Journée mondiale sans tabac : 4 conseils pour arrêter de fumer

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le mardi 31 mai est la journée mondiale sans tabac. L’objectif est de sensibiliser le public aux risques liés à la consommation de cigarettes et à toute autre forme de consommation de tabac, mais aussi d’inciter les toxicomanes à arrêter de fumer.

Selon Santé Publique France, le tabac est responsable d’un décès sur neuf (1 sur 5 chez l’homme et 1 sur 35 chez la femme). A cet effet, le Ministère de la Santé a lancé en 2014 le Programme National de Lutte contre le Tabagisme (PNRT). Ce programme a notamment permis la mise en place d’augmentations de prix : « Des prix élevés sont un moyen efficace de lutte contre le tabac » précise le programme, ajoutant que cette augmentation de prix est liée à la lutte contre le commerce illicite et le transport du tabac depuis les pays où il est moins cher. Aujourd’hui, le prix d’une boîte de 20 cigarettes est au minimum de 10 euros. Il était de 3,20 euros en 2000.

Mais augmenter le prix ne suffit pas toujours. Le tabac est une véritable addiction et la hausse progressive des prix ne permet pas à tout le monde d’arrêter, même si c’est une motivation supplémentaire.

Faire appel à un professionnel

Faire appel à un professionnel

La décision d’arrêter de fumer est difficile à prendre, et encore plus difficile à tenir. Au facteur chimique qu’est la dépendance à la nicotine s’ajoute un facteur environnemental, social. Sur le même sujet : Le carnet de santé de l’enfant sera bientôt dématérialisé. Il est donc difficile d’arrêter de fumer simplement par la volonté. Un petit coup de pouce est toujours le bienvenu, quelques experts peuvent vous accompagner dans cette démarche.

Que vous décidiez petit à petit ou d’un coup, un pneumologue, un tabacologue ou un hypnothérapeute peut vous aider. Selon les informations sur le tabac, une personne accompagnée d’un professionnel de la santé aura 70 % plus de chance de réussir à arrêter.

Un tabacologue commencera par faire un diagnostic, pour savoir quel type de fumeur vous êtes. Ils pourront également répondre à vos questions, comme la peur de prendre du poids, le stress…

Un pneumologue peut vous aider à comprendre l’impact du tabac sur votre santé. Ils pourront aussi vous donner des techniques pour comprendre que le tabac n’apporte rien de positif, et que l’effet relaxant du tabac est artificiel. Cela tient, entre autres, au fait que la respiration est contrôlée et consciente lorsque l’on fume. Il est tout à fait possible d’avoir un effet similaire sans tabac. Votre médecin peut, par exemple, vous prescrire des exercices que vous pouvez réaliser, comme fumer seul, en pleine conscience, regarder sa cigarette, écouter le bruit du tabac consommé, sentir son odeur et prendre conscience que vous avez de la fumée dans votre bouche et poumons. L’intention est de vous distraire des cigarettes et d’éliminer tous les aspects sociaux de l’équation.

Un hypnothérapeute qualifié en toxicomanie peut également vous aider. Il existe plusieurs techniques, comme le dégoût. Pour cela vous allez, sous hypnose, associer une cigarette à quelque chose de dégoûtant. Après la sortie de l’état d’hypnose, ces nausées peuvent être transférées au tabagisme, mais il faut parfois plusieurs séances ou l’auto-hypnose peut être pratiquée.

Quel que soit le professionnel que vous choisissez, cette personne peut également vous aider à rester motivé et motivé.

Ceci pourrez vous intéresser :
Publié le 16/04/2022 22:03 Mis à jour le 16/04/2022 22:03A. Jacquet, France…

Utiliser une application

Utiliser une application

Il existe des applications pour presque tout, y compris le sevrage tabagique. Ces applications peuvent être utilisées seules ou avec une ou plusieurs autres méthodes, pour augmenter les chances d’y arriver.

Certaines applications sont payantes, mais le service d’information sur le tabac est gratuit. Une fois l’application téléchargée, vous devrez entrer vos habitudes de tabagisme. Quelques outils vous seront alors proposés. Tout d’abord, l’application vous indique combien de temps vous avez été sans fumée et combien d’argent vous avez économisé depuis la dernière cigarette. En cas d’envie quasi incontrôlable de fumer, l’application propose des vidéos d’accompagnement, des mini-jeux de distraction, des astuces… Et si vous cassez, vous pouvez en expliquer les raisons et des astuces vous seront données par la suite.

Lire aussi :
plat principal Alors que la pandémie de Covid-19 se poursuit, de nombreux…

Se féliciter à chaque cigarette non fumée

Se féliciter à chaque cigarette non fumée

Lorsque nous essayons d’arrêter de fumer, nous pouvons nous sentir très seuls, surtout si ceux qui nous entourent sont des fumeurs ou si nous avons déjà essayé sans succès. Mais le plus important est la volonté de continuer chaque jour. Dites-vous que chaque cigarette non fumée est une victoire.

Si vous êtes un fumeur régulier, avec vos cigarettes habituelles et même indispensables, comme celle avec le café le matin, celle après un repas, celle en rentrant… Ce sont les cigarettes que vous trouverez les plus dures ne pas éclairer. Chaque fois que vous réussissez sans elle, félicitez-vous et soyez fier de vous. Vous pouvez également rechercher le soutien de vos proches qui ont réussi à arrêter de fumer et qui peuvent comprendre ce que vous vivez.

Si, malgré tout cela, c’est trop difficile au début, vous pouvez utiliser ce que vous avez économisé en n’achetant pas de cigarette pour profiter d’un autre plaisir, comme des pâtisseries, du cinéma, un bel objet… Mais attention à ne pas prendre l’habitude de ne plus rallumer de cigarettes. .

Du sport au soleil ? À faire et à ne pas faire
Sur le même sujet :
Laurence DardenneSanté, Bien-être/Beauté JournalistePublié le 08/10/2022 à 13:31 – Mis à jour…

Utiliser des substituts

Utiliser des substituts

Parfois, il est trop difficile d’arrêter de fumer malgré toutes les méthodes naturelles. Si tel est votre cas, il existe des substituts nicotiniques qui peuvent vous aider à vous débarrasser des envies de tabac : patchs, pastilles et chewing-gum. Ces médicaments peuvent être prescrits par des médecins, ce qui vous permettra d’en rembourser certains, mais il est également possible de les acheter en pharmacie sans ordonnance.

Il y a aussi une cigarette électronique. Cette option est pratique car le geste est le même qu’avec une cigarette ordinaire, et il est possible de réduire progressivement le taux de nicotine dans le liquide que vous utilisez. De plus, nous savons déjà que l’impact sur la santé est beaucoup moins dangereux qu’une cigarette ordinaire.

Par contre, nous ne savons pas encore exactement quels sont les impacts réels sur la santé. De plus, différentes saveurs peuvent vous inciter à fumer parce que c’est bon pour vous, pas pour satisfaire votre envie de nicotine. Parce que l’odeur est beaucoup moins forte, une cigarette électronique peut vous faire fumer à l’intérieur, donc vous n’arrêtez jamais, car contrairement à une cigarette normale, il n’y a pas de fin. Cette alternative demande réflexion, afin d’éviter le passage d’une addiction à une autre.

L’actualité de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL, inscrivez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l’actualité au quotidien

Abonnez-vous à la newsletter RTL Info

C’est pourquoi nous vous conseillons d’utiliser les substituts nicotiniques (timbres associés à des pastilles nicotinées, ou chewing-gum, spray, etc.) en première intention. Si les suppléments sont bien dosés, ils atténuent les symptômes de sevrage.

Nouvelles allergies : conseils pour les prévenir
Voir l’article :
Éternuements, démangeaisons, éruptions cutanées : les manifestations allergiques sont désormais le quotidien…

Comment faire pour arrêter de fumer sans rien ?

Comment faire pour arrêter de fumer sans rien ?

7 étapes pour arrêter de fumer naturellement et sans remplacement

  • Étape 1 : Planifiez votre arrêt. …
  • Étape 2 : Ajustez votre alimentation. …
  • Étape 3 : Changez votre état d’esprit pour être plus positif. …
  • Étape 4 : Trouvez les obstacles à la résolution des envies.

Comment arrêter de fumer sans envie ? Parfois, l’envie de fumer est causée par une situation stressante ou inconfortable. Dans ces cas-là, il existe de nombreuses façons de se détendre : respiration abdominale, yoga, sophrologie, méditation de pleine conscience… Pensez à l’activité physique et à ses nombreux bienfaits.

Quel est le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer ?

Pour arrêter de fumer, il faut donner à l’organisme la nicotine dont il est devenu dépendant sans la faire passer par le tabac. C’est le rôle des substituts nicotiniques, disponibles sous différentes formes : gommes, patchs, sprays…

Comment compenser le tabac ?

Les patchs, les gommes, les pastilles, les chewing-gums ou encore les inhalateurs peuvent atténuer les symptômes associés à une carence en nicotine. Ils vous sauveront de l’irritabilité, de la nervosité, de l’anxiété, de la dépression, des problèmes de concentration et des troubles du sommeil.

Comment remplacer un geste cigarette ? Pour vous aider pendant les fringales, envisagez des substituts nicotiniques oraux tels que des chewing-gums, des pastilles, un vaporisateur oral ou un inhalateur, qui vous aideront à supprimer les fringales occasionnelles.

Comment combler le manque de la cigarette ?

Boire un grand verre d’eau ou mâcher du chewing-gum sont des conseils efficaces pour vous aider à surmonter l’addiction psychologique associée à une carence en cigarette. Par exemple, occupez vos mains d’un crayon et concentrez-vous sur des pensées agréables ou sur vos projets.

Quel est le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer ?

Pour arrêter de fumer, il faut donner à l’organisme la nicotine dont il est devenu dépendant sans la faire passer par le tabac. C’est le rôle des substituts nicotiniques, disponibles sous différentes formes : gommes, patchs, sprays…

Quelle boisson pour arrêter de fumer ? Associez le thé vert au raisin et vous obtiendrez une boisson efficace pour nettoyer les toxines (nicotine) ingérées par le tabagisme. Cette boisson, qui accélérera votre abstinence, réduira également vos symptômes. Buvez régulièrement du thé au raisin (1 par jour pendant les pauses).

Quels sont les points d’acupuncture pour arrêter de fumer ?

« Tim Mee » est un point spécial qui aide à arrêter de fumer. Il est situé près du poignet du côté radial et modifie la perception du goût de la cigarette. Les patients traités avec ce point diront souvent qu’ils ne peuvent plus fumer parce que leur cigarette a un goût horrible.

Où est la pointe Chiapi ? Le point CHIAPI est un point d’acupuncture situé à l’extérieur de chaque narine. C’est le point 10 de la rhinofaciopuncture.

Est-ce que l’acupuncture est efficace pour arrêter de fumer ?

Est-ce efficace ? « L’acupuncture bloque le besoin de fumer et réduit les symptômes de sevrage », mais le succès de la méthode réside dans la motivation et le contrôle de l’envie de fumer d’une personne, a déclaré l’expert.

Où mettre les aimants pour arrêter de fumer ?

Ce sont deux aimants thérapeutiques qui se placent sur une oreille, l’un devant, l’autre derrière, pour stimuler un point d’acupression particulier. Cette technique d’acupuncture pour arrêter de fumer stimule la production et la libération d’endorphines essentielles à votre bien-être.

À Lire  Canicule : Des températures très élevées attendues mi-juillet