Interview Jean-Michel Di Meglio, Plus que PRO affilié à l’Ain

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Plus que PRO a récemment accueilli un nouveau couple en région Auvergne-Rhône-Alpes. Poussé par l’envie de le faire lui-même, Jean-Michel DI MEGLIO devient alors licencié de la marque Plus que PRO dans l’Ain. Dans cette interview, il parle de son parcours, de sa motivation et du soutien qu’il a reçu.

Quel a été votre parcours professionnel avant de rejoindre le réseau Plus que PRO ?

Quel a été votre parcours professionnel avant de rejoindre le réseau Plus que PRO ?

J’ai un parcours professionnel assez atypique : débuter dans une double fonction de vendeur et d’animateur radio, sur une radio leader de Rhône-Alpes et une radio nationale de premier plan. Après ce premier succès, j’ai été chassé par une agence de communication qui m’a proposé un poste de responsable marketing en charge de créer un pôle radio au sein de l’agence. Cette expérience a pris fin un an après le dépôt de bilan de la structure devenue fragile. Ceci pourrez vous intéresser : Plombier, artisans, décorateur…. les signes qui signifient qu’il faut fuir au plus vite !. J’ai donc changé de métier pour prendre un poste de chef de secteur dans une grande enseigne de produits frais. J’ai réussi à développer le réseau GMS en Rhône-Alpes pendant 6 ans.

Ensuite, une forte envie de travailler dans le secteur du recrutement et des RH m’a amenée à postuler chez l’un des 2 leaders mondiaux de l’intérim. J’ai occupé un poste de chef d’entreprise, puis j’ai évolué vers un poste de directeur d’agence pour terminer 3 agences sur le secteur Nord Lyonnais, Val de Saône.

Après 20 ans de bons et loyaux services et de belles réussites en termes de résultats, j’ai abordé la structure à taille plus humaine, une trentaine d’agences et j’ai occupé pendant 3 ans le poste de responsable du développement, avec la création de la nouveauté 2018. activités de « cabinet de recrutement CDI/CDD » ainsi que l’ensemble des processus liés aux politiques RH et aux stratégies de développement. Malheureusement, le COVID est apparu dans le plein développement de cette activité et la Direction a voulu suspendre le déploiement du projet pour l’instant et j’ai alors dû me concentrer à nouveau sur les activités de travail temporaire du groupe, dont j’avais la charge. Secteur Lyonnais Nord.

Puis il m’est venu, sur le web, cette annonce est plus que PRO, qui recherche des partenaires de licence de marque dans de nombreux départements. Après avoir pris connaissance de la solution distribuée et de l’histoire de l’entreprise, j’ai voulu en savoir plus et j’ai contacté Grégory Regouby, Président, via LinkedIn, qui m’a répondu et m’a proposé de rencontrer Jean-Luc qui recrute activement les futurs partenaires de la marque. S’ensuit un échange téléphonique, une série de tests d’évaluation pour déterminer les candidats potentiels et confirmer tous les paramètres techniques, savoir-faire et savoir-faire dans toutes les compétences requises pour la fuite d’un ancien salarié en mode entrepreneurial.

Les résultats ont été très concluants et très positifs, ce qui m’a rassuré. J’ai rapidement pris la décision de tenter l’aventure d’accompagner les chefs d’entreprise dans la transition numérique de leur entreprise, notamment à travers les retours clients dans une démarche certifiée ISO.

Lire aussi :
Amilly. PC/Amilly : Un club-house rénové grâce au partenariat mairie-club. Les grands…

Et pourquoi avez-vous décidé de créer votre propre entreprise ?

Et pourquoi avez-vous décidé de créer votre propre entreprise ?

J’ai tout de suite perçu le « produit » potentiel de la solution Plus que PRO. Si l’on regarde l’évolution du parcours d’achat du consommateur français, on comprend vite que l’accompagnement numérique est devenu le 1er vecteur de connexion, mais construit aussi la confiance, le choix des prestataires ou des produits et souvent, la consommation du parcours d’achat. Qu’il s’agisse de produits bon marché, de courses du quotidien (par exemple des drives explosifs), mais aussi d’achats plus stratégiques et coûteux comme votre voiture, votre cuisine, vos travaux ou votre agent immobilier et constructeurs de maisons individuelles…, le parcours d’achat commence généralement. via des informations trouvées sur le web.

Désormais, seuls les professionnels ayant su mettre en avant la qualité de leur travail ou de leurs produits, et ayant su rassurer leurs clients, seront contactés. Enfin et surtout, recherchez un professionnel fiable qui ne sera pas déçu, notamment dans les projets importants : travaux, maison, voiture, chauffage, électricité, plomberie…

Le seul moyen connu jusqu’à présent pour être fiable et assurer certainement aux futurs clients que nous le sommes tous, est de savoir ce que les clients pensent de l’entreprise en question, après l’expérience d’achat d’un produit ou de fourniture d’un service. . En d’autres termes, c’est le bon vieux « bouche à oreille » qui existe toujours et qui reste l’élément le plus fiable connu. Pourtant, aujourd’hui, 90% du bouche à oreille est devenu digital avec les avis clients laissés sur le net par ceux qui nous ont précédés.

À Lire  Résultat de Guillaume Peltier aux élections législatives de 2022 : il apprend sa défaite...

Les enjeux sont devenus si importants que les gens ont commencé à tricher en publiant de fausses critiques et en essayant d’attirer des clients. Cette fois, c’est nouveau, puisque la nouvelle directive gouvernementale est entrée en vigueur depuis le 28 mai, de lourdes sanctions diminuent chaque jour. L’entreprise a désormais compris qu’entrer dans la vraie démarche ISO pour recueillir les avis des clients certifiés est un moteur ultra-puissant de développement commercial mondial certes, mais avec une meilleure rentabilité et des outils supplémentaires qui facilitent le quotidien de l’entreprise, tout en. augmenter significativement son compte d’exploitation.

Ceci pourrez vous intéresser :
Marion Poussier, On est là, Simona, Aubervilliers, 2021, de la série On…

Pourquoi avoir choisi le réseau Plus que PRO ? Qu’est-ce qui vous a séduit dans le concept ?

Pour commencer, il n’y a pas d’offre comparable sur le marché aujourd’hui. Grégory Regouby, et Sacha, co-fondateurs, ont eu l’idée géniale de créer un concept exclusif dans le processus ISO et la technologie BLOCKCHAIN, sans oublier d’associer des outils stratégiques qui permettent aux chefs d’entreprise de travailler de manière plus efficace, en économisant. son temps, résoudre des problèmes complexes et chronophages et la valeur à la fois de son travail et de la manière dont il le met en forme dans l’échange avec son client/prospect.

Nous traitons actuellement tous les sujets importants de la relation client de nos adhérents : de la construction de la confiance client et la valorisation de la connaissance, aux estimateurs intégrant l’intelligence artificielle, l’amélioration de la gestion du temps et la simplification du travail en amont et en aval de la vente, la facturation, le recrutement, la fidélisation des collaborateurs, l’épargne sur les achats professionnels, coaching personnalisé des chefs d’entreprise, vente en ligne ultra-simple pour un complément de chiffre d’affaires intégré au matériel livré, et une visibilité web nettement accrue garantie par une audience exclusive de millions d’internautes qui nous renouvellent leur confiance, le tout associé à la co-gestion de la solution par un formateur dédié pour les membres us.

Autre détail important, lorsqu’on arrive pour la première fois dans les locaux de Plus que PRO à Strasbourg, on comprend vite que l’on met les pieds dans une structure qui se donne les moyens de réussir ! Des locaux à la hauteur de l’image de pépite TECH en France, ultra modernes, conceptualisés à l’américaine avec des aires de repos, des jeux, et bien sûr du travail, car on comprend très vite aussi la philosophie de l’entreprise portée par Gregory : Le succès ne se fait qu’au bout par un travail acharné, constant et régulier, ne laissez jamais de place au doute !

Toute la stratégie est basée sur la preuve de nos résultats, avec plus de 500 vidéos de nos membres en ligne, et même les retours sur investissement générés sont affichés au-dessus de la vidéo. Comment peut-on encore douter de l’efficacité du concept ? J’aime aussi cette motivation quotidienne qui consiste à choisir la meilleure entreprise de mon département afin de continuer à protéger le consommateur qui, en choisissant une entreprise du réseau des « meilleures entreprises de France », ne peut se tromper, et ne pas. ne s’est jamais retrouvé avec Julien Courbet pour la dispute saugrenue qui l’a conduit à la situation financière et morale omniprésente et parfois dévastatrice !

J’aime aussi la participation de la tête de réseau qui nous pousse sans cesse à nous surpasser, l’implication très forte de « notre » PDG, Bruno KOENIG, qui est à nos côtés, à travers 3 E-cafés par semaine, des échanges téléphoniques fréquents et entraînement longue distance chaque semaine! Il y a aussi une équipe de support terrain, avec Bertrand sur le terrain avec nous, et un coach qui s’occupe des membres tout au long de l’année et qui, à mon sens, est un socle indissociable du concept More than PRO, assurant la réalisation de Buts. tous les membres.

Bien entendu, vous créez également votre entreprise en tant que licencié de marque, afin d’obtenir une totale autonomie de travail. Désormais, depuis 1 an, je gère mon planning, mon organisation, ma stratégie, mon budget, mon développement et je suis seul responsable de ce que je produis ou non ! Je suis responsable de moi-même et impliqué dans ma propre réussite. Le côté de la « franchise » Mais permet cet avantage, n’est pas seul et a toujours une oreille attentive en cas de besoin ou de doute.

Ceci pourrez vous intéresser :
La famille Othmane peu espérer que cette décision clôturera définitivement le chapitre…

Comment se passe votre quotidien en tant que licencié de marque Plus que PRO ?

Comment se passe votre quotidien en tant que licencié de marque Plus que PRO ?

Mon quotidien est à la fois organisé et désormais répété, mais je reste libre de mes choix. Le lundi je me consacre à l’administratif et aux rendez-vous pour réserver mon agenda. Le reste de la semaine, c’est en réunion que cela s’est passé avec les chefs d’entreprise de mes 2 départements, l’Ain et le Rhône. Nous rajoutons à ces rencontres très enrichissantes à la BNI chaque semaine puisque je suis adhérent d’une BNI dans l’Ain et que je me rends souvent dans les BNI du 69 et du 01 pour rencontrer des chefs d’entreprise.

À Lire  Particuliers, investisseurs : faites-vous accompagner dans votre projet de construction !

Ensuite bien sûr, je verrai ou déjeunerai régulièrement avec mes membres pour m’assurer que tout se passe bien et donner les conseils nécessaires, voire former l’équipe commerciale à l’utilisation des outils More than PRO pour améliorer les résultats obtenus. merci pour la solution.

Pourquoi l'entreprise Maisons du Midi à Solliès-Ville se positionne comme un bâtisseur de bien-être
Sur le même sujet :
Très tôt, Lionel Virenque a su prendre le virage de l’écologie et…

Comment avez-vous été accompagné dans votre lancement par votre franchiseur ? Et quel rôle occupe le franchiseur à vos côtés aujourd’hui ?

Comment avez-vous été accompagné dans votre lancement par votre franchiseur ? Et quel rôle occupe le franchiseur à vos côtés aujourd’hui ?

L’accompagnement au lancement est le suivant : formation au siège de 2 à 3 semaines avec appropriation des méthodes, solutions et outils et participation à des entretiens de prospection terrain avec des commerciaux locaux ou avec Bruno PDG qui l’a invité à plusieurs réunions. dans un couple avec lui et des déjeuners de membres qui m’ont permis de savoir ce que nos membres, déjà en place, pensaient d’une solution.

Nous travaillons également sur la prise de rendez-vous, avant de quitter le siège social. Le but est de commencer votre première semaine avec un agenda complet pour ne pas perdre de temps à apprendre la méthode. Ensuite, comme vu précédemment, il y a la vidéo à distance et sur le terrain ou permanente. Soutien de Plus que PRO pour les partenaires cruciaux. Nous savons tous que de nombreux franchiseurs ont du mal à pêcher dans cette partie avec leurs franchisés, par manque d’expérience ou de temps ou de personnel dédié, voire de compétences alors ils le font bien.

Quels conseils donneriez-vous aux candidats désireux de rejoindre le réseau Plus que PRO ?

Or, cet élément est important dans la réussite du franchisé qui a souvent besoin du côté « pro » de son franchiseur, qui contrôle logiquement le produit ou le concept sur le bout des doigts, et doit transmettre efficacement l’expérience, les compétences, les outils et les processus nécessaires. pour le succès du franchisé.

Avec un peu plus d’un an, si je devais conseiller le futur partenaire plus qu’un partenaire PRO, je lui dirais d’analyser attentivement sa situation personnelle et son potentiel de travail. Il faut de la force de caractère, de la motivation, car lorsque vous êtes seul avec votre travail et vos objectifs, si votre capacité à vous organiser et à vous motiver ne suffit pas, et si vous n’arrivez pas à définir des actions avec des objectifs à atteindre, alors ne Va là-bas. Entreprendre demande une vraie rigueur, une forte capacité d’adaptation et de management, savoir anticiper, mettre en place un plan d’action et se remettre en question car il n’y a pas de manager pour vous dire que tel sujet ou tel n’est pas traité correctement ! (sauf le soutien habituel de la tête du réseau, mais cela vous suffira-t-il ?).

Bien sûr, il faut être commerçant et vendeur dans l’âme, car au-delà de la belle relation que nous entretenons avec les chefs d’entreprise de nos membres, le travail principal et le plus important est de convaincre les chefs d’entreprise qu’ils ont tout intérêt à adopter Solusi Plus que . PRO pour améliorer les résultats de leurs efforts. À moins que nous le sachions et y croyions, les consommateurs aussi, mais ils ne nous connaissent pas et ne voient pas le sujet sous le même angle. C’est là que tout le talent et la magie doivent opérer, dans un échange constructif basé sur des preuves fiables, convaincantes, quantitatives et à l’appui.

L’écoute est donc un élément important, comme dans toutes les activités de vente d’ailleurs, car si vous ne connaissez pas votre interlocuteur et sa situation personnelle/motivation, vous ne pourrez pas répondre à ses points douloureux qu’il ne vous montre pas. c’est pas spontané car on est français comme ça, on déteste intimider et surtout montrer notre faiblesse !!! Dommage, car nous serons plus rapides !

En résumé, si vous aimez le contact, la vente, l’accompagnement des chefs d’entreprise, le digital, si vous pensez que le retour d’expérience client est très important pour une entreprise qui veut se développer, et si vous avez l’âme et l’attitude d’un chef d’entreprise qui peut travailler. de manière autonome… puis rencontrez l’équipe More than PRO pour apprendre à collaborer.