Google Ads : jusqu’à la fin des termes de recherche

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Si vous avez déjà géré des campagnes sur Google Ads, vous savez à quel point le rapport sur les termes de recherche est une mine d’informations précieuses : il recense tous les termes saisis par les internautes et qui ont généré un clic sur votre annonce, que ce soit sur une titre ou extension d’annonce (liens annexes, numéro de téléphone, extraits de site, etc.). L’analyse de ces termes permet au gestionnaire de campagne (dans le jargon appelé « traffic manager » ou « consultant SEA ») d’apporter les ajustements nécessaires, notamment au niveau des mots-clés, pour optimiser la qualité du trafic généré et donc la pertinence globale campagnes.

Malheureusement, Google a décidé, une fois de plus, de compliquer la tâche des professionnels du référencement payant en limitant sévèrement le nombre de termes de recherche qu’il mettra à disposition dans son rapport, ce qui compliquera considérablement l’analyse et l’optimisation des campagnes SEA.

1. Moins de données dans le rapport des termes de recherche

Google a annoncé que les données du rapport sur les termes de recherche seront limitées à partir de septembre 2020. A voir aussi : Portage salarial et freelance : comment créer une entreprise ?. De plus, un message d’avertissement est visible sur tous les comptes lors de l’accès au rapport :

“Nous mettons à jour le rapport sur les termes de recherche pour n’inclure que les mots clés recherchés par un nombre suffisant d’utilisateurs. En conséquence, vous pourriez voir moins de requêtes dans votre rapport.”

Cependant, les seuils jugés suffisants par Google pour continuer à figurer dans le rapport n’ont pas été divulgués.

À Lire  Comment mesurer l'impact SEO réel d'un backlink ?

Ce changement concernera tous les annonceurs :

Dans tous les cas, Google supprimera les termes de recherche des rapports et réduira donc considérablement la transparence des performances publicitaires des campagnes. Dommage et surtout nuisible quand on a l’habitude d’utiliser des données et des outils pour faire sa recherche de mots-clés.

Portage salarial : l'histoire d'une nouvelle forme de travail hybride
A voir aussi :
En France, le taux de chômage atteindra 7,2% de la population en…

2. Un mois après : jusqu’à 50% des termes de recherche perdus

Auparavant, le rapport sur les termes de recherche Google Ads était presque exhaustif. Même s’il pouvait arriver que certains termes manquaient par rapport à l’ensemble des clics générés sur une campagne, cela restait très mineur et n’avait pas d’impact réel sur les possibilités d’analyse et d’optimisation des données.

Depuis début septembre, comme annoncé par Google, tout a changé 😭 Avez-vous également remarqué que le rapport sur les termes de recherche ne renvoie qu’une petite partie des données ?

Analyse du rapport sur les termes de recherche de la même campagne :

La différence est flagrante dans cet exemple : en août, Google Ads nous a fourni plus de 97 % des termes de recherche ayant généré un clic sur la campagne, contre seulement 51 % en septembre ! Et ce ratio peut être encore plus faible dans certaines campagnes.

En moyenne, nous avons constaté une perte de données allant de 20 à 30 % dans le meilleur des cas (sur les grands comptes avec de nombreux mots clés, assez larges et générant beaucoup de trafic) à environ 50 % sur les petits comptes. des mots-clés plus ciblés et générant moins de trafic.

À Lire  Brest. Un forum pour concrétiser votre projet de création d'entreprise

Nous estimons que l’impact peut atteindre jusqu’à -70% des données sur des comptes aux budgets très faibles sur lesquels, cependant, le moindre clic est analysé pour rationaliser les dépenses et optimiser les investissements.

Cette nouvelle est donc une véritable catastrophe pour tous les spécialistes de la gestion de campagne d’achat de mots-clés qui s’appuient sur ces données pour analyser leurs performances publicitaires et arbitrer leurs investissements d’achat média.

C’est aussi un choc pour les experts SEO qui ont misé sur la complémentarité SEO/SEA.

Statut juridique du travailleur indépendant : avantages et inconvénients
Voir l’article :
Comme une entreprise qui a différents statuts pour déclarer son activité, un…

3. Plus de confidentialité pour les internautes

Ce n’est pas la première fois que Google limite les données transmises aux webmarketeurs. Elle avait également généralisé le « non fourni » pour le trafic organique, mettant ainsi fin aux termes de recherche issus des résultats organiques dans l’interface de Google Analytics. Google a désormais décidé d’aller plus loin en limitant également le signalement des termes de recherche dans Google Ads mais ses raisons sont similaires à celles données pour le « non fourni » : protéger la confidentialité des données des internautes. Les particuliers peuvent donc remercier Google !

En revanche, pour les annonceurs qui paient pour déposer leurs annonces et pensent pouvoir bénéficier de ces informations, c’est un coup dur !

Autant de questions qui restent pour le moment sans réponse. Continuer… Nous reviendrons vers vous dès que nous aurons des nouvelles à vous partager sur le sujet 🙂

Ceci pourrez vous intéresser :
Le Républicain Lorrain, en tant que responsable de traitement, collecte des informations…