Guerre en Ukraine : 9 000 soldats ukrainiens ont été tués, annonce le Kiiv

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La précédente estimation remonte à la mi-avril, lorsque le président ukrainien Volodymyr Zelensky évoquait 3 000 soldats ukrainiens tués et environ 10 000 blessés.

De l’actualité éditoriale

Publié le 23 août 22 à 6:37

L’Ukraine a reconnu lundi 22 août 2022 que près de 9 000 de ses soldats avaient été tués depuis le début de l’invasion russe il y a six mois, alors que l’UE envisage une mission « d’entraînement » de l’armée ukrainienne dont elle fait face à une « longue guerre ».

Peu de chiffres

De son côté, le président russe Vladimir Poutine a dénoncé un « crime ignoble » après la mort de la fille d’un idéologue qui soutient l’offensive en Ukraine, tuée par l’explosion de sa voiture près de Moscou. Voir l’article : Dix habitations troglodytes à vendre pour se rafraîchir pendant la canicule. Les autorités russes accusent Kyiv, qui dément et évoque des luttes intestines dans les services russes.

S’exprimant lors d’un forum à Kiev lundi, le commandant en chef de l’armée ukrainienne, le général Valery Zalouzhny, a déclaré que les enfants ukrainiens avaient besoin d’une attention particulière car leurs pères étaient allés au front et « se trouvaient probablement parmi les quelque 9 000 héros qui avaient été tué. »

C’est l’une des rares déclarations d’officiels ukrainiens sur leurs pertes militaires dans cette guerre, lancée le 24 février par Moscou et qui a mis le feu et le sang en Ukraine.

La précédente estimation remonte à la mi-avril, lorsque le président ukrainien Volodymyr Zelensky évoquait 3 000 soldats ukrainiens tués et environ 10 000 blessés.

Massacre de Chevaline : l'homme à la moto blanche, suspecté d'être prêté
A voir aussi :
SÉRIE (7/7). Le 5 septembre 2012, un quadruple homicide par balles survenait…

« Une guerre qui dure »

« Une guerre qui dure »

Lundi soir, M. Zelensky a déclaré dans son allocution quotidienne que « le nombre total des différents missiles de croisière que la Russie a lancés sur notre territoire est de près de 3500″ et qu' »il est impossible de les compter les bombardements de l’artillerie russe – ils sont trop intense ».

Alors que de nombreux pays européens fournissent du matériel militaire à l’Ukraine, l’UE envisage d’organiser une mission pour « former et assister » l’armée ukrainienne dans les pays voisins, a indiqué le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell.

La proposition sera discutée la semaine prochaine à Prague lors du Conseil des ministres de la défense des pays membres de l’UE.

« Une guerre qui dure et qui a l’air de durer demande un effort non seulement en termes de fourniture de matériel, mais aussi de formation et d’aide à l’organisation de l’armée », a commenté Borrell lors d’une conférence de presse en Espagne.

Nous sommes face à une guerre à grande échelle, une guerre conventionnelle avec des moyens extraordinairement importants et des centaines de milliers de soldats.

Alice Zeniter : « Les petites vies apportent des réponses aux grandes questions »
Lire aussi :
La Croix L’Hebdo : Avez-vous eu des conseils vestimentaires ce matin ?…

Pas de dialogue, selon Kiev

Même son de cloche à Kiev, où l’armée ukrainienne a préparé ses troupes à l’idée d’un long conflit.

Un conseiller de la présidence ukrainienne, Mikhaïlo Podoliak, a déclaré lundi à l’AFP que depuis des semaines le Kremlin « tente de convaincre l’Ukraine d’entamer des négociations » pour « geler le conflit tout en préservant le statu quo dans les territoires occupés de l’Ukraine ».

À Lire  En voyage, je soigne ma posture

M. Podoliak estime qu’en réalité, Moscou « ne veut pas d’un dialogue de paix sérieux » mais cherche à obtenir « une pause opérationnelle pour son armée » avant de lancer une « nouvelle offensive ».

Lundi, deux bombardiers B-52 « Stratofortress » basés au Royaume-Uni ont survolé plusieurs pays du sud-est de l’Europe, une démonstration de force visant à souligner « l’engagement » américain envers les membres de l’OTAN dans le contexte de la guerre en Ukraine, annonce le commandement américain.

Urbet Lora : cette moto électrique sans permis coûte moins de 10 000 €
Lire aussi :
Alliant performance et faible coût, l’Urbet Lora se décline en deux versions…

19 civils tués

19 civils tués

Sur le terrain, nous sommes dans une période où le front se stabilise. Même si l’armée russe continue de tenter des offensives (limitées), on constate une perte de vitesse ; Moscou est en position défensive sur une grande partie de son front et une partie de son arrière en Ukraine

Le ministère russe de la Défense a déclaré lundi que ses troupes avaient tué jusqu’à 100 soldats ukrainiens dans trois endroits différents de la région de Donetsk (est de l’Ukraine), 30 dans la région de Zaporijia (dans le -sud), ainsi que 50 dans la région de Mykolaïv (sud). . ).

Des dizaines de véhicules blindés ukrainiens y ont été détruits, ainsi que huit postes de commandement, un lanceur du système de missiles antiaériens Buk-M1 et six dépôts d’armes et de munitions pour roquettes et artillerie, selon le ministère.

A voir aussi :
Avec son concept de vente de voitures avec option d’achat, Fineocar permet…

Choc en Russie

Choc en Russie

A Kharkiv (nord-est), deuxième ville d’Ukraine, les sauveteurs ont dégagé au total 19 morts des décombres d’un immeuble détruit vendredi par une frappe russe, a annoncé lundi la présidence ukrainienne.

Les services de sécurité russes (FSB) ont accusé lundi les « services spéciaux » ukrainiens d’avoir tué Daria Duguina, la fille d’un idéologue réputé proche du Kremlin, décédée samedi soir dans l’explosion de sa voiture près de Moscou.

Selon un communiqué du FSB cité par les agences de presse russes, la voiture conduite par Daria Dougina a été interceptée par une femme de nationalité ukrainienne née en 1979, arrivée en Russie en juillet avec sa fille mineure. Cette Ukrainienne s’est alors enfuie en Estonie avec sa fille.

« Propagande russe », a réagi sur Twitter le consultant ukrainien Mikhaïlo Podoliak, réitérant son démenti de la veille. Pour lui, dans cette affaire, « les vipères des services spéciaux russes ont commencé à se battre entre elles ».

« Un crime cruel et cruel a prématurément mis fin à la vie de Daria Duguina, une personne brillante et talentueuse avec un cœur vraiment russe », a déclaré Poutine dans un message de condoléances aux proches de Daria Duguina.

Journaliste et politologue née en 1992, elle était la fille d’Alexander Dougin, idéologue et écrivain ultranationaliste qui prône une doctrine expansionniste et fervent partisan de l’offensive russe en Ukraine.

Kyiv avait été mis en cause samedi par les médias russes qui estimaient que la cible de l’attentat était en réalité Alexander Dougin.

La mort de Daria Dougina a provoqué un choc en Russie, qui a ravivé le souvenir douloureux des multiples meurtres qui ont ensanglanté la période instable après la chute de l’Union soviétique en 1991.

Sur le plan diplomatique, le président ukrainien a annoncé dans son allocution quotidienne la création de « l’initiative de Kiev », un « nouveau format diplomatique et sécuritaire » qui réunit déjà « la Pologne, la Hongrie, la Roumanie, la Slovaquie et les pays baltes » et vise à « renforcer la coopération régionale (…) principalement dans le domaine de la sécurité ».

À Lire  Yamaha vise la neutralité carbone dans ses usines d'ici 2035

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Quel est l’objectif de Poutine ?

La valeur cumulée des principales exportations de céréales et d’oléagineux de l’Ukraine atteint 16 milliards de dollars (environ 14,5 milliards d’euros) et dépasse celle des exportations russes (10 milliards de dollars, soit environ 9 milliards d’euros) en 2019.

Quels sont les prochains objectifs de Poutine ? « Les contre-attaques de l’Ukraine dans le sud mettent les Russes devant un dilemme » – The Free.

Quels sont les objectifs de Poutine ?

Quel est l’objectif de Poutine en Ukraine ? Après l’échec de la prise de Kiev et de toute l’Ukraine, l’objectif principal de Moscou est la conquête du Donbass, que Vladimir Poutine peut présenter comme une victoire. C’est là que les Russes concentrent leurs forces, notamment dans l’artillerie.

Quel est l’objectif de la Russie en Ukraine ?

Verrouiller le Donbass, avancer, négocier pour enregistrer des gains territoriaux et diviser l’Occident : sauf retournement militaire, le président russe Vladimir Poutine a plusieurs cartes à jouer mais reste parfaitement opaque sur ses intentions.

Pourquoi Poutine veut faire la guerre ?

Grignotage de territoire Mais la Russie veut justement assurer les conquêtes enregistrées ces dernières semaines et s’assurer un contrôle incontesté des villes et régions de Lougansk et de Donetsk.

« Vladimir Poutine veut faire le lien entre la Crimée et les territoires conquis autour de la Crimée. » (…), détaille Emmanuel Dupuy, président de l’Institut Perspective et Sécurité en Europe (IPSE). « Il va, petit à petit, grignoter le territoire pour arriver à une sorte de cohérence géographique », ajoute-t-il.

Pourquoi la Russie et l’Ukraine sont en guerre ?

Quel est l’objectif de Poutine ? Quels sont les prochains objectifs de Poutine ? « Les contre-attaques de l’Ukraine dans le sud mettent les Russes devant un dilemme » – La Libre.

Quel est le but de Poutine en Ukraine ?

L’origine du conflit remonte au 21 novembre 2013, après la décision du gouvernement ukrainien de ne pas signer l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne.

Quelle est la raison du conflit en Ukraine ?

Poutine avait affirmé que l’offensive en Ukraine visait à assurer la sécurité de la Russie et à aider les habitants du Donbass.

Quel pays est avec la Russie pour la guerre ?

Quelles sont les origines du conflit ? Le conflit ukrainien a pris naissance en septembre 2013, lorsque le président Viktor Ianoukovitch a décidé de se retirer unilatéralement d’un accord d’association avec l’Union européenne.

Syrie, Chine, Venezuela, Iran La Syrie ne devrait pas s’arrêter et soutient le régime russe. « La Syrie est avec la Russie, convaincue de la justesse de sa position. (…)

Quels pays soutien la Russie ?

Quels pays soutiennent Poutine ? Outre la Biélorussie, l’autre fervent partisan de Vladimir Poutine est sans aucun doute la Syrie. Et pour cause : Bachar al-Assad lui doit l’essentiel de son gagne-pain.

  • Ces pays qui soutiennent la Russie
  • Syrie. …
  • Venezuela. …
  • Biélorussie. …
  • Chine. …
  • L’Iran. …
  • Brésil. …

Quel pays est en conflit avec la Russie ?

Cuba.

Quelle pays soutient l’Ukraine ?

Quelles sont les dernières informations sur le conflit ? La guerre se déroule donc aux portes de l’Europe. Depuis le 24 février 2022, l’Ukraine et la Russie sont en guerre après l’invasion du pays voisin par l’armée de Vladimir Poutine.