Glandage, Montcuq… Un nom inhabituel fait-il baisser les prix de l’immobilier ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Si leur toponyme d’origine a souvent permis à ces communes de renforcer leur notoriété, qu’en est-il de leur liste de biens ?

Pas toujours facile d’échapper au ridicule quand on habite à Branlette, en Haute-Vienne, à Anus, dans l’Yonne, ou encore à Trécon, dans la Marne. Et ce ne sont que quelques exemples. La Trique dans les Deux-Sèvres, La Conne en Bretagne, Glandage dans la Drôme… La France regorge de noms de villes et de villages aux noms amusants ou à connotation sexuelle. Ces toponymes, pas toujours facilement supportables, affectent-ils les prix de l’immobilier ? « Jusqu’à présent, je n’ai jamais entendu dire que des maires se soient plaints de la sous-estimation du patrimoine de leur commune à cause de noms connotés ou ridicules. Au contraire, cette originalité est aujourd’hui une valeur ajoutée pour les clients, car ils sont une source de curiosité et d’attrait pour des touristes », raconte Patrick Lasseube. Des noms burlesques, au sein desquels nombre d’entre eux se sont rencontrés.

« Fascinés par la qualité de vie à Montcuqu, certains touristes reviennent acheter la propriété »

Même remarque de la part des experts immobiliers. Ainsi, à Montcuqu, rendu célèbre en 1976 par un reportage de Daniel Prévost publié dans Le Petit Rapporteur, le nom du village n’influe pas sur les prix de l’immobilier. Bien au contraire : « Des trois villes de mon secteur, les prix sont les plus élevés à Montcuqu. La notoriété du village se transmet de génération en génération et attire toujours autant de touristes qui, enchantés par la qualité de vie qui y règne, puis revenez pour y arriver les biens immobiliers acquis », explique Rachel Verne, consultante en immobilier chez Private Properties.

À Lire  Causade. Les véhicules anti-bélier à vitesse couchée qui ne font pas l'unanimité

Il n’y a pas d’impact sur la baisse à Fourtou, dans l’Aude, où le nom de ce petit village demande souvent aux acheteurs potentiels de connaître ses origines : « Ce nom amusant permet, au contraire, de créer un contact plus rapide avec les clients potentiels en jouant aux cartes de l’humour ». « , précise Philippe Fouassier. agent commercial chez Cimm Immobilier Couiza.

« Au contraire, ces drôles de noms permettent d’entrer plus rapidement en contact avec des clients potentiels. »

En revanche, dans certains pays aux noms originaux, les experts immobiliers n’ont jamais eu le droit de commenter. C’est le cas de Frédéric Dalmolin, agent immobilier de Square Habitat à Veynes, habilité à vendre certains biens à Glandage dans la Drôme. « Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais pas prêté attention à la connotation amusante du nom de ce hameau. Comme un patron qui pourrait être condamné pour ne pas avoir engagé d’associé à cause de son nom de famille, il serait inconcevable que le nom du village ait pu conséquences sur le prix au mètre carré », a-t-il déclaré.

Qu’en est-il de La Trique, dans les Deux-Sèvres, au nom des plus ambigus ? « Sur le marché intérieur, ce hameau est très connu, suscite peu de commentaires. C’est évidemment assez différent avec les clients des autres régions, qui ont souvent du mal à garder le sourire. Mais plus qu’un nom, c’est une place à un carrefour très fréquenté. c’est un frein pour les acquéreurs potentiels », explique Samuel Puaud, consultant immobilier chez iad France. Alors vous en êtes sûr ?