Inflation : Face à la hausse des prix, les Français conseillent de payer moins

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le 5 mai 2022 à 15h25 Source : JT 13h00 en semaine

Selon l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI), les prix de produits alimentaires ont bondi de 3,1% fin avril sur un an.Une tendance qui devrait s’accentuer dans les prochains mois.Comment les Français s’adaptent face à cette augmentation, quels sont leurs conseils pour faire leurs courses ? TF1Info les a rencontrés.

Selon l’Institut de recherche et d’innovation (IRI), les prix de l’alimentation à fin avril ont augmenté de 3,1 % en un an. Ceci pourrez vous intéresser : 5 conseils pour un projet d’achat immobilier réussi | Logement par SeLoger.

Une tendance qui devrait s’accentuer dans les mois à venir.

Comment les Français s’adaptent-ils à cette croissance, quels sont leurs conseils d’achat ? TF1Info les a rencontrés.

C’est le premier en 14 ans. La grande distribution a connu une augmentation spectaculaire des prix des produits alimentaires. Fin avril, il était de 3 %. Selon l’IRI, d’ici l’été 2022, l’inflation pourrait atteindre 5 %. Bien que certains prix aient déjà augmenté, en raison de la guerre en Ukraine, comme le pétrole et les pâtes, les consommateurs constatent une généralisation de cette augmentation.

Les premiers prix en particulier ont réalisé la plus forte augmentation avec une augmentation de 6,6 %. Etudiants, couples, parents isolés, familles ou encore retraités, comment les Français font-ils encore leurs courses ?

Lire aussi :
Philippe et Corinne Bourdiec d’IDEC Services, partant à la retraite, Margot Guéneuguès…

La chasse aux promotions

La chasse aux promotions

Béatrice, à la demande de TF1info, est mère au foyer. Divorcée avec trois enfants à charge, elle a un budget alimentaire serré. « J’étais déjà prudente, mais ensuite c’est parti en enfer », rage-t-elle. Son astuce consiste à toujours attraper les promotions des supermarchés. Objectif : acheter en gros. Parcourt toutes les étagères avec une liste de courses très complète. Si le produit est en vente, il l’achète ; sinon il ne le prend pas. La quinquagénaire n’achète que dans des discounters : « Bien sûr, ce n’est pas de marque, mais les prix sont vraiment bas, donc nous n’avons pas d’autre choix que de bien manger », a-t-elle déclaré.

Même son de cloche pour Marie, étudiante en biologie de 24 ans qui a aussi une façon très méthodique de faire ses courses : « Quand il y a des promotions sur des produits comme la lessive, le dentifrice, les produits non périssables et je suis sûre que je vais en avoir besoin, j’en prends beaucoup », explique-t-il. Il est plus intéressant pour l’étudiant d’acheter en gros, quitte à s’approvisionner.

Ceci pourrez vous intéresser :
La Tour Eiffel, monument incontournable de Paris, se met au vert. Honeywell,…

Le choix des applications

Le choix des applications

Le secteur est en plein essor. Les applications grand public sont apparues depuis un certain temps. Grâce à eux, vous pouvez avertir le consommateur des promotions en grande surface et même vous faire restituer une partie de son panier. William, restaurateur de 46 ans, fait ses courses avec son téléphone. « Ces applications nous sauvent la vie. Je suis un père, je dois nourrir mes enfants et pour être honnête, je ne peux pas vivre sans eux. »

À Lire  Reconquête du centre-ville de Dornes : l'étude est lancée

Kimberly, 29 ans, est vendeuse de cosmétiques. Lui et sa compagne ne font plus de courses : « Nous avons un budget de 80 euros pour deux personnes. Grâce à cela, on peut manger des repas variés moins chers, car l’application trie les quantités exactes, donc on économise et on ne gaspille plus », explique la jeune femme.

Liquidation judiciaire des maisons Phénix : les clients de la filiale Phénix Evolution se font appeler les « gros
Voir l’article :
La société Geoxia, propriétaire du constructeur de maisons Phénix, est entrée en…

Changer ses habitudes de consommation

Pour Célia, 23 ans, étudiante en agence média, sa façon d’acheter a complètement changé : « Je vais à l’essentiel, j’achète plus de fruits, de légumes, d’œufs et de pâtes. Le saumon est terminé. La viande du boucher est terminée. fini les choses inutiles », regrette-t-il.

Adrien, 19 ans, travaille dans une entreprise de BTP avec un petit budget alimentation. Pour lui, une seule solution : ne plus faire attention à la date de péremption. « Les produits presque périmés sont forcément moins chers, et le goût reste le même », même s’il ajoute que pour lui la règle ne s’applique pas aux produits laitiers. Là encore, l’étudiant utilise une application spécialisée dans les paniers de ce type d’articles.

Mais ce changement des habitudes ne concerne pas que les jeunes. Monique a 68 ans. Une vendeuse à la retraite ne cuisine que de gros plats pour qu’il reste les jours suivants, quitte à manger la même chose pendant deux ou trois jours : « Oui, j’achète moins que d’habitude », insiste-t-elle.

L’indice des prix à la consommation reste à des niveaux historiquement élevés en Europe. En France, le taux d’inflation en mars a été le pic qui n’avait pas été atteint depuis le milieu des années 1980. L’INSEE devrait publier son estimation définitive de l’inflation le 13 avril.

Estimation ou estimation immobilière : que choisissez-vous pour connaître la valeur d'un bien ? | L'immobilier par SeLoger
Ceci pourrez vous intéresser :
Estimation immobilière ou avis de valeur : à quoi cela correspond ? Lorsque vous…

ToutTF1 Info

ToutTF1 Info

Les plus lusDernière minuteTendance

Pourquoi les prix augmentent en 2022 ?

Sur l’année, selon les premières estimations réalisées en fin de mois, les prix à la consommation augmenteraient de 4,5 % en mars 2022, après 3,6 % le mois précédent. Cette forte hausse de l’inflation résulterait de l’accélération des prix de l’énergie, de l’alimentation et, dans une moindre mesure, des services.

Qu’est-ce qui va augmenter en 2022 ? – SMIC : Élisabeth Borne a annoncé le 30 novembre 2021 que la revalorisation automatique du SMIC au 1er janvier 2022 devrait finalement dépasser 0,6 %. Cette bonne surprise s’explique, selon le ministre du Travail, par la hausse de l’inflation, elle aussi plus élevée que prévu.

Quel taux d’inflation en 2022 ?

L’inflation devrait atteindre 5,5 % en moyenne en 2022, du jamais vu depuis 1985.

Quelle augmentation en juillet 2022 ?

Les allocations d’assurance-chômage ont augmenté de 2,9 % par rapport au vendredi 1er juillet 2022, rapporte l’Unédic dans un communiqué diffusé le 30 juin 2022.

À Lire  Quand la nature redonne ses droits à l'activité humaine - Toute l'actualité gratuite en un clic

Qui est concerné par l’augmentation des retraites ?

L’augmentation annoncée par le gouvernement des retraites dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat s’adresse à tous les retraités, qu’ils soient anciens membres du secteur privé ou fonctionnaires.

Quelle sera la revalorisation des retraites en 2023 ? « Il est clair que l’inflation est élevée et nous devons réagir sans attendre la date habituelle de revalorisation des retraites, qui est le 1er janvier 2023. » Le chef du gouvernement s’est expliqué. Rappelons que les pensions de base des retraités du privé n’ont augmenté que de 1,1 % en janvier 2022.

Quel changement pour les retraites en 2022 ?

AUGMENTATION DES PENSIONS. Le projet de loi sur le pouvoir d’achat présenté en Conseil des ministres le 6 juillet prévoit notamment une augmentation des retraites de 4 % à compter du 1er juillet 2022.

Est-ce que les retraites complémentaires vont augmenter en 2022 ?

Au 1er novembre 2021, le point a augmenté de 1% à 1,2841 euros. La revalorisation des retraites du 1er juillet 2022 ne s’applique pas à la retraite complémentaire des salariés du secteur privé car elle est gérée par les partenaires sociaux.

Quel est le taux de l’inflation en France ?

graphique Taux d’inflation Lecture : En 2021, l’inflation est de 1,6 %. Champ : France hors Mayotte, tous ménages. Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Quelle inflation en 2022 ? L’inflation devrait atteindre 5,5 % en moyenne en 2022, du jamais vu depuis 1985.

Quel est le taux d’inflation actuel en France ?

INFLATION. Les prix à la consommation ont augmenté de 5,8% en glissement annuel en juin, a annoncé jeudi l’Insee.

Quel est le taux de l’inflation en 2021 ?

Lecture : L’inflation est de 1,6 % en 2021. Champ : France hors Mayotte, tous ménages. Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Quel est le taux d’inflation par an ?

L’inflation continue d’augmenter et s’établit à 5,8 % à fin juin 2022. Ce retour de l’inflation est principalement dû au prix de l’énergie qui a augmenté de 33,1 % au cours des 12 derniers mois.

Quel produit va augmenter avec la guerre ?

Gaz, blé, pétrole : des prix qui vont grimper en raison de la guerre en Ukraine. Le conflit entre la Russie et l’Ukraine menace de graves conséquences économiques pour l’Europe. Le lundi 7 mars 2022, le Huffington Post révèle que plusieurs cours de matières premières sont sur le point d’exploser.

Quelle nourriture acheter en cas de guerre ? Voici une liste non exhaustive des aliments majoritairement de base que nous achetons habituellement dans les supermarchés :

  • Aliments stables en rayon (pâtes, riz, conserves, etc.)
  • Huile végétale et vinaigre.
  • Eau et lait.
  • Sel, sucre, miel, épices.
  • Café et thé, filtres.
  • Sac poubelle.
  • Briquets et allumettes.

Quels sont les produits alimentaires qui vont augmenter en 2022 ?

En particulier, le rapport IRi, publié en avril 2022, estime que les prix alimentaires ont fortement augmenté en un an. Parmi les aliments les plus touchés par l’inflation figurent les pâtes (15%), la farine (11%) et les huiles (10%).

Quels produits sont en pénurie ?

Les catégories les plus pénalisées par les pénuries étaient les huiles, suivies des pommes de terre surgelées, de la farine, des pâtes et des œufs. Et selon NielsenIQ, 3,1% des produits sont épuisés à un moment donné depuis le début de l’année, pendant 4 jours en moyenne.