Italie : Mario Draghi distribue 14 milliards d’aides avant de partir

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

« Nous vivons à une époque où l’argent se distribue, il ne se prend pas », déclarait Mario Draghi lors de l’annonce de son tout premier budget à l’automne 2021. Des propos qu’il pourrait répéter en août pour présenter le dernier décret économique. Cette enveloppe de plus de 14 milliards d’euros est appelée « Aiuti [assistance] bis » et est destinée à soutenir les ménages et les entreprises.

La crise énergétique est la priorité du gouvernement

La crise énergétique est la priorité du gouvernement

Faire face à la crise énergétique avec ses surcoûts sur les factures de gaz et d’électricité est une priorité pour le président. Selon le dernier rapport de l’Unem (Unione Energie per la Mobilità), la facture énergétique de la péninsule va doubler cette année pour atteindre 90 milliards d’euros. Voir l’article : Accelerator Construction : Passons à une autre promotion. Eurostat estime que le prix de l’électricité à la consommation y a bondi de 81,3% sur un an en juin contre une moyenne de 33% dans la zone euro, 22,1% en France et 7,6% en Allemagne.

Mario Draghi consacrera ainsi 7,7 milliards d’euros à cette crise sur les plus de 14 milliards prévus dans son décret. La baisse d’environ 30 øre des taxes par litre de carburant, adoptée début avril, sera confirmée jusqu’au 20 septembre, de même que les crédits d’impôt pour les entreprises énergivores.

Immobilier : les clés de la ville à Rennes
A voir aussi :
Projets d’aménagement de la ville et de la métropole, mutations du marché…

Le cauchemar de l’inflation

Le cauchemar de l'inflation

L’inflation est le deuxième cauchemar du gouvernement. Elle est à son plus haut niveau depuis janvier 1986. Selon le FMI, elle devrait atteindre un pic de 6,7% sur l’ensemble de 2022. De quoi ralentir la consommation des ménages alors que la Banque d’Italie a relevé mi-juillet sa prévision de croissance pour cette année. , et table désormais sur une hausse du PIB de 3,2%, contre 2,6% auparavant.

Le ministre de l’Economie Daniele Franco a annoncé des exonérations de TVA sur certains produits alimentaires de base comme les pâtes, le pain, le lait et l’huile d’olive. La TVA sur la viande, le poisson et les œufs passe de 10% à 5%. Une baisse de 1,8% de la pression fiscale au second semestre 2022 est également prévue pour les 28 millions d’Italiens, salariés et retraités, disposant d’un revenu annuel inférieur à 35.000 euros. La prime de 200 euros dont ils bénéficient déjà sera également reconduite.

La piscine extérieure de Lectoure dans le Gers n'ouvrira pas cet été, une pétition recueille 3 000 signatures.
A voir aussi :
Pas de piscine extérieure cet été pour les habitants de Lectoure qui…

L’épineux dossier des retraites

L'épineux dossier des retraites

La question des retraites faisait également partie des réformes prioritaires que Mario Draghi s’apprêtait à lancer. Une tâche qui incombe désormais à son successeur qui le remplacera à l’automne. Il devra passer par le système actuel dit du « quota 100 », qui porte l’âge de la retraite à 62 ans minimum, avec 38 années de cotisations. Un système adopté en 2018 par le gouvernement populiste Ligue-M5S et dont les coûts sont exorbitants.

En attendant une réforme qui s’annonce politiquement coûteuse pour ceux qui veulent la promouvoir, Mario Draghi s’attend à une revalorisation des retraites. Il sera de 2% à partir du 1er octobre, représentant 2,4 milliards d’euros. « Nous n’en sommes pas là du tout, regrettent les syndicats. Ce décret est plus une aumône qu’une véritable aide. Nous demandons une plus grande baisse des impôts et une plus grande augmentation des salaires. » L’automne sera chaud.

Crédit à la consommation, prêt personnel : comment bien emprunter ?
Sur le même sujet :
Le crédit à la consommation est en plein essor. Selon l’Association des…

Comment affronter la montée des incertitudes ?

Comment affronter la montée des incertitudes ?

Inflation, hausse des taux d’intérêt, Ukraine et désormais incertitude politique, les chocs se multiplient. Pour évoluer dans un environnement de plus en plus complexe, l’expertise éditoriale des Echos est précieuse. Chaque jour, nos recherches, analyses, chroniques et éditoriaux suivent nos abonnés, les aident à comprendre les changements qui transforment notre monde et les préparent à prendre les meilleures décisions.

Ceci pourrez vous intéresser :
{{nrco.contentDetailController.content.status === « publié » ? « Contenu publié »: nrco.contentDetailController.content.status === « en attente » ? « En attente de…