La Ciotat : Atlas, fleuron du chantier naval

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Atlas, plate-forme à grande échelle capable d’accueillir sept méga-yachts de 115 mètres de long, est le fruit des travaux menés par La Ciotat Shipyards avec le groupe MB92. Entretien avec Patrick Ghigonetto, son président.

Economie Publié le 29 novembre 2022 sur 20h00, interview de Jean-Pierre ENAUT

Les Nouvelles Publications : Cette journée du 22 novrembre 2022 n’est-elle pas exceptionnelle pour le site naval et la ville de La Ciotat?

Patrick Ghigonetto : Cette journée doit vraiment être marquée d’une pierre blanche. C’est avec émotion que l’on peut admirer ce géant d’acier qui se dresse devant nous comme le triomphe d’un rêve fou, porté par un maire, Patrick Boré. Sans lui, les chantiers navals de La Ciotat n’auraient pas pu renaître de leurs cendres, comme le Phénix, et briller sur notre territoire avec une telle puissance. A voir aussi : Premier acheteur : tout savoir sur l’achat d’un premier bien | Propriété de SeLoger. Cette transformation que ce lieu a su opérer est le fruit de sa détermination et de sa volonté de redonner vie à l’âme de cette ville qui vivait autrefois au rythme des sirènes des chantiers. Aujourd’hui, trois chiffres clés donnent toute la dimension et l’ampleur de cette réalisation, un ascenseur à bateaux d’une capacité de levage de 4 300 tonnes, sept cales sèches pour les navires de 80 à 115 mètres et un investissement total de 77 millions d’euros.

Les Chantiers Navals de La Ciotat démolissent leur vieux navire

Ceci pourrez vous intéresser :
Il y a des connaissances que vous et moi pouvons tenir pour…

C’est l’aboutissement d’un chantier titanesque. Pourriez-vous nous le rappeler?

Ce chantier, qui a duré 30 mois, a mobilisé plus de 650 ouvriers de 80 entreprises : Vinci, Spie Batignolles Malet, Bardex, Matière Bronzo, pour ne citer que les premières… Et je n’oublie pas que Monaco Marine sous la houlette de Michel Ducros , a été le premier à créer un partenariat crucial pour la relance des chantiers navals au début des années 2000. Il faut aussi souligner l’extraordinaire croissance de la société Ixblue qui vient de fusionner avec la société ECA au sein du groupe Gorgé. Le nouveau groupe réalisera 50% de son chiffre d’affaires dans le civil et 50% dans la défense. Ce projet titanesque, c’est aussi et surtout un engagement des pouvoirs publics et des partenaires privés qui ont œuvré pour que ce chantier de redéveloppement apporte de nouvelles perspectives à ce quartier résidentiel et de réelles opportunités de préservation et de création d’emplois.

À Lire  EN DIRECT - Guerre en Ukraine : Washington dénonce des "crimes de guerre systématiques" de la Russie

La Ciotat : Le chantier MB92 va investir 20 millions d’euros

A voir aussi :
Deux véhicules ont été endommagés par des blocs de béton dans la…

Au-delà de cet équipement, pourriez-vous nous évoquer les perspectives en termes d’activités économiques et d’emploi?

Cette plateforme Atlas est aujourd’hui le plus beau vaisseau amiral de nos chantiers navals, articulé dans le parfait dynamisme insufflé par le Yachting Village, qui accueille 50 entreprises depuis plus d’un an et représente 325 emplois dans les secteurs liés à l’entretien et à la transformation des grands yachts. Plus largement, La Ciotat Shipyards emploie aujourd’hui près de 1 200 personnes sur l’ensemble du site, avec un potentiel de recrutement renforcé par les nouvelles installations réservées à la plateforme Atlas du groupe MB92. Cela représente un énorme accélérateur de création d’emplois pour le site MB92, mais aussi pour les nombreux sous-traitants. C’est un marché en plein essor avec deux tendances fortes, à savoir la progression constante de la flotte et l’évolution de la taille moyenne des yachts, qui avoisine désormais les 50 mètres. C’est aussi la perspective d’un renouvellement des activités pour notre économie locale avec l’augmentation de la capacité d’accueil sur place en offrant un service technique de pointe et sur-mesure. Le nombre de bateaux, en constante augmentation, dans les catégories superyacht et megayacht permettra le développement et la dynamisation de l’emploi local. Tous ensemble, nous sommes plus que jamais attachés à maintenir cette vision ambitieuse d’aller toujours plus loin dans l’innovation et la modernité. Gardons aussi le cap de l’audace, le vent en poupe contre d’autres défis.

À Lire  Après plus d'un an de travaux, la nouvelle partie de l'école de Cloyes-les-Trois-Rivières est prête

Sur le même sujet :
Economie d’énergie, crise énergétique, inflation… Des mots qui reviennent fréquemment comme une…