« Il ne faut pas en rêver » : « Monsieur et les vraies Antilles », mercredi 16 novembre 2022 sur France 3 (vidéo)

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Dans le cadre de l’opération « Coeur Outremer », France 3 vous proposera un voyage dans les Petites Antilles, entre la Guadeloupe, la Dominique et la Martinique, le mercredi 16 novembre à 21h10 dans « Faut pas rêver ».

Ce voyage aux Petites Antilles entre la Guadeloupe, la Dominique et la Martinique révèle la beauté de ces îles et l’esprit d’entraide et de solidarité qui y règne.

L’aventure de Carolina De Salvo commence par une immersion dans la nature luxuriante de la Dominique, en compagnie de la monitrice de canyon Nathalie, avant de se diriger vers la Martinique, où la notion d’équipe prend ici tout son sens.

Que Myrianna et Marie-France conduisent un équipage, Myrianna et Marie-France, en équipage 100 % féminin, pêchent au filet avec Joël et sa bande de copains, ou labourent le champ avec William, épaulées par des dizaines de villageois, on sent à quel point . la présence des uns et des autres permet de relever tous les défis ! Dont partir à la chasse aux serpents avec Gilbert, celui que personne ne sait attraper le plus effrayant de tous : le trigonocéphale !

Les rapports mettent également l’accent sur la connaissance et la volonté de préserver le milieu naturel unique :

Damien Chevalier, chercheur au CNRS, a choisi de protéger une espèce très menacée : la tortue verte. Pour ce faire, il utilise une caméra à l’intérieur de la carapace de certains, pour enregistrer les images et surtout le son qu’ils prennent lorsqu’ils sont en danger… Le pire : être pris dans des filets de pêche.

A la Dominique, Désirée a choisi de combattre un mal qui menace la faune sous-marine de la mer des Caraïbes : la rascasse volante très envahissante. Il finira en sandwich ou deviendra un collier ou des boucles d’oreilles !

À Lire  Croisière en Antarctique : ce qu'il faut savoir

A Pâques, le plat de prédilection est le matutoua. Une spécialité à base de crabe qui se déguste en famille… Et pour ceux qui ne vont pas à la casserole, le « crabodrome » des courses de fruits de mer… unique au monde !

Dans les rues de Fort-de-France on connaît ce son unique qui s’échappe de l’atelier de Sully Cally : ses tambours qui existent depuis 50 ans et sont connus dans le monde entier.

En Guadeloupe, elle est surnommée « Princesse Cacao ». Naomi est une maître chocolatière et n’utilise que des variétés de cacao qu’elle récolte dans la forêt primaire. Le chocolat local est devenu un produit si réputé que les plus grands restaurants de l’île l’intègrent à leur carte des desserts !

Document de Damien Vercaemer.