JO 2024 : le Val-d’Oise dans la course aux délégations

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La compétition entre collectivités locales pour attirer les délégations étrangères aux JO de Paris 2024 vient de commencer. Deux ans avant l’événement, le Val-d’Oise était prêt à participer pleinement à la fête et à profiter également de l’élan olympique. Le département affine sa stratégie et compte sur des investissements auprès de ses communes.

S’il n’est pas choisi pour accueillir l’événement, faute de capacité d’accueil adéquate, le Val-d’Oise peut s’appuyer sur de vastes infrastructures pour entraîner les sportifs. Parmi eux, le Centre Départemental de Formation et d’Animation Sportives (CDFAS) d’Eaubonne, dont les travaux de rénovation et d’extension viennent de s’ouvrir. « Cette opération prouve à quel point le département est véritablement engagé dans le jeu », a confirmé Thierry Rey, conseiller spécial de Paris 2024, présent lors de la pose de la première pierre.

Carte de visite

Carte de visite

D’ici l’automne 2023, de nouveaux logements et parkings ainsi qu’une nouvelle façade à ossature bois, visible de l’extérieur, seront sortis de terre. Le nouveau site pourra accueillir 800 athlètes de l’équipe américaine dans les meilleures conditions. Sur le même sujet : Meilleur hébergeur de nom de domaine 2022 – Lequel choisir ?. Ces investissements, décisifs pour l’attractivité du lieu, sont passés de 12 à 20 millions d’euros, financés essentiellement par le département, et dans une moindre mesure le territoire et le FS2I, un fonds de solidarité interdépartemental.

Avec un lieu invisible, proche de Paris et un centre de régénération sportive honoré par les sportifs, le Cdfas est devenu américain. Des cuisiniers partiront même s’entraîner pendant trois mois aux Etats-Unis pour parfaire leurs exigences alimentaires. L’accueil de cette délégation, réputée pour être l’une des plus exigeantes, sera, on l’espère pour le département du Val d’Oise, une sorte de vitrine pour attirer de nouvelles nationalités vers d’autres infrastructures. L’arsenal de Saint-Gratien et la piscine olympique du Val Parisis, qui font l’objet de rénovations à hauteur de 37 millions d’euros, disposent de sérieux atouts.

À Lire  31 minutes et 24 secondes sur le tapis avec 20 kg sur le dos : ce Français vise un record du monde.

Maintenant qu’il a commencé, la fédération du shopping en visitant et en testant l’installation

Si le Val-d’Oise est le premier département choisi pour accueillir des délégués, que depuis, les visites s’enchaînent… mais l’engagement tarde. Rien n’effraie pourtant le consultant Saint-Clair Milesi, fondateur du cabinet de conseil Share4sport, spécifiquement chargé par le département de mettre en relation délégations étrangères, fédérations et collectivités.

Sur le même sujet :
Les pirates ont trouvé un nouveau moyen de détourner Google Ads, la…

Opportunités plus nombreuses

Opportunités plus nombreuses

« Maintenant c’est parti, la fédération du shopping en visitant et en testant l’établissement », présente celui qui a travaillé sur la candidature pour les JO 2016 de Rio. D’autant que les opportunités seront nombreuses avec plus de 200 délégués, 32 sports olympiques et 22 sports paralympiques. Devant un parterre d’élus, à l’affût du moindre argument pour faire la différence, il tempère. Voir l’article : LoRa/Sigfox : les cinq points clés de la migration technologique. « Nous n’avons pas à accepter de prix », a-t-il averti. En effet, certaines demandes d’équipement ou d’hébergement de la part des délégués pourraient s’avérer coûteuses et d’une utilité certaine une fois l’événement terminé. Pour les soutenir et les promouvoir, une page web a été lancée pour référencer une vingtaine de centres de préparation aux Jeux du Val-d’Oise. Cette plateforme sera la porte d’entrée des délégués et fédérations du Val-d’Oise pour choisir leurs options.

Endgame pour New, le portefeuille numérique de Meta
Sur le même sujet :
Au stade du procès jusqu’en octobre dernier, l’application fermera ses portes le…

Coup de pouce aux communes

Coup de pouce aux communes

Mais les opérations de séduction à destination des sportifs ne s’arrêtent pas là. Sur le même site web, les événements des collectivités locales, des associations et des fédérations liés à l’arrivée des Jeux olympiques seront également promus. A voir aussi : Comment convertir les symboles FFXIV en nouveaux mondes et bases de données. Pour multiplier cette initiative, et éclairer encore plus le Val-d’Oise, le département lancera, à partir de septembre, des appels à projets avec des enveloppes de 150 000 euros.

À Lire  Les trottinettes électriques sont-elles dangereuses ?

« Nous voulons encourager les collectivités qui souhaitent participer à cette grande fête », a déclaré Marie-Christine Cavecchi, présidente (LR) du conseil d’administration du département. Dans le cadre du label « Terre de Jeux 2024 », un soutien financier sera apporté à des projets et événements visant à encourager la pratique sportive. Parallèlement, 200 sportifs et 20 clubs recevront un coup de pouce de 1,5 million d’euros.

Les Sables d'Olonne. Manque de seniors, de jeunes et de demandeurs d'asile en accueil
Lire aussi :
Comment acheter une chambre dans un EHPAD ? Pour acheter une chambre…