Introduction d’une unité d’urgence pour personnes âgées dans tous les services d’urgence pour adultes HCL | Actualités HCL

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Tout en renforçant les services d’urgence, ce dispositif innovant améliore la qualité de la prise en charge des patients de plus de 75 ans, raccourcit leur temps d’attente, leur apporte un diagnostic plus précis et les oriente vers les services les plus adaptés, réduit le besoin d’hospitalisation et les incite à rester à la maison.

D’ici 2030, la part de la population âgée de plus de 80 ans doublera dans l’agglomération lyonnaise, avec une augmentation attendue de plus de 100 000 personnes. Avec un nombre important de visites de personnes âgées dans tous leurs services d’urgences, les Hospices Civils de Lyon ont développé, à travers leur Institut du Vieillissement (I-Vie), un dispositif d’accueil spécialisé et innovant pour les personnes âgées de plus de 75 ans.

Ce service d’urgences pour personnes âgées (CUPPA) a été créé en septembre 2019 à l’hôpital de Lyon Sud.En deux ans et demi, il a apporté une réelle plus-value en termes de qualité de prise en charge, dès l’admission aux urgences de secours, et en aval, dans le suivi gériatrique du patient (voir encadré bleu). Face à cette expérience réussie, les HCL ont décidé d’étendre ce dispositif à l’ensemble de leurs services d’urgence. Accompagnés par l’équipe de Lyon Sud, deux nouveaux CUPPA ont été installés le 6 décembre à l’hôpital Edouard Herriot et le 10 janvier à l’hôpital de la Croix-Rousse.

Permettre aux patients de rentrer chez eux, en leur offrant un suivi optimal

Permettre aux patients de rentrer chez eux, en leur offrant un suivi optimal

Assurant la présence permanente, du lundi au vendredi, de 8h00 à 19h00, de deux infirmières diplômées et d’un médecin-gériatre à temps partiel, chaque CUPPA accueille, en urgence, des personnes de plus de 75 ans préalablement reçues et identifiées par l’équipe service. Sur le même sujet : Vacances d’été : les conseils de Marine Lorphelin pour protéger les enfants du soleil. Traités de manière personnalisée et bienveillante, grâce à l’expertise de ce couple médecin-soignant, les patients bénéficient d’une évaluation globale de leur situation (état de santé, cadre de vie), leur permettant d’être guidés dans le parcours de soins le plus adapté.

Dr Chrislène ARSICOT, gériatre CUPPA à l’hôpital Edouard Herriot : « Notre CUPPA existe depuis trois mois. La collaboration avec les urgences ayant été mise en place en amont, fonctionne parfaitement. Nous sommes tous satisfaits de cette nouvelle façon de travailler collectivement. L’urgence reste responsable du patient et de sa sortie, mais nous apportons une expertise gériatrique très appréciée : appel des familles, des infirmières de ville, discussion des besoins spécifiques du patient avec le médecin traitant, collecte des ordonnances, etc. Cela complète la prise en charge et facilite un éventuel retour à domicile en excellent état. Nous disposons notamment d’espaces de consultation dédiés, qui vous permettent de prendre rendez-vous pour les jours suivants. Ensuite, et surtout, nous appelons chaque patient dans les 48 heures suivant sa sortie de la salle d’urgence pour nous assurer que tout va bien. Cette attention est très appréciée et très efficace, car elle assure le retour à domicile, pour le patient comme pour nous. « .

Cancer de la peau. 5 conseils pour se protéger du soleil et limiter les risques
Lire aussi :
La semaine de prévention et de sensibilisation au dépistage du cancer de…

Le lien gériatrie-urgences renforcé

Le lien gériatrie-urgences renforcé

En complément des dispositifs innovants existant en amont des urgences (hotlines ouvertes pour les EHPAD et les agents de santé locaux, équipes mobiles de gériatrie et service d’accès aux soins), le CUPPA renforce la relation ville-hôpital avec des secours ponctuels, des services de relève des urgences, limitant les hospitalisations inappropriées et permettant une une meilleure insertion du patient dans le bon secteur par rapport à son besoin de soins. Pour les professionnels des HCL, l’objectif est également de renforcer le lien urgences-gériatrie : développer une culture gériatrique au sein des urgences et, inversement, acculturer les gériatres aux urgences.

Séverine NICOLOFF, Directrice de l’Institut du Vieillissement (I-Vie) : « En intégrant une équipe médicale et soignante experte dans la prise en charge de la gériatrie au sein d’une salle d’urgence, les HCL misent sur un modèle innovant visant à rapprocher deux disciplines médicales ( urgences-gériatrie) qui s’épaulent pour améliorer la pertinence des soins et le parcours de soins des personnes âgées. Sur le long terme, les visions de prévention sont ainsi planifiées dès le début, de manière optimale, avec une approche plus efficace et plus proche des C’est la vraie révolution de cette approche ».

Isabelle HEAS est l’une des deux infirmières spécialisées, avec Ghyslaine GRENIER, de l’équipe CUPPA de Lyon Sud, également composée des gériatres Amandine FOUCAUD et Gilles ALBRAND. En poste depuis le lancement du CUPPA en septembre 2019, Isabelle apprécie beaucoup sa mission : « On se sent vraiment utile. Nous prenons le temps de prendre soin de chaque patient. Dès qu’il arrive aux urgences, on le récupère, on discute avec lui, on identifie ses faiblesses et on appelle son entourage pour savoir comment ça se passe chez lui, s’il le fait lui-même, etc. pour déterminer s’il peut rentrer chez lui. Car le but est de permettre au plus grand nombre de patients de rentrer chez eux. Dans ce cas, nous leur proposons toujours une solution. Nous nous connectons avec leur entourage, leur médecin ou d’autres assistants médicaux ou sociaux. Donc, nous continuons à appeler chaque patient. De plus, les patients sont souvent surpris d’être rappelés. Ils nous remercient à chaque fois. C’est beaucoup de travail, mais c’est très gratifiant, car on a le sentiment d’être là pour eux, de créer du lien, d’être en phase avec les valeurs qui nous ont fait entrer dans ce métier. Nous avons également reçu plusieurs lettres de remerciements ».

Dernière mise à jour le : mar, 29/03/2022 – 18:13

Comme les téléphones portables sont vendus dans de nombreux pays, les fabricants ont préféré le 112 – vous pouvez généralement l’appeler sans déverrouiller le téléphone. Ce numéro est également valable pour les urgences couvertes par le 17 (police/gendarmerie), le 15 (SAMU) ou le 18 (pompiers).

The Puff, l'ado star de la e-cigarette à Epinal - Infos Epinal
A voir aussi :
Connaissez vous la Puff ? tous les adolescents la connaissent. Il s’agit de la…

C’est quoi le 116-117 ?

C'est quoi le 116-117 ?

Permanence des soins ambulatoires. 116 – 117, numéro pour contacter un médecin généraliste disponible.

Combien coûte une visite à domicile chez le médecin généraliste ?

Est-ce que le 116-117 est payant ?

Gratuit, le 116 – 117 apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient : avis médical, orientation vers un médecin généraliste ou centre médical de garde, prise en charge immédiate par les services médicaux d’urgence (SAMU) si nécessaire.

Pourquoi appeler le 117 ?

Qu’il s’agisse d’un mal de tête, d’une entorse ou des symptômes d’un infarctus, il se peut que vous appeliez bientôt un numéro d’urgence unique : le 113. C’est ce que prône la médecine d’urgence française, qui veut simplifier le système des numéros d’urgence et donc supprimer le 15 (Samu ) et 116 117 (médecine de garde).

Comment composer le 116-117 ?

Comment savoir qui est le médecin de garde ? Pour débloquer le 15, qui est le numéro à appeler en cas d’urgence grave, le ministère de la Santé a mis en place un numéro unique pour toute la France afin de trouver un médecin de garde à proximité. Appelez simplement le 116 117.

Professions prioritaires : Dentistes et assistants oubliés
Sur le même sujet :
Actualités 365 L’exclusion par le gouvernement des chirurgiens-dentistes et des assistants dentaires…

Comment sont organisées les urgences ?

Comment sont organisées les urgences ?

Le service spécialisé est organisé en trois espaces : un espace d’accueil, un espace de visite et de soins composé d’une chambre et d’amortisseurs, et un espace de surveillance de courte durée (box, pour l’attente d’une sortie ou d’une hospitalisation dans un autre service).

Quel est le rôle des urgences ? Les urgences sont le service hospitalier chargé d’accueillir et de soigner les malades et blessés qui se présentent ou sont amenés aux services d’urgence (pompiers, etc.).

Comment se passe l’arrivée aux urgences ?

Il prodigue les premiers soins si nécessaire et vous oriente vers une salle d’examen ou une salle d’attente adaptée à votre état de santé. La prise en charge du patient est organisée en fonction de la gravité de son état de santé et non en fonction de l’ordre d’arrivée aux urgences.

Comment s’organise les urgences ?

Le scénario d’une urgence Votre passage est défini par l’ordre d’urgence médicale et non par l’ordre d’arrivée. Vous êtes accueilli par l’infirmière qui organise l’accueil qui évalue votre état et organise votre prise en charge en secteur adapté. Votre dossier est rempli par l’agent administratif.

Boules d'eau des moutons de l'Aïd El Adha : 10 conseils du ministère algérien de la Santé
Lire aussi :
Algérie – À l’occasion de l’Aïd El Adha, le ministère algérien de…

Comment passer plus vite à l’urgence ?

Comment passer plus vite à l'urgence ?

La prise de rendez-vous en ligne peut être plus pratique pour les personnes qui doivent parcourir de longues distances pour se rendre aux urgences. À mesure que les applications de rencontres de premiers secours deviennent plus populaires, cela améliorera également cette possibilité.

Quel est le meilleur moment pour se rendre aux urgences ? De même, mieux vaut se retrouver aux urgences en pleine nuit que l’après-midi ou le soir : le traitement est plus rapide. Entre minuit et 8 heures du matin, par exemple, la moitié des patients voient une infirmière en moins de deux minutes.

Comment se faire hospitaliser sans passer par les urgences ?

L’hôpital de jour est une alternative à l’hospitalisation. L’hôpital de jour, appelé ambulatoire, est une hospitalisation à temps partiel (12 heures max/jour) et à durée déterminée. Le patient rentre chez lui à la fin du traitement, avec l’accord du médecin responsable du service.

Pourquoi l’attente est longue aux urgences ?

L’explication principale repose sur la spécificité du parcours du patient aux urgences. En effet, il comprend plusieurs étapes essentielles et dans chacune de ses étapes il y a forcément un délai d’attente.

Qui est prioritaire aux urgences ?

Oui, le triage est le premier contact pour le patient à l’hôpital. Qu’il soit arrivé en ambulance ou seul, commencez par parler à une infirmière spécialisée et décrivez sa situation. Le professionnel, pour sa part, pose des questions pour mieux comprendre ce qui amène la personne aux urgences.

À Lire  Un dentiste prend sa retraite à Mayet, un remplaçant est recherché