J. Rusak (L&A Finance) : « A l’ère du numérique, L&A Finance accompagne les problématiques patrimoniales des Français »

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Depuis la pandémie, le secteur de la gestion de patrimoine est confronté à une forte accélération. Désormais, les Français ont de nouvelles attentes. Jérôme Rusak, Président de L&A Finance, nous explique les raisons de cette mutation et les enjeux actuels et futurs de la gestion privée face à la digitalisation du secteur.

Décideurs. Quelle est l’importance de la gestion du patrimoine aujourd’hui dans cet environnement socio-économique complexe ? Voir l’article : Crypto-monnaie : BlockFi a revu à la baisse sa nouvelle levée de fonds.

Jérôme Rusak. Les remous provoqués par la catastrophe et les revendications liées à la réforme des retraites et aux gilets jaunes nous ont clairement accélérés dans une crise financière sans précédent. Il y a eu une guerre en Ukraine, qui à elle seule a causé de l’inflation. Ces bouleversements amènent la plupart des Français à s’interroger sur la manière de gérer leur patrimoine à court, moyen et long terme. Premièrement, ils s’engagent à pouvoir continuer à payer les études de leurs enfants et à pouvoir se replier financièrement si une maladie ou un accident les affecte directement. Ils veulent aussi être propriétaires de leur résidence principale et profiter d’une bonne retraite. Les familles sont plus préoccupées par leur avenir et les chefs d’entreprise veulent et recherchent de plus en plus des conseils et de l’expertise. Aujourd’hui, même si les dispositifs normaux, mis en place par l’Etat depuis 30-40 ans, parviennent à doter la France de certaines solutions patrimoniales, nos clients ont un réel besoin de conseils pour adapter ces solutions à leurs objectifs patrimoniaux, avec le stade. leurs nouvelles préoccupations. Notre division a toujours su s’adapter et a su mettre de belles choses en place pour répondre aux besoins des Français. Cette prise de conscience mutuelle est désormais pleinement réglementée.

Comment se structure aujourd’hui le marché de la gestion de fortune privée ?

Le développement de la banque privée a parcouru un long chemin au cours de la dernière décennie. De plus, le problème n’a fait que renforcer le phénomène de la transition numérique à travers l’offre de services bancaires en ligne. Mais son utilisation intensive a largement « rempli » le secteur. Contrairement à l’exploitation, la gestion de fortune, qui s’adresse davantage à une clientèle fortunée, sélectionne naturellement une frange de la population au détriment naturel d’une autre.

« La transformation digitale du secteur est un atout pour CGP, mais le conseil reste la priorité et la valeur ajoutée de notre métier »

Aujourd’hui, L&A Finance est à cheval sur les deux et répond aux exigences de clients différents et diversifiés. Cette transformation numérique apporte un bénéfice significatif à la gestion de nos documents supports et apporte une réponse personnalisée pour définir les besoins et les objectifs patrimoniaux de nos clients. Nos clients sont des cadres, des cadres supérieurs, des chefs d’entreprise, des indépendants et nous sommes à leurs côtés à chaque étape de leur projet d’investissement. Nous voulons avant tout les protéger des risques qu’ils peuvent prendre. Dans ce cas précis, seule la gestion de propriété privée peut répondre à ces différentes attentes par un accompagnement global, sécurisé et personnalisé. De plus, chez L&A Finance, nous proposons à nos clients un cadre réglementaire « encadré par l’AMF et l’ACPR » qui nous permet de divulguer intégralement les frais et charges que nos clients supporteront.

Quels sont les avantages des CGP ?

Disponibilité, relations de confiance à long terme et produits sélectionnés en toute indépendance sont les points forts des CGP. Chez L&A Finance, nous sommes avant tout des chefs d’entreprise et nos intérêts résident dans la bonne santé financière de nos clients.

« La valeur humaine et professionnelle de l’accompagnement des CGP est un atout tangible. »

Aujourd’hui, même si les banques représentent 85% des parts de marché, la valeur humaine et la valeur professionnelle de l’accompagnement des CGP sont un atout tangible pour construire le marché. Pour atteindre cet objectif, les CGP sont désormais très organisés et très professionnels pour leurs clients. Nous sommes les seuls à pouvoir proposer une expertise transversale dans tous les domaines liés à la génétique. Notre métier se réorganise également fortement pour s’adapter aux nouvelles tendances et répondre aux exigences des clients.

Votre indépendance est-elle un atout tant pour votre entreprise que pour vos clients ?

C’est une introduction ! Il est souvent préférable de s’adresser à un conseiller en gestion de patrimoine plutôt qu’à une banque. Nous avons une grande liberté d’action et une grande variété de solutions à proposer à nos clients qui s’adaptent et répondent à leurs différents objectifs immobiliers. Par-dessus tout, nous montrons une grande intention envers nos clients. De plus, le facteur humain est essentiel ! Il est important de pouvoir créer une relation de confiance à long terme avec votre client.

Vous parlez de la qualité du travail, mais d’où vient-elle ?

La création de notre propre centre de formation, L&A Academy, forme nos futurs CGP, diplômés des meilleures écoles de commerce et d’ingénieurs qui souhaitent apprendre et se former au métier de la gestion immobilière pour devenir des CGP confirmés et expérimentés. Nous apportons un réel accompagnement et mettons à disposition des outils de formation efficaces et uniques. En plus du recul, nous leur inculquons les valeurs de confiance et d’honnêteté qu’ils partageront également avec leurs futurs clients. L&A Finance vise désormais à former une trentaine de personnes supplémentaires courant 2022. Entre 2019 et 2022, une cinquantaine de candidats ont déjà suivi une formation académique. Nous sommes depuis plusieurs années, une référence nationale.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour L&A Finance ?

Notre marché est en plein essor ! Ce succès s’explique d’autre part par l’attrait constant de nos clients pour notre savoir-faire qui nous permet de gagner des parts de marché dans la banque et l’assurance. D’autre part, la plupart de nos clients sont des clients fortunés qui occupent souvent des postes de direction, des chefs d’entreprise ou des indépendants. Leur principal objectif est d’accroître leur patrimoine, ce qui représente cette année une augmentation de 15 à 20 %. Aujourd’hui, le volume de nos clients ne cesse de croître, et leur confiance nous permet d’accélérer notre croissance.

Jérôme Rusak Président, L&A Finance

As-tu aimé cet article? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Panama et les crypto-monnaies : vers l'adoption du bitcoin comme monnaie légale
Lire aussi :
Après El Salvador et récemment la Centrafrique, c’est au tour du Panama…

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Développer la diversité des avocats d’entreprise pour mieux répondre aux enjeux de la profession. C’est l’objectif de l’Ordre des Avocats Français de…

La banque centrale de Norvège relève ses taux d'intérêt pour la cinquième fois en moins d'un an
Ceci pourrez vous intéresser :
La Norvège veut clairement tuer l’hydre de l’inflation dans tous ses secteurs.…

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Très mal accueillies par les régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles séduisent de plus en plus les investisseurs à la recherche de…

La Banque Postale : BPE devient le Louvre Banque Privée
Lire aussi :
La Banque Postale a révélé ce mercredi vouloir développer sa banque privée…

Brune Poirson (Accor) : « Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial »

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable du groupe hôtelier Accor et présidente du jury des Green Finance Awards 2022, Brune Poirson s’est exprimée sur m…

Prêts immobiliers : ma banque peut-elle m'obliger à fermer mon ancien compte bancaire ?
Voir l’article :
Vous faites un crédit immobilier dans une autre banque que la vôtre…

Le nouveau managing partner de Herbert Smith Freehills est Régis Oréal

Le nouveau managing partner de Herbert Smith Freehills est Régis Oréal

Régis Oréal, partenaire du secteur bancaire et financier, succède à Frédéric Bouvet, qui quitte ses fonctions après cinq ans à la tête du bureau de Paris.

Contrats.tech : une petite révolution dans le secteur du contract management

Fruit de l’union de cinq acteurs du droit, de la finance et de la technologie, une plateforme qui propose une forme de contrat, et plus généralement…

DS Avocats absorbe le cabinet Viginti Avocats

Familiarisés avec les matières de la distribution et du droit économique, les associés de Viginti Avocats, Olivier Gauclère, Françoise Brunagel et leurs trois col…

Sébastien Dominguez crée une nouvelle boutique en antitrust

Fort d’une expérience de plus de vingt ans en droit de la concurrence, l’avocat Sébastien Dominguez a ouvert son propre cabinet dans le but de se concentrer sur …

États généraux de la justice : pour les entreprises, un rapport prometteur

Sérieusement, l’état de la justice ? Oui, elle reconnaît le rapport sur l’Audit général de la justice publié le 8 juillet. Mais les entreprises,…

À Lire  Bitcoin : le réchauffement climatique pourrait détruire les crypto-monnaies