Immobile. Extension du chantier, coût des travaux… Ces points qui rendent difficile la rénovation énergétique

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Êtes-vous abonné au journal papier?

&#xD ;

Profitez des avantages de votre abonnement en activant votre compte

Le Progrès, en tant que responsable de traitement, collecte les informations de ce formulaire qui sont enregistrées dans un fichier automatisé par le Service Relation Client, aux fins de création et de gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous avez donné votre consentement, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres de Le Progrès, de ses sociétés affiliées et/ou de ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer de manière permanente vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, d’opposition, de retrait de votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données personnelles en contactant lprventesweb@leprogres.fr ou en utilisant les liens suivants pour consulter : Protection des données, Conditions d’utilisation du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données Personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.

Êtes-vous déjà inscrit? Connexion

Selon les Français, le coût des travaux est le principal frein à la rénovation énergétique des logements.

&#xD ;

Rénover les logements mal isolés, une priorité pour les Français

Rénover les logements mal isolés, une priorité pour les Français

Par – A voir aussi : Comment choisissez-vous l’entreprise chargée de la construction de votre maison ?.

À Lire  Quels sont les diagnostics obligatoires lors d'une vente immobilière ? | SeLoger immobilier

A voir aussi :
Exposition organisée par le Muséum National d’Histoire Naturelle – Jardin des Plantes,…

Le coût des travaux, le principal frein à la rénovation énergétique 

Le coût des travaux, le principal frein à la rénovation énergétique 

&#xD ;

Aujourd’hui à 11:00

&#xD ;

Site DIY : Le top 10 pour acheter son matériel en ligne
A voir aussi :
La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet…

Ampleur du chantier, manque d’information, de temps… d’autres freins existent

Ampleur du chantier, manque d’information, de temps… d’autres freins existent

– Temps de lecture :

&#xD ;

Selon une récente enquête de PrimesEnergie.fr, spécialisée dans les conseils en économie d’énergie, et de l’Institut OpinionWay, locataires comme propriétaires s’accordent sur l’interdiction prochaine de louer les logements très énergivores, n’ayant pas fait l’objet de rénovation énergétique. Une mesure prise dans le cadre de la Climate & résilience, qui s’appliquera à partir de 2025. Selon une autre étude*, menée par Drimki, spécialiste de l’estimation immobilière en ligne, et le cabinet d’études et de conseil BVA, la rénovation énergétique de ces passoires thermiques est également une priorité résidentielle. Mais le coût des travaux apparaît comme un obstacle majeur pour les Français.

Pour plus d’un Français sur deux, la rénovation des logements mal isolés est de loin la mesure d’habitat la plus importante à mettre en place dans les cinq prochaines années. 69% des plus de 65 ans pensent que ce sera une priorité pour le logement dans les années à venir.

Cheveux dans le drain : comment les enlever ? Voici 5 trucs et astuces super simples et rapides !
Voir l’article :
Ne détestez-vous pas que votre drain se bouche si facilement avec des…

Une motivation : des aides financières de l’État

Une motivation : des aides financières de l’État

Si les Français reconnaissent généralement la nécessité d’une rénovation énergétique des logements, ils pointent néanmoins la difficulté de financer une telle opération.

À Lire  Saint-Avaugourd-des-Landes. Alain Rochereau a mené la série aux Municipales

En effet, le constat est presque sans appel : pour près des trois quarts d’entre eux, le coût des travaux est l’un des éléments qui dissuade le plus les propriétaires d’agir (71 %). Cette opinion est encore plus partagée parmi les Français de 50 ans et plus (81%).

« En moyenne, une rénovation coûte entre 15 000 et 40 000 € pour de réelles économies d’énergie », précise Olivier Colcombet, porte-parole de Drimki. Pour le bailleur, qui doit supporter les coûts initiaux, la question se pose d’autant plus radicalement que les futures économies d’énergie profiteront surtout au locataire. Aussi, sans aucune garantie que le prix de son bien sera évalué au plus haut de la somme investie, il hésite à entreprendre quoi que ce soit. Surtout parce qu’il est difficile d’estimer avec précision le coût d’utilisation du logement. †

L’ampleur des travaux est considérée comme l’autre goulet d’étranglement (31%). Les répondants ayant un revenu supérieur à 3 000 € par mois indiquent que 37 % ont mentionné cet obstacle.