Jive Me présente l’album Bienvenue dans le monde

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Qui est derrière Jive Me et comment le groupe s’est-il formé ?

Tara : Derrière Jive Me, il y a d’abord Baptiste à la production musicale et moi (Tara) au chant, et à l’écriture, nous sommes les deux membres fondateurs du groupe. Nous avons été rejoints par Arnaud, puis Yoann.

Avec Baptiste, on s’est rencontré dans son studio, je faisais un test de voix off pour des pubs, et on s’est tout de suite entendu ! Quelques mois plus tard, nous avons créé Jive Me! Il y a un engouement rapide sur Internet, nous avons entamé une collaboration avec la production UNI-SON. L’idée est vite venue de faire vie avec des musiciens, alors par l’intermédiaire de notre producteur, nous avons rencontré Arnaud, guitariste, puis Yoann, clarinettiste et percussionniste. Nous sommes devenus amis très vite et une belle aventure a commencé à 4 pour la première tournée en France !

Peux-tu nous présenter l’album Welcome to the World et son univers ?

« Welcome to the world » est le premier album où nous avons expérimenté, où nous avons créé un nouveau son, plus électro et pop. On ressent la période sombre de ces trois dernières années, et en même temps, on parle de ce qui nous a aidés à la traverser. Notre amitié, nos rêves, la musique qui nous libère. Cet album est une palette d’émotions, entre ombres et lumières. Bienvenue dans le monde avec toutes ses nuances !

Comment l’avez-vous composé et quelle a été votre source d’inspiration ?

Nous nous sommes battus pendant plusieurs années, petit à petit. Notre inspiration vient beaucoup de nos expériences personnelles. On sent plusieurs phases dans cet album. L’un est assez sombre et l’autre est plus paisible et heureux.

À Lire  Amazfit T-Rex, la montre de sport indestructible arrive chez Lidl

Il y a aussi un long travail sur le son. Baptiste a fait un travail monstre de composition et de mixage, passant parfois des mois sur une seule chanson.

Nous nous sommes également éclatés avec de la bonne musique au cours des 3 dernières années, avec Stromae, Billie Eilish, Mura Masa, Woodkid, Polyphia et bien d’autres. Les films ou séries Joker comme Black Mirror sont également très marqués.

Vous souhaitez aborder des thèmes tels que l’échec, la quête du bonheur, l’estime de soi, la maladie mentale, l’hypocrisie sociale, la dimension impitoyable du travail ?

Tara : Parce que tous ces thèmes nous touchent de près et nous interpellent. Forcément, nous sommes dans la vingtaine, et c’est un sujet que l’on « découvre » avec l’expérience. Cet album s’intitule « Welcome to the world », car on sent le monde avec son mauvais côté, mais aussi ce qui nous apporte le plus beau.

Quel est votre choix instrumental ?

Baptiste : J’ai produit tout l’album, j’ai fait la prise de son, le sound-design, le mixage et le mastering et étant très inspiré par toute la scène électronique, à la fois expérimentale et populaire, on a trouvé un mélange de styles tout au long de l’album. . J’ai écrit au piano et ça se voit, car l’instrument est très présent dans cet album.