Jusqu’à quel âge un enfant peut-il faire la sieste ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Aujourd’hui âgée de 32 ans, il m’arrive de m’allonger avec ma mère après le dîner lorsque je lui rends visite pour regarder une série et faire une sieste. Il m’est aussi arrivé de le faire avec mon père, de l’enfance à l’adolescence et de nouveau à l’âge adulte. Lorsque j’évoque ces situations, il n’est pas rare d’être confronté à des réactions de surprise, voire de réprobation. « Mais c’est super bizarre, non ? Je n’ai pas du tout cette relation avec mes parents », entendais-je souvent. Et je le comprends. D’ailleurs, mes sœurs elles-mêmes n’ont pas du tout ce genre d’habitude avec mes parents. Mais maintenant, je suis le plus petit, je restais souvent avec eux deux, car nous avions une grosse différence d’âge avec mes sœurs et même s’il reste ponctuel, il arrive Ce sont nos moments. Mais est-ce vraiment « bizarre » ? Y a-t-il un âge où dormir ensemble est une étrange habitude ?

Les bienfaits de la sieste parent-enfant

De nombreux parents dorment avec leur enfant à l’heure de la sieste, profitant de ce temps libre pour se reposer et se ressourcer aux côtés de leur bout de chou. Ce n’est pas une « mauvaise habitude », bien au contraire, estime Héloïse Junier psychologue et auteur du Sommeil du jeune enfant (Dunod) La sieste partagée est un moment de retrouvailles qui peut être émotionnellement ressourçant, du côté des deux parents et un enfant. Voir l’article : Ouges. Malgré un travail, ce couple ne trouve pas de logement et vit dans sa voiture depuis septembre. Il est intéressant de noter que le jeune enfant est souple et qu’il sera toujours temps de lui donner de nouvelles habitudes plus tard, si le parent le souhaite. Rien n’est figé.

Ceci pourrez vous intéresser :
Publié le 6 novembre 2022 à 19h15, mis à jour le 6…

Les précautions à prendre lors de la sieste d’un bébé

Même si la sieste parent/enfant peut être bénéfique, il faut être prudent. Une mise en garde s’impose concernant la sieste avec un bébé : il est fortement déconseillé de faire une sieste sur un canapé avec un bébé car cela augmente considérablement le risque de décès inattendu. Les données statistiques indiquent que plusieurs décès de nourrissons ont été enregistrés alors qu’ils dormaient sur le canapé avec son parent ou dans un fauteuil. Soyez prudent, alors.

Ceci pourrez vous intéresser :
On ne le dira jamais assez, le sommeil est essentiel pour rester…

Jusqu’à quel âge faire la sieste avec son enfant ?

Malgré l’idée d’un moment de complicité entre un parent et son enfant, certains voient d’un mauvais œil le partage de leur lit ou de leur canapé, même pour une sieste. Françoise Dolto a notamment été parmi les premières à mettre en garde contre ce rapprochement des corps. « Combien d’enfants ont été ralentis dans leur développement par ces étreintes, par le charme de la volupté et de la tendresse partagées en silence, par ce corps à corps voluptueux. Alors on les retrouve avec un retard important du langage, de la psychomotricité et de l’affectivité », écrit-elle dans Les grandes étapes de l’enfance (Gallimard, 1994).

Des propos que ne partage pas du tout Héloïse Junier, qui rappelle que dans de nombreuses cultures, les enfants dorment avec leurs parents jusqu’à un âge avancé. La culture occidentale le considère comme mauvais, avec un tabou entourant les brûlures en arrière-plan. Donc, pour savoir s’il y a un moment où ce co-sommeil doit cesser, la réponse est non. Il est de votre responsabilité de sentir que c’est un moment que votre enfant a accepté. A un certain âge, il peut avoir besoin de s’éloigner de vous et ne plus vouloir partager une sieste avec vous. Acceptez-le, c’est à vous de vous adapter à ce que vous ressentez. Il existe mille et une autres façons de se connecter avec votre enfant qui grandit.

A voir aussi :
Pour dormir, le chat peut adopter plusieurs positions. Il peut dormir en…

À Lire  Santé : 10 accessoires pour bien dormir