Immatriculation, port du casque, restrictions sur les pistes cyclables… Quelle est la solution pour mieux contrôler les trottinettes ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un terrible drame s’est produit à Nice. Un garçon de 5 ans a été percuté par un scooter électrique circulant sur la piste cyclable du Prom. L’enfant, un réfugié ukrainien, est décédé des suites de ses blessures.

Un drame qui a soulevé une grande émotion et remis sur la table, la réglementation et l’utilisation de ces machines. Comment harmoniser leur usage et faire cohabiter piétons, cyclistes, utilisateurs de trottinettes ? Que dit la loi sur l’enregistrement ? Que prévoit la Mairie de Nice pour réduire les risques sur la Prom’ ? On fait le point.

Quelles règles de circulation?

Quelles règles de circulation?

Sur le site service-public.fr, il est précisé que les trottinettes doivent être utilisées sur les pistes cyclables. Voir l’article : Partir en vacances : conseils pour choisir la bonne assurance voyage. En leur absence, seules des zones spécifiques sont autorisées : routes dont la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h et dans les zones piétonnes, rouler à 6 km/h sans gêner les piétons.

Notez que la circulation sur le trottoir est interdite, sauf autorisation du maire. Dans ce cas, vous devez circuler à vitesse modérée (6 km/h) et ne pas gêner les piétons. Concernant le stationnement sur trottoir autorisé, à condition qu’il ne gêne pas les piétons. Cependant, le maire peut décider de l’interdire.

Si vous roulez sur une voie privée, la vitesse maximale autorisée est de 25 km/h et vous devez être seul sur la machine. « Vous devez porter un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation la nuit ou si la visibilité est insuffisante le jour. Votre machine doit être équipée d’un système de freinage, d’un avertisseur sonore, de feux (avant et arrière) et de dispositifs réfléchissants à l’arrière et côté », indique le site.

Pour utiliser une trottinette électrique (y compris les trottinettes en libre-service), une assurance responsabilité civile est indispensable.Cette assurance couvre les dommages causés à autrui (blessure à un piéton, dommage matériel à un autre véhicule, etc.).

Assurance habitation : dans quelles circonstances ?
Ceci pourrez vous intéresser :
La souscription d’une assurance habitation est obligatoire pour certains et conseillée pour…

Une assurance spécifique 

Une assurance spécifique 

Il est également recommandé de contacter votre assureur pour, par exemple, adapter votre contrat d’assurance habitation ou souscrire un contrat d’assurance spécifique. L’Institut national de la consommation précise pour sa part qu’un contrat spécifique doit être souscrit. « Les contrats qui couvrent normalement votre responsabilité civile (comme les contrats multirisques habitation) excluent systématiquement la responsabilité civile découlant de l’utilisation d’un véhicule terrestre à moteur », note l’Institut.

A noter : si vous utilisez un scooter en libre-service, pensez à vérifier les conditions d’assurance définies dans le contrat de location, précise le site internet. L’INC précise également qu’en roulant sur ces engins, « vous êtes responsable de tous les dégâts que vous pourriez causer (blesser un piéton, faire chuter un cycliste, endommager un vélo, un véhicule, casser une vitre… » En effet, « les conséquences financières de votre responsabilité civile peuvent être très importantes. » En cas d’accident, la victime sera indemnisée mais la caisse qui l’indemnisera vous demandera alors de récupérer les sommes versées majorées des intérêts et de la récupération.

Ceci pourrez vous intéresser :
-5,70 % & # xD ;& # xD;& # xD;& # xD;-4,50%…

Immatriculation, BSR, normes techniques? 

Immatriculation, BSR, normes techniques? 

Pour l’instant, il n’est pas nécessaire d’immatriculer les scooters, l’obligation d’immatriculer les véhicules à moteur ne s’applique pas aux scooters. C’est même inscrit dans la loi. Législation plus souple qu’en Angleterre où seuls les utilisateurs de scooters sont autorisés avec un permis de conduire, une assurance, un casque et une plaque d’immatriculation.

À Lire  Assurance SUV : comparatif et devis gratuit

A Singapour, la loi exige que les scooters soient immatriculés, les contrevenants risquant une amende de 1 500 dollars singapouriens (1 300 euros) ou trois mois de prison. « L’objectif de l’enregistrement des scooters électriques est d’empêcher la conduite dangereuse et d’augmenter la sécurité de tous les utilisateurs », expliquent les autorités de transport de Singapour.

Sur RMC, ce vendredi, Gilles Fouriscot, avocat spécialisé dans la protection des victimes d’infractions routières, expliquait qu’« il faut une réglementation et au moins une obligation pour toutes ces machines à vendre, des normes techniques ». Il y a aussi un manque de pouvoir pour le surveillance de la police. Il n’y a pas de plaques d’immatriculation contrairement à l’Allemagne. Nous ne pouvons donc pas contrôler les usagers. Il y a aussi un vide », a-t-il déclaré.

Après le drame de Nice, l’association de sécurité routière a évoqué des pistes à envisager comme le relèvement de l’âge minimum à 14 ans, comme pour les scooters qui ne peuvent circuler qu’avec un BSR (Attestation de Sécurité Routière). Il exige également que le casque soit obligatoire.

Comment souscrire une assurance professionnelle ?
Lire aussi :
Une assurance professionnelle, bien que généralement non obligatoire, peut s’avérer nécessaire lors…

Ce qu’envisage et souhaite la mairie de Nice après le drame 

Ce qu'envisage et souhaite la mairie de Nice après le drame 

« Nous essayons de réglementer l’utilisation de la piste cyclable actuelle avec des feux rouges, pour les passages piétons et les temps de parcours », a précisé Christian Estrosi.

Sur RTL, le maire de Nice a jugé que « très souvent, les scooters sont libres, interdits, et certains circulent à 40, 50 ou 60 kilomètres à l’heure sur les pistes cyclables ». Je demande une législation qui oblige tous les véhicules à moteur à deux roues, y compris les scooters, à être immatriculés et à emprunter la voie publique. C’est une manière de mettre les piétons hors de danger. »

Autre piste, une ré-élaboration de la Prom’. « Nous sommes en train de réaliser des études sur la fluidité du trafic. C’est loin d’être une décision arrêtée. La première est de placer la piste cyclable sous la même législation que le réseau autoroutier qui côtoie les feux tricolores pour les piétons et les usagers de la voie La deuxième solution : chercher entre les chaussées nord et sud s’il existe une possibilité, qui ne perturbe pas trop la circulation, d’installer une nouvelle entrée qui empêche les piétons d’entrer en contact avec la Prom’ des engins qui empruntent la voie, », a déclaré le maire de Nice.

Les trottinettes électriques ne dépassant pas 25km/h sont considérées comme des trottinettes « homologuées » et donc conformes aux normes européennes. Celles-ci fixent les règles de sécurité que les constructeurs doivent respecter mais manquent encore de précision.

Savoir comment résilier son assurance maladie
Ceci pourrez vous intéresser :
Pour s’assurer efficacement dans le cadre de vos dépenses de santé, une…

Pourquoi le port du casque est obligatoire ?

Pourquoi le port du casque est obligatoire ?

Le port d’un casque bien ajusté empêche la tête d’absorber toute la force d’impact d’une chute, ce qui peut réduire jusqu’à 85 % le risque de blessures graves à la tête et au cerveau. Concrètement, quatre blessures à la tête sur cinq pourraient être évitées si chaque cycliste portait un casque.

Pourquoi le casque est-il obligatoire ? Enfants à vélo et port obligatoire du casque Cette loi vise avant tout à protéger les plus jeunes, considérés comme plus vulnérables et peut-être un peu plus téméraires que leurs ancêtres.

À Lire  Retrouvez les classements du Guide Risk Management & Insurance 2022

Quand le casque est devenu obligatoire ?

Ainsi, le port du casque a été rendu obligatoire en 1961 pour les seuls motocyclistes, hors agglomération. En 1973, le port du casque est étendu aux motocyclistes hors et en agglomération et aux utilisateurs de cyclomoteurs (motos inférieures à 125 cm3) hors agglomération.

Est-ce que le port du casque est obligatoire ?

Un enfant de moins de 12 ans doit porter un casque de vélo, qu’il soit conducteur ou passager. L’adulte transportant ou accompagnant l’enfant doit s’en assurer. Le casque doit être homologué (marquage « CE »).

Quelle assurance pour une trottinette électrique ?

La seule assurance obligatoire pour les trottinettes électriques, comme pour tout véhicule terrestre à moteur, est la garantie responsabilité civile. Elle permet, lorsque vous êtes responsable d’un accident en roulant avec votre trottinette électrique, d’indemniser la victime.

Qui assure les scooters électriques ? Trottinettes électriques : assurance obligatoire. Les propriétaires privés de trottinettes électriques, gyropodes ou autres engins motorisés de transport personnel (EDPM) doivent être assurés avec une garantie responsabilité civile. En tant que propriétaires de voitures, de motos ou de scooters…

Quelle obligation pour une trottinette électrique ?

Vous devez avoir au moins 12 ans pour l’utiliser. La vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. La machine ne peut pas transporter plusieurs personnes en même temps. Vous devez porter un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation nocturne ou de mauvaise visibilité le jour.

Est-ce obligatoire une assurance pour trottinette électrique ?

Assurance trottinette électrique : est-ce obligatoire ? Classé dans la catégorie des engins de transport personnels motorisés (EDPM), le scooter électrique nécessite un contrat d’assurance. Au minimum, le propriétaire doit être assuré en responsabilité civile.

Quelle est la figure la plus dure en trottinette ?

Rappelez-vous, la chose la plus importante est la persévérance ! Les deux autres figures principales sont le barspin et le tail whip. La chose la plus importante pour effectuer ces deux figures est de sauter assez haut, il est donc important de maîtriser le rabbit up.

.

Est-ce qu’il faut un BSR pour avoir une trottinette électrique ?

Qui peut conduire une trottinette électrique ? Tout le monde, à condition d’avoir 14 ans révolus et d’être titulaire du BSR (connu aujourd’hui sous le nom de permis AM) peut conduire une trottinette électrique, sauf si l’engin roule à plus de 25km/h. Dans ce cas, vous devez avoir 18 ans.

Quelle trottinette pour les 12 ans ? Trottinettes pour enfants et jeunes à partir de 12 ans Les trottinettes Micro Flex et Micro Sprite sont deux modèles compacts, pliables et ultra résistants. Ces trottinettes urbaines seront idéales pour les trajets quotidiens. La gamme de trottinettes Micro Kickboard séduira les amateurs de sensations de glisse.

Quel permis pour conduire une trottinette électrique ?

Pour les scooters dont la vitesse maximale est inférieure à 25 km/h, le permis requis est le permis BSR (désormais appelé permis AM). En dehors de cette exigence, n’importe qui peut conduire un scooter électrique avec une selle, à condition d’avoir au moins 12 ans.

Qu’est-ce qui est obligatoire en trottinette électrique ?

Cette loi définit où et comment vous devez rouler mais aussi les conditions de sécurité et les équipements obligatoires pour la machine et pour vous son conducteur : Pour votre scooter, ce sont les réflecteurs, les feux avant et arrière, le frein et pour vous, elle définit quand porter un scooter casque et équipement d’équitation

Quel âge pour rouler en trottinette électrique ?

Vous devez avoir au moins 12 ans pour l’utiliser. La vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. La machine ne peut pas transporter plusieurs personnes en même temps. Vous devez porter un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation nocturne ou de mauvaise visibilité le jour.