Impôts : Un rabais dû à votre hypothèque bientôt ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Taux d’attrition, inflation… Le contexte pèse sur les projets des emprunteurs ! Afin de faciliter l’accès au crédit immobilier, déduire une partie de vos intérêts hypothécaires de vos impôts est une idée qui revient.

Un amendement pour déduire vos intérêts de vos impôts

Pourrez-vous à nouveau déduire les intérêts de votre prêt immobilier de vos impôts ? Plusieurs membres de la commission des finances de l’Assemblée nationale ont déposé des amendements en ce sens dans le cadre du projet de loi de finances 2023. Sur le même sujet : « L’art de l’installation » s’invite au coeur de Luma Arles.

Si aujourd’hui seuls les investisseurs peuvent encore déduire les intérêts de leur emprunt dans leur déclaration de revenus locatifs, l’idée est d’étendre à nouveau cette possibilité à un plus grand nombre.

Encore une fois, parce que la mesure n’est pas. Ou pas vraiment. De fait, Nicolas Sarkozy avait inclus un dispositif similaire dans son « paquet fiscal » : jusqu’à fin 2010, tous ceux qui payaient un crédit immobilier sur leur résidence principale pouvaient déduire une partie de leurs intérêts de leurs impôts.

Mais le dispositif a été remplacé en 2011 par un super prêt à taux zéro, davantage destiné aux primo-accédants.

Profitez de notre expérience au meilleur prix !

à partir de 2,00% à partir de 15 ans(1)

Ceci pourrez vous intéresser :
posté le 01/03/2023 à 21:42, Mis à jour le 01/03/2023 à 21:46Les…

Une mesure dédiée aux primo-accédants et aux logements performants

Cette orientation est précisément celle de l’amendement proposé par le député de la Renaissance Mathieu Lefèvre, seul amendement finalement conservé. Ainsi, seuls les primo-accédants pourraient bénéficier de la déductibilité des intérêts d’emprunt. Autre impératif inclus dans ce qui précède : le logement doit avoir la meilleure performance énergétique.

À Lire  Estimer sa maison en ligne : sur quelle plateforme faut-il le faire ?

La déduction ne serait accordée que « si le logement en question présente, au moment de l’achat, ou, le cas échéant, une fois les travaux de construction ou de rénovation achevés, un niveau de performance énergétique correspondant (…) en classe A » .

Ceci pourrez vous intéresser :
La rénovation énergétique des bâtiments et logements communaux sera au centre de…

Combien pourrez-vous déduire de vos impôts ?

Séquence de nombres ! Selon l’amendement, 30 % des intérêts hypothécaires pourraient être fiscalement déductibles pour les emprunts contractés avant le 1er janvier 2026, dans la limite de 3 750 € par an pour une personne seule et de 7 500 € pour un couple soumis à déclaration commune.

Cette déduction ne serait valable que pour les 7 premières années de l’hypothèque.

Pour vous donner une idée, actuellement, le taux d’un prêt hypothécaire de 20 ans est de 1,95 %. Pour un crédit immobilier contracté sur 20 ans, cela représente un coût du crédit de 41 689 € (taux sans assurance).

Prochaine étape avant de savoir s’il sera possible de profiter de cette modification en faveur des premiers acquéreurs, l’examen de cette mesure, qui se tiendra la semaine prochaine en séance publique.

Profitez de notre expérience au meilleur prix !

à partir de 2,00% à partir de 15 ans(1)

Sur le même sujet :
Illustration : Révolution énergétique.En Chine, le secteur de l’énergie reste un émetteur…