iMessages sur Android via Sunbird, une application de messagerie…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

C’est une autre question que se posent de nombreux utilisateurs (même si Tim est le roi du bashing sur le sujet).

Une application tierce pourrait remédier aux difficultés entre les utilisateurs

En effet, le dialogue entre utilisateurs Android et iOS via iMessage pourrait trouver une solution, non pas grâce à l’intégration du protocole RCS, mais grâce à une application Android, baptisée Sunbird. Lire aussi : Tableau d’activités Montessori : une idée cadeau ludique pour Noël. Ce dernier pourrait même débarquer en 2023.

Pour l’instant, ce serait la première et la seule application iMessage pour Android (et avec une application Web). Ce dernier est actuellement en développement et ne sera disponible qu’en bêta fermée. En revanche, il est très simple d’utilisation et tout ce dont vous avez besoin est un identifiant Apple (et un smartphone Android).

De nombreux avantages d’iMessage sont clairement reconnus, tels que le cryptage, des photos et des vidéos de qualité complète, des discussions de groupe iMessage, des réactions, des indicateurs de frappe en direct, des confirmations de lecture, etc.

Sur le même sujet :
Par ESCP Business School | Publié le 02/03/2022. à 17h25 | Mis…

Des iMessages mais pas seulement…

Alors que l’accent est mis sur iMessage pour le moment, Sunbird vise une couverture plus large en tant qu’application de messagerie unique pour de nombreux autres services, notamment WhatsApp, Facebook Messenger, SMS/MMS, et bien d’autres à ajouter à long terme. Le plan inclut Telegram, RCS, Instagram Direct Messaging, Slack, Signal et Discord.

À Lire  Quel est le guichet unique pour les entreprises qui entrent dans…

Si elle est mise en place, une telle interopérabilité devrait ravir Margrethe Vestager ! D’autant que les éditeurs de Sunbird se veulent rassurants, précisant que leurs serveurs ne stockeront jamais les informations personnelles ou les informations de connexion de tiers. Tous les types de messages seraient cryptés de bout en bout, à l’exception des SMS, qui ne prennent pas en charge une telle sécurité. Les invitations à la bêta fermée devraient être envoyées d’ici la fin de l’année.

En attendant, cette application assurerait le confort des utilisateurs des deux systèmes, et pallierait le conflit entre Google et Apple, dont le premier veut imposer le protocole RCS à l’autre, qui s’en rejette corps et âme.

Sur le même sujet, les éditeurs vous conseillent :

Lire aussi :
AE Création a récemment ouvert ses portes au lieu-dit Kerider, en lieu…