La chute libre, un sport unique aux sensations extrêmes

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Nîmes : le temps est calme ce samedi matin. Le soleil vient de traverser la colline de Pujaut et commence à illuminer les 100 hectares d’herbe où paissent un troupeau de moutons. Dans un coin de ce terrain remarquable, il y a un immense hangar et une tour de contrôle.

La météo annonce une belle journée sans nuage, le temps est idéal pour une quinzaine de parachutistes amateurs qui se rassemblent dans l’aire de préparation. C’est l’ambiance de ce grand lieu du saut en parachute.

Ici, l’association Skydive Pujaut encadre ce sport unique qui consiste à sauter d’un avion en mouvement, à être aspiré au sol à deux cents kilomètres à l’heure, à faire le maximum de figures pendant les cinquante minutes de chute libre et enfin à ouvrir la voilure. atterrir le plus près possible du pont d’arrivée.

Il parait que lorsqu’on a goûté au « sky diving », on ne peut plus s’en passer. Et, à en juger par les sourires de chacun, ça fait plaisir. Très heureux.

Du premier saut en duo amateur, à l’excellence mondiale, en passant par le pliage des voiles, tout est encadré pour une sécurité absolue.

Que de bonheur ce sport extrême procure !

À Lire  30 meilleurs tests de montres liège en 2022 : après avoir recherché les options