« Il y a assez de nourriture dans le monde pour que personne ne veuille se coucher affamé ! »

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Lors de la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages alimentaires, le pape François a envoyé un message à la FAO dans lequel il déplore les inégalités d’accès à la nourriture et le « paradoxe de l’abondance ». Chacun de nous est appelé à réorienter son mode de vie de manière consciente et responsable afin que personne ne soit laissé pour compte et que chacun reçoive la nourriture dont il a besoin, a plaidé le Saint-Père.

Ce jeudi 29 septembre, c’est la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages alimentaires, fixée par les Nations Unies en 2020. Un défi qui reste de taille à en juger par les chiffres des Nations Unies. En effet, 14% des aliments consommés dans le monde sont perdus après récolte, selon les données de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), et on estime que 17% des aliments sont gaspillés au stade de la vente au détail et par les consommateurs.

Dans un message adressé à la FAO, le pape François revient sur ce spectre de l’extravagance pour en souligner la profonde injustice. « Lorsque la nourriture n’est pas utilisée correctement, soit parce qu’elle est perdue, soit parce qu’elle est gaspillée, nous sommes à la merci d’une « culture du jetable », qui est une manifestation de désintérêt pour ce qui a une valeur fondamentale ou d’attachement à ce qui n’est pas important », a-t-il déclaré. Remarques. .

« La perte et le gaspillage de nourriture sont vraiment tristes car ils divisent l’humanité entre ceux qui ont trop et ceux qui manquent des nécessités de base, car ils augmentent les inégalités, produisent de l’injustice et privent les pauvres de ce dont ils ont besoin pour vivre dans la dignité », a poursuivi le Le pape. , rappelant que « les cris des affamés, privés d’une manière ou d’une autre de leur alimentation quotidienne, doivent résonner dans les centres où se prennent les décisions ».

À Lire  Le marché de la nutrition personnalisée est prêt pour une croissance saine par les principaux acteurs Tendances et prévisions du secteur jusqu'en 2029 || – Androidfun.fr

Le «paradoxe de l’abondance»

Dans son message, François appelait également la communauté internationale à se mobiliser pour mettre fin au triste « paradoxe de l’abondance », que mon prédécesseur saint Jean-Paul II dénonçait il y a trente ans (cf. ouverture de la Conférence internationale sur la nutrition, 5 décembre 1992). « Il y a assez de nourriture dans ce monde pour que personne ne dorme affamé ! » gronda-t-il.

Selon les chiffres de la FAO, plus de 3 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à une alimentation saine et environ 828 millions d’autres souffrent de la faim. Par conséquent, la réduction des déchets reste importante. Le pape François a également déploré dans son message les spéculations selon lesquelles certaines personnes n’hésitent pas à faire de la nourriture. A voir aussi : L’engrais AgroBio a été testé avec succès au Togo. « Les scandales de grands producteurs encouragent la consommation compulsive pour s’enrichir, sans même tenir compte des besoins humains réels. Il faut mettre un terme à la spéculation alimentaire ! nota-t-il avec insistance.

François rappelle également que les pertes de nourriture et les déchets contribuent à une augmentation des gaz à effet de serre (8 à 10 % des émissions mondiales selon les Nations unies) et donc au réchauffement climatique. « La terre que nous exploitons si avidement se plaint de nos excès de consommation et nous supplie d’arrêter de la traiter et de la détruire en inversant nos actions », a-t-il déploré.

Aussi, a plaidé le Souverain Pape, « chacun de nous est appelé à réorienter son mode de vie de manière consciente et responsable afin que personne ne soit laissé pour compte et que chacun reçoive la nourriture dont il a besoin, tant en quantité qu’en totalité ».

À Lire  Cuisine d'été : burgers locaux et de saison "Juste à côté"

Mythes et vérités sur le régime végétalien en Thaïlande
Ceci pourrez vous intéresser :
(contenu partenaire) Pas assez de ceci, trop de cela, de nombreux mythes…