Je perds de l’argent sur mon assurance vie, que dois-je faire ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Vos investissements sur votre contrat d’assurance vous rapportent peu ? Pire, vous perdez de l’argent ? Si la situation semble critique, n’agissez pas dans la précipitation. Voici trois conseils pour réagir au mieux.

Vous êtes titulaire d’un contrat d’assurance-vie et vous avez investi une partie de votre capital en unités de compte (UC), dans l’espoir d’obtenir un rendement supérieur à votre investissement en euros. Malheureusement, vous savez que vous y allez doucement maintenant. C’est une situation meilleure qu’aujourd’hui si l’on regarde la performance du CAC 40 depuis le début de l’année (-20,74%). Attention, rien ne sert de céder trop tôt à la panique.

Votre assurance, lorsqu’il vous a proposé d’investir dans ces unités de compte, vous a peut-être dit : ces actifs sont plus rémunérateurs il y a aussi un risque d’investissement, contrairement à la devise Euro. Cependant, ces investissements doivent être envisagés à long terme. Il est donc normal de subir quelques pertes de temps en temps. Au cours des 10 dernières années, la performance moyenne des produits liés aux unités a connu des hauts et des bas, comme le montre un récent rapport de France Assureurs. Après une année de +10,2% en 2012, la performance s’est progressivement tarie jusqu’à chuter en 2018, année qui s’est soldée par un rendement moyen de -8,9%. En revanche, l’année 2021 a dépassé +9,1%. Voici trois conseils pour prendre les meilleures décisions… la tête froide !

Les SCI permettent-elles d'investir dans l'immobilier par le biais d'une assurance-vie ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Publié hier à 15:11, Mis à jour hier à 15:11NOTRE CONSEIL -…

Conseil numéro 1 : ne pas revendre dans la panique

Nous ne saurions trop insister là-dessus. Si vous vous perdez, ne vous inquiétez pas. Il n’est pas recommandé de revendre vos parts investies dans des comptes parts différents. Pourquoi l’arrêter ? C’est simple car tant que vous en êtes propriétaire, la perte de valeur n’est pas une certitude. Sur le même sujet : Réforme courtiers : QPC dépose un dossier sur l’obligation des courtiers d’adhérer aux associations professionnelles agréées – MyActu par la Revue Fiduciaire. Vous n’avez jamais vraiment perdu cet argent. Si vous revendez maintenant, vous avez perdu une grande partie de votre capital. Si cet atout ne vous vaut plus la peine, ne vendez pas tout dans un besoin : attendez le plus longtemps possible qu’il redevienne vert tout en n’enlevant pas vos billes. Si la baisse se confirme semaine après semaine, revendez un peu, histoire de vous donner l’opportunité d’utiliser un facteur de croissance.

À Lire  Parce que la première banque du monde parie sur l'ouverture de nouvelles agences

Assurance vie : vos euros vont-ils remonter avec la hausse des taux ?

Ceci pourrez vous intéresser :
Même si l’apparition de la trottinette électrique remonte déjà à plus d’un…

Conseil numéro 2 : investir progressivement

Autre conseil : n’arrêtez pas d’épargner et d’investir au fur et à mesure. Que vous ayez 100 $ ou 50 000 $ à épargner, il ne faut rien risquer d’un coup, surtout si vous avez subi une perte. Lire aussi : Trottinettes électriques en libre-service chez l’Agent. Faire progresser progressivement votre épargne, via des versements programmés par exemple, vous permettra de suivre les évolutions des marchés financiers. Perdez moins mais gagnez gros plus vite si vous récupérez.

« Si le marché continue de baisser, l’investisseur achètera plus d’actions pour le même montant d’argent »

« Il faut apprécier une approche de couverture. Si mon appétence au risque est équilibrée (50 % sur le fonds en euros et 50 % sur des parts liées à des parts), j’investis 50 % dans ces unités de compte, sur 12 à 18 mois. Si le marché remonte, nous prendrons les trois quarts de la hausse. En revanche, si le marché baisse plus que prévu, nous appuierons la chute. Dès que l’économie se redressera, l’investisseur percevra immédiatement sa plus-value », le communiqué indique Yves Conan, PDG de Linxea. Et ceci quelle que soit la classe d’actifs choisie.

Bourse : Les cours boursiers chutent, est-il temps de vendre ?

C’est une pensée partagée par d’autres chercheurs. Stefan de Quelen, PDG de Meilleurtaux Placement, estime également que cette méthode est la plus appropriée pour les investissements. « Compte tenu des conditions de marché, vous pouvez progressivement commencer à prendre des parts dans des actifs risqués. Imaginez que vous avez 100 $ à épargner. Il vaut mieux investir cet argent pendant quelques mois. Si le marché continue de baisser, l’investisseur achètera plus d’unités avec le même montant d’argent. Et quand le marché montera, il y aura une opération d’ascenseur. C’est un moyen facile d’entrer sur des marchés risqués sans trop de risques. »

À Lire  5 conseils pour être bien assuré quand on est étudiant

Ceci pourrez vous intéresser :
Pierre-Yves Desjeux, PDG de France Pare-Brise.Propriété du groupe Saint-Gobain depuis 2016, le…

Pourquoi pas la gestion pilotée ?

Pour ceux qui veulent se la couler douce mais qui ne sont pas satisfaits des marchés financiers, le système de gestion peut être une bonne solution. Cela comprend l’affectation d’un gestionnaire extérieur (autre que votre assureur ou distributeur de votre contrat) et la répartition et l’arbitrage entre différents promoteurs d’un contrat d’assurance-vie. Sur le même sujet : Gestion des sinistres : Ces outils qui soulagent les consultants (et inspirent les assurés). La gestion créative a le potentiel de vous faciliter la vie. Cependant, le choix de la gestion se traduit souvent par une augmentation des frais de la SICAV.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos factures bancaires

Conseil numéro 3 : opter pour la sécurisation des plus-values

Les fonds communs de placement offrent des options sûres, autre chose. Certains contrats d’assurance-vie vous offrent la possibilité de déterminer vos préférences. Lorsque les gains atteignent un certain montant, ils sont automatiquement déposés sur un compte de dépôt sécurisé, généralement en euros. Cela protège vos revenus des fluctuations du marché. Parmi les contrats qui proposent cette option, on peut citer Meilleurtaux Liberté Vie, Evolution Vie, Darjeeling, Digital Vie ou encore Multivie de Mutavie.

Assurance-vie : « le rendement moyen des fonds en euros peut atteindre 2% en 2022 »

Chaque contrat est basé sur ses propres critères : le montant de l’acompte, la majoration et le montant du bénéfice requis pour déclencher l’option, mise à jour de la mise à jour de la valeur liquidative du support dans les unités de compte… Il convient donc de bien se renseigner avant de s’inscrire .

Comparez les meilleures offres de contrats d’assurance vie

Vous avez une question pour l’éditeur ? Soumettez-les via notre formulaire « questions lecteurs ». Nous répondrons aux questions les plus pertinentes.