génération devrait également profiter pour augmenter sa calandre, elle-même entourée d’optiques qui atteindre la base du capot. Pour le reste, la silhouette de la nouvelle Suzuki Swift renouvellera les thèmes chers à son cœur, comme les piliers noirs qui se croisent avec le toit flottant, tandis que l’arrière est plus dodu qu’auparavant. Dans l’ensemble, le bolide citadin ne devrait pas rester trop longtemps sous la barre des 4 mètres pour rendre justice à son statut de compacte. Si la nouvelle Suzuki Swift mise toujours sur la plateforme Heartect actuelle, elle bénéficie d’améliorations destinées à optimiser la sécurité, notamment via un airbag central logé entre les passagers pour répondre aux normes applicables à partir de 2024. Enfin, l’ambiguïté demeure sur les évolutions attendues dans le cadre de la capuche. Pour le moment tout semble indiquer que la future Suzuki Swift se contentera de systèmes d’hybridation légers, tant sur le bloc 1,2 litre atmosphérique que sur un Également avec le turbo de 1,4 litre dévolu à la variante sportive.

A lire aussi sur Auto-Moto.com :

Voitures électriques 2022 : modèles, prix, autonomie, recharge, batterie

Cupra UrbanRebel : C’est de plus en plus clair pour la citadine du futur

Future Peugeot 208 : un design inspiré de l’hypercar 9X8 ?