J. G. Ballard, « Poète du mariage sanglant de la technologie et de la sexualité »

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

AVENIR AU RETOUR (6). Son passé dans un camp japonais à Shanghai, sa haine de l’Angleterre, sa vision de la SF : J.G. Ballard raconté par Michel Le Bris en 1985.

En novembre 1951, « l’Observateur », ancêtre de « l’Obs », consacre deux pages à la science-fiction et Louis Capace (pseudonyme de Michel Pilotin, écrivain et éditeur de SF) constate : « Il y a une effervescence intellectuelle, une logique ivresse, qui ne manque pas de stimulation.« Le Nouvel Observateur » a consacré au fil des années de nombreux articles aux œuvres de SF, notamment des livres, mais parfois aussi à d’autres, notamment au cinéma.

C’est pourquoi cet été, nous vous proposons une (re)découverte de plusieurs archives « Nouvel Obs », sur des auteurs, des oeuvres ou plus largement sur l’état de la science-fiction.

Ray Bradbury : Dans l’espace, les paraplégiques seront libérés de la gravité

J. G. Ballard (1930-2009) a d’abord peint des « apocalypses lentes » où un fléau naturel ruine le monde (sécheresse, cristallisation des plantes et des animaux, vent de plus en plus fort, montée des eaux…). Puis il enchaîne dans ses romans sur la violence du monde moderne : sexe et fantasmes d’accidents de voiture dans « Crash », que David Cronenberg portera à l’écran, tensions dans l’univers clos d’un gratte-ciel (« I.G.H. »). Dans « The Atrocity Fair », Ballard expose un personnage au nom changeant dans des paysages d’hôtels déserts, de plages crépusculaires et d’un hôpital psychiatrique où se déroulent des expériences bizarres.

Dans « L’Empire du Soleil », en 1984, l’écrivain raconte sa propre adolescence, prisonnier dans un camp d’internement japonais à S

Cet article est réservé aux abonnés. Pour en savoir plus, profitez de nos offres à partir de 1€

À Lire  Clario annonce un investissement dans une nouvelle technologie de services de traduction afin de réduire les délais d'exécution des études COA et d'améliorer l'accès des patients aux essais cliniques dans le monde entier.

En choisissant ce parcours d’abonnement publicitaire, vous acceptez le dépôt d’un cookie analytique par Google.