Gaz russe : Gazprom va suspendre ses livraisons à Engie

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le géant russe Gazprom a annoncé qu’il mettrait fin à ses livraisons de gaz au groupe français Engie à partir du jeudi 1er septembre 2022. La compagnie gazière russe a indiqué que cette décision faisait suite au non-paiement de toutes les livraisons faites à Engie.

Un conflit autour des livraisons de gaz 

Dans un communiqué, le groupe russe Gazprom a indiqué avoir notifié à Engie une suspension totale des livraisons de gaz à compter du 1er septembre 2022 jusqu’à encaissement intégral des sommes financières dues pour les livraisons. Ceci pourrez vous intéresser : Attention aux fausses attestations de garantie financière et d’assurance responsabilité professionnelle.

De son côté, le groupe industriel français de l’énergie s’est défendu en invoquant « un désaccord entre les parties sur l’application des contrats ». « Les volumes envoyés par Gazprom ne correspondant plus au contrat, Engie a décidé d’appliquer les clauses contractuelles : soit demander des pénalités à Gazprom, soit ne payer que les volumes effectivement livrés », a expliqué au Figaro une source proche du dossier.

Lire aussi :
2022 est particulièrement éprouvante pour les budgets des ménages : hausse des…

La France ne dépend pas du gaz russe

Si cette annonce peut effrayer la population française, Engie a précisé que la part du gaz russe dans ses approvisionnements n’était que de 4%. En effet, depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine, la livraison de gaz russe ne s’élève qu’à 1,5 TWh par mois. En comparaison, l’approvisionnement annuel total en Europe est supérieur à 400 TWh .

Le principal fournisseur de gaz en France a également rappelé être en mesure d’approvisionner ses clients même en cas d’interruption des flux de Gazprom.

Ceci pourrez vous intéresser :
Vendredi 20 janvier à la salle municipale, Guillaume Robic, maire de Rostrenen, et…

Le Gouvernement se veut rassurant

Selon la Première ministre Élisabeth Borne, le groupe français aurait « trouvé d’autres sources d’approvisionnement » sans toutefois préciser lesquelles. Le chef du gouvernement a ajouté : « de manière générale, nous essayons de nous organiser et de nous préparer en cas de coupure générale de l’approvisionnement en gaz par la Russie ».

Élisabeth Borne a également prévenu les chefs d’entreprise réunis aux universités d’été du MEDEF que « si les économies d’énergie ne suffisent pas, le rationnement est au programme ».

De son côté, la plateforme Aggregated Gas Storage Inventory (AGSI) affirme que les stocks de gaz en France ont déjà dépassé les 90 % de remplissage et sont en passe d’atteindre son objectif de 100 %.

Un conseil de défense consacré à l’approvisionnement du pays en gaz et en électricité aura lieu le vendredi 2 septembre 2022 sous l’égide du président Emmanuel Macron.

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur votre assurance auto&xD;

Comment réparer sa trottinette électrique ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Mis à rude épreuve dans la circulation urbaine, les scooters électriques peuvent…

À Lire  Assurance-chômage, travail, sécurité... Un programme chargé pour le Conseil des ministres