La déception immobilière à Paris est déjà terminée !

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

« Paris redevient à la mode », m’assure Thierry Delesalle, président de la Commission des statistiques immobilières et notaire à Paris. Après une phase de désintérêt due à la soif d’espace et de verdure lors des fermetures successives, qui a particulièrement favorisé les villes moyennes, le marché parisien retrouve un niveau de ventes élevé, selon les données statistiques des notaires sur le marché de l’immobilier résidentiel ancien. immobilier en Île-de-France au premier trimestre 2022.

» LIRE AUSSI – L’ancien continue de monter au T1

En un an, les ventes ont augmenté de 18 % à Paris. Le marché parisien est le plus dynamique d’Île-de-France avec un nombre important de transactions. La raison? Modération des prix de vente (-1,2% en un an) qui incite les acquéreurs potentiels à acheter. Les prix au mètre carré sont passés de 10 600 euros à 10 520 euros en 12 mois. Dans les prochains mois, les prix devraient également légèrement évoluer (+0,3 % d’avril à juillet).

Moins de 10.000 € le mètre carré

Moins de 10.000 € le mètre carré

Six arrondissements sont même sous la barre des 10 000 euros le mètre carré : 12e (9 680 euros), 13e (9 240 euros), 15e (9 950 euros), 18e (9 630 euros), 19e (8 830 euros) et 20e (9 010 euros). . 15. Lire aussi : Procès de Perpignan : un passeur avec 300 kg de marijuana ne s’est pas présenté à son procès. rejoint ainsi les quartiers périphériques à moins de 10 000 euros le mètre carré.

La ville de Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine (92), est encore plus chère que Paris. Son prix au mètre carré est plus élevé que dans la capitale, 11 450 euros, soit plus de 7 % en un an.

À Lire  Acheter un bien immobilier : 5 étapes pour réussir votre projet

« Le volume des ventes est important, et les négociations sont intéressantes. Le marché parisien est fluide et dynamique avec un équilibre entre vendeurs et acheteurs », analyse Me Thierry Delesalle. Le nombre de ventes trimestrielles d’appartements anciens à Paris a ainsi bondi de 13% en 10 ans.

» LIRE AUSSI – Propriétés de luxe à Paris : toujours plus grandes, toujours plus chères

Un mouvement de retour vers Paris commence à se dessiner selon Me Thibault Gallot-Lavallée, notaire à Neuilly-sur-Seine : « Les jeunes couples qui vivaient à Paris se sont ensuite installés dans des villes comme Bordeaux (33), Le Mans (72) ou l. « Eure (27) et revient acheter un pied-à-terre à Paris », note-t-il. Bien que ces familles aient décidé de quitter Paris et de travailler en région, elles reviennent travailler à Paris 2 à 3 jours par semaine et télétravaillent en région le reste de la semaine. Lorsqu’ils sont sur place, ils logent dans un pied-à-terre qui prend la forme d’un petit espace, souvent un studio. Une façon pour eux de revoir leur famille et de se constituer un héritage.

Ouvrir et nettoyer des canalisations à Nîmes
Voir l’article :
L’entreprise Sos Plombier Nîmes apporte son expertise, ses conseils et ses services…