Hérault : les merveilles du lac du Salagou (re)découvertes en kayak…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Au départ de Liausson, après une courte marche, nous avons eu une petite aventure aquatique en packraft (kayak gonflable). Possibilité de trouver des écrevisses américaines et des mouettes rieuses.

La grémille sous les pieds et l’eau à l’horizon. Le paysage, si caractéristique, du lac du Salagou est à nouveau envoûtant. Même avec un sac à dos contenant un packraft (kayak gonflable) et une pagaie pliante que nous utiliserons bientôt. « La matière reste assez légère », résume Jean-Marie Lesquer d’Échappée Verte. « C’est un plaisir de pouvoir prendre un bateau comme celui-ci. Alternez balades et balades à terre avec une navigation tranquille sur un lac, sur une rivière ou en eau vive d’ailleurs. »

Concrètement, un packraft est un kayak gonflable léger (2 à 6 kg) et ultra compact (25×40 cm plié dans un sac). Facilement transportable dans le coffre d’une voiture, ce nouveau type de bateau peut également se combiner avec le VTT, la randonnée, la pêche et même l’escalade. « Avec les niveaux très bas de certaines rivières, surtout en août, il suffit de prendre son sac sous le bras. On peut aussi passer quelques fois rapidement car il y a un vrai côté du jeu, un peu d’aventure. »

Cinq minutes pour gonfler le packraft

Une découverte faite par des guides professionnels grâce à son fils Léopold, passionné de trail. « Il s’est retrouvé quelques fois dans le Tarn avec la frustration de ne pas pouvoir aller à l’eau. Il a donc décidé, il y a un an, d’installer sa marque de packaging à Montpellier, Hultra. A voir aussi : Évaluation des objectifs de l’institut et du mandat de performance …. » Aventure entrepreneuriale pour des jeunes de vingt ans en classe prépa avant d’entrer en école de commerce. Le père, pour sa part, a imaginé plusieurs propositions alléchantes sur différents sites, dont le Salagou, pour faire découvrir au grand public les avantages de l’emballage.

À Lire  Le Fitness Snack, l'approche sportive parfaite pour les rapides (ou les paresseux)

Sur le même sujet :
Jouer ou reprendre le sport est souvent une belle promesse en début…

Une série de micro-aventures en packraft

L’Échappée Verte a élaboré un programme estival de micro-aventures en forfait rafts : dans l’Hérault, forfaits randonnée et rafting avec sauts et rapides (30 juillet, 50 €), descente de la Dourbie en forfait raft guidé par un moniteur (5 août , 50 € ), plier bagages dans le canal de Sète avant une baignade au coucher du soleil (10 août, 50 €) et excursion à l’Etang de l’Or avec brasucade de moules, coucher de soleil et feux de joie (15 août, 60 €). Jean-Marie Lesquer a également adapté d’autres propositions en fonction des demandes qui lui étaient faites. www.echapeeverte.com et 06 13 07 04 03.

Ce matin-là, nous avons marché les premiers. Au détour d’une petite rivière, les yeux avisés de Jean-Marie aperçoivent une écrevisse américaine. Les espèces envahissantes, considérées comme dangereuses, peuvent être capturées en toutes saisons. Il n’y a pas de limites de taille ou de quantité. Mais attention, vous devez avoir un permis de pêche.

Passé un vallon, nous nous sommes glissés lentement vers la berge où Jean-Marie avait prévu de gonfler le kayak. Cinq minutes chrono ! Rapidité et simplicité. Même pour les personnes inexpérimentées. Puis vient le moment tant attendu  : le passage vers Ceux qui nous font face. Le village qui a failli devenir un hameau après la confiscation du barrage du Salagou à la fin des années 1960. Toutes les maisons ont ensuite été acquises par le département de l’Hérault.

À Lire  Apple Watch Series 8 : Plus de 350 euros de remise sur la Vente Flash Cdiscount

Ceci pourrez vous intéresser :
Les haltères sont l’accessoire indispensable à avoir pour une séance de musculation.…

Village de Celles

Si le vieux village s’est endormi, englouti sous les eaux, pendant plus d’un demi-siècle, certaines maisons sont encore collées au sol ocre. Certaines ont été magnifiquement restaurées au cours des trente dernières années. Ils offrent une halte qui vaut le détour. Le cellois fait aujourd’hui moins de trente ans avec une mairie (et donc échevin  !) ainsi qu’une petite église dans la cour avant qui enjambe, par moments, un chat aux yeux mi-clos.

A leur retour à Liausson, les carpistes calaient leurs cannes en pagayant leurs avirons. Une mouette rieuse tournait dans le ciel. Et une tortue d’eau, d’abord posée sur un rocher, plonge rapidement alors que nous nous approchons furtivement. Jouissance.

« Il est très important d’habiller l’événement dans une optique de découverte et de jeu », souligne Jean-Marie. « La randonnée de quatre heures ne plaira qu’aux amateurs de trail souvent auto-équipés. Je veux vivre dans l’esprit général, familial. Une petite marche pour commencer est quand même intéressante pour expliquer le site. Avec une petite idée trop d’effort avant le prix de la navigation sur le lac. »

Ceci pourrez vous intéresser :
Jacques Serais, édité par Maxime Asseo 06:56, 27 janvier 2023Ce n’est pourtant…