Jeanfi Janssens, Bernard Montiel, Cameron Diaz… Anecdotes…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

« Les plus anciens d’entre nous savent que les lieux d’échange ou de libre échange sont restés ouverts tout au long du confinement. Beaucoup de nos compagnons y avaient leurs habitudes dans les mandats précédents, et je ne compte même pas les ministres… » Ce sont les mots qui ont lâché le Député Jean Lassalle au micro de l’Assemblée nationale le 11 mai. Ni une ni deux, Cyril Hanouna a invité, le lendemain, sur le plateau de la Touche, pas à mon poste, Bruno Henckes, le patron d’un club libertin du Val-de-Marne. Ce dernier a par la suite confirmé les déclarations du candidat à la présidentielle de 2022, assurant qu’il avait reçu des hommes politiques et de nombreuses personnalités, comme des animateurs de télévision, dans son établissement.

Parmi ces célébrités aurait pu figurer Bernard Montiel qui s’est beaucoup intéressé au sujet. Curieuse, la chroniqueuse n’a pas hésité à poser la question. Une curiosité qui a interpellé l’invité du jour. « Monsieur Montiel, je vois que vous êtes très intéressé », lui a alors lancé Bruno Henckes. Ce à quoi l’ancien animateur de Video gag a répondu : « Ouais j’adore, j’y suis allé une fois je peux dire si tu veux. » Une révélation qui n’a pas fini de surprendre l’assemblée.

« Oui, j’y suis allé une fois, je n’avais pas encore vu ça », a poursuivi Bernard Montiel, qui a ensuite donné plus de détails. « C’était super, j’ai adoré, ça sent mauvais mais j’ai adoré. C’est au Cap d’Agde que je me suis beaucoup amusé », a-t-il ajouté, non sans humour.

Comme le confirme Bruno Henckes, Bernard Montiel est loin d’être la seule célébrité à avoir fréquenté ce type d’établissement. Un membre des Grosses Têtes sur RTL en avait même un.

 Jeanfi Janssens à la tête d’un sauna échangiste

Majordome, humoriste… A 47 ans, Jeanfi Janssens a eu plusieurs vies. Voir l’article : « Il a fait honte à toute l’Argentine »: le gardien Emiliano Martinez…. Avant de devenir humoriste et de se faire remarquer par Laurent Ruquier, qui lui offre une place de choix dans son émission de radio Les Grosses Têtes, l’humoriste du Nord-Pas-de-Calais a été hôtesse de l’air pour Air France, mais pas que…

À Lire  Rouen : L'actrice X Nikita Bellucci ouvre un club libertin pour...

En novembre 2018, sur l’antenne de RTL, les Maubeugeois revenaient sur une étonnante transformation professionnelle. Alors que Laurent Ruquier évoquait le Salon du livre de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Jeanfi Janssens a expliqué qu’elle connaissait bien cette ville ou un endroit en particulier. « Il y a une boîte échangiste! C’est une boîte échangiste de sauna, elle fait tout en même temps. Ça s’appelle Glamour », a-t-elle déclaré. Curieux, ses petits camarades du gang Ruquier ont alors interrogé l’humoriste sur les raisons qui l’ont amené à en savoir autant sur cet établissement libertin. « Peux-tu imaginer qu’un jour dans une vie antérieure j’étais au chômage et que je devais gagner de l’argent ? Il y avait un ami qui tenait ce sauna échangiste et il m’a dit : ‘Si tu veux gagner de l’argent pour toi, tu l’économises pour moi le week-end et je te donnerai de l’argent. Alors j’étais au sauna, pour moi c’était impressionnant. Juste le week-end, c’est là qu’il y a le plus de monde… », a expliqué l’acteur.

Jeanfi Janssens n’a pas hésité à le raconter dans les coulisses de ce club échangiste. L’artiste n’est pas avare de détails. « J’étais à l’entrée, dans une petite réception, des gens sont venus leur donner une serviette et un préservatif. De l’autre côté il y avait un livreur et il leur a donné du gel. Des équipes de rugby sont passées, beaucoup de monde ! Il s’y passait des choses… Je ne voyais pas, j’entendais. On aurait dit que nous étions en train d’abattre un cochon sur ce truc ! Quand il a fermé vers 5 heures du matin. M. le matin, je passais avec un tuyau d’arrosage pour désinfecter. C’était terrible, ça m’a enlevé mon amour. »

Dommage que Jeanfi Janssens n’ait pas eu ce genre de club dans la capitale, l’humoriste du nord aurait pu y rencontrer du beau monde, notamment une star internationale…

À Lire  New Eco : un club libertin repris par Tatiana à Clermont...

A voir aussi :
Ce 12 mai, sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna recevait la…

Cameron Diaz adepte des clubs libertins parisiens 

C’est un must pour Cameron Diaz lors de ses voyages en France. En effet, selon Jean-Michel Maire, la sulfureuse blonde, qui a touché une somme astronomique pour sa performance dans Bad Teacher, fréquenterait les clubs libertins de la capitale.

C’est sur le plateau de Touche, pas mon post, que le chroniqueur de Cyril Hanouna a fait cette révélation. Côté swing, il semblerait que l’équipe de TPMP soit au rendez-vous ! En 2015, dans la rubrique « A ne pas manquer », le trublion du Huit et ses chroniqueurs revenaient sur un reportage sur l’installation d’un club libertin dans une ville. Un emplacement qui désespérait les habitants scandalisés par l’ouverture de cet établissement. Jean-Michel Maire a alors lancé cette anecdote pointue sur la star américaine.

« Le patron d’un club m’avait appelé en disant que tu pouvais venir ce soir ? Et je n’ai pas pu. Le lendemain, il m’a dit qu’une personne d’une personnalité américaine bien connue était venue en disant : elle vient à condition qu’on se déconnecte . » les caméras qui sont à l’entrée du club et dans les vestiaires », a commencé le chroniqueur, visiblement passé maître dans l’art du suspense. « Et la personne qui est venue le soir, c’était Cameron Diaz, elle revenait de Cannes. Et elle avait l’air plutôt en forme », a ajouté Jean-Michel Maire.

Il semblerait donc que, contrairement à son personnage dans le film Sex Tape, Cameron Diaz souhaite rester discrète sur sa vie intime. C’était sans compter sur Jean-Michel Maire.

Lire aussi :
Depuis plusieurs années maintenant, la pratique du rocking se généralise de plus…