La guerre en Ukraine. La Russie et l’Occident détruits au G20, la région de Donetsk écrasée, a été …

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Suivez les derniers développements du conflit en Ukraine ce vendredi 8 juillet 2022, 135e jour de l’invasion russe.

&#xD ;

Auteur –

&#xD ;

Hier à 00:01

&#xD ;

| mis à jour hier à 00:01

– Temps de lecture :

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

&#xD ;

| &#xD ;

Informations clés à retenir

00h : Cette diffusion en direct est maintenant terminée, merci d’avoir regardé.

22h03 : Nouveaux prêts du Conseil de l’Europe pour l’accueil des réfugiés ukrainiens

La Banque de développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé un prêt de 465 millions d’euros, dont la majeure partie est destinée à l’accueil des réfugiés ukrainiens. Ces prêts sont principalement accordés à l’Allemagne, jusqu’à 200 millions d’euros, mais aussi à la Lituanie, l’Irlande et l’Espagne. En juin, la Banque de développement du Conseil de l’Europe avait déjà accordé un prêt de 450 millions d’euros.

20h57 : La Belgique rouvre son ambassade à Kyiv

La Belgique rouvrira son ambassade à Kyiv lundi, rapporte le site EURACTIV. Un nouvel ambassadeur, Peter Van De Velde, a été nommé pour remplacer Axel Lenaerts, dont le mandat touchait à sa fin.

L’ambassade de Belgique a fermé ses portes le 1er mars.

19h09 : L’armée russe continue de bombarder la région de Donetsk

L’armée russe continue de bombarder la région de Donetsk avec l’intention de s’emparer de tout le bassin du Donbass, ce qui est son objectif stratégique depuis qu’elle a quitté les environs de Kiev fin mars.

En 24 heures, six personnes ont été tuées et 21 blessées lors d’attaques russes dans la région de Donetsk. L’armée ukrainienne a affirmé avoir repoussé une offensive russe près de Sloviansk, mais a reconnu une offensive ennemie au sud de Siversk.

Dans la deuxième ville du pays (au nord-est), dans la région de Kharkiv, 4 civils ont été tués et 9 blessés par des obus russes en 24 heures.Au sud, vendredi matin, Kyiv a fait état d’explosions dans la région voisine de Mykolaïv, où une tentative de représailles a été faite. une attaque commença vers la ville de Kherson, occupée depuis les premiers jours de la guerre.

17h13 : Poutine met en garde contre de possibles conséquences « catastrophiques » des sanctions occidentales

Vladimir Poutine a mis en garde Moscou contre les possibles conséquences « catastrophiques » des sanctions occidentales sur le marché mondial de l’énergie.

Au contraire, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a condamné l’utilisation de la crise énergétique comme moyen de pression sur la Russie. « La Russie a frappé les Européens avec une crise du gaz », a-t-il déclaré.

16h29 : Selon la diplomatie russe, l’Occident n’a pas réussi à isoler la Russie lors de la réunion du G20

Les pays occidentaux « n’ont pas réussi » à imposer un boycott de la Russie lors de la réunion du G20 en Indonésie, a déclaré Moscou en réponse aux critiques de la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock. Le G20 a échoué. Personne n’a soutenu les régimes occidentaux », a déclaré la ministre russe des Affaires étrangères Maria Zakharova dans Telegram, niant en outre avoir évité les rencontres avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et rejetant les accusations de Mme Baerbock selon lesquelles Moscou n’avait « aucun désir de dialogue ».

16h11 : Selon Colonna, la Russie est isolée des autres membres du G20

La Russie s’est retrouvée « isolée » des autres membres du G20 lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères à Bali vendredi, a déclaré la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna. Malgré les réticences des Occidentaux, le pays hôte, l’Indonésie, avait invité le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« La Russie était tellement isolée que Lavrov a quitté la conférence à midi après avoir pris la parole », a déclaré Catherine Colonna. Il a déclaré qu’aucun pays, même parmi les BRICS, les grands pays en développement les plus proches de Moscou, n’avait « défendu l’attitude russe ».

15h42 : Le « McDo russe » a perdu des frites à cause des sanctions, selon la presse

Vkousno i Tochka, la chaîne qui a repris les restaurants McDonald’s en Russie en juin, fait face à une pénurie croissante de frites en raison des sanctions occidentales contre Moscou, a rapporté vendredi le site d’information économique RBK. En plus de ce problème de frites, McDonald’s en Russie va perdre toutes les boissons du géant américain Coca Cola, qui s’est également retiré du marché russe en raison de l’agression de l’Ukraine, après une rupture de stock.

14h02 : Gérard Larcher en route pour l’Ukraine

Le président du Sénat, Gérard Larcher, s’est rendu ce vendredi à Kyiv à l’invitation du président du Rada, le Parlement ukrainien, accompagné de plusieurs sénateurs français. Il a pris un train de nuit depuis la Pologne pour se rendre dans la capitale ukrainienne, comme Emmanuel Macron l’a fait avant lui.

À Lire  Ghisonaccia : Flowers Power veut dissiper les idées préconçues sur le CBD

A son arrivée, il a réitéré son « admiration » pour le peuple ukrainien. Au cours de sa visite, qui dure jusqu’à samedi, Gérard Larcher visitera la ville martyre de Boutcha, ou encore Irpin. Il prononcera également un discours devant la Rada et rencontrera le président de l’Ukraine, Volodymyr Zenlensky.

Ce contenu a été bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies ou autres outils de suivi.

Si vous cliquez sur le bouton « J’accepte », des cookies et autres traceurs seront enregistrés et vous pourrez visualiser le contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous consentez au stockage de cookies et autres traceurs pour stocker vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en prenant connaissance de notre politique de protection des données. &#xD ;

Gérer mes options

Informations de base à midi

12h09 : Un anti-russe condamné à sept ans de prison pour avoir condamné l’offensive contre l’Ukraine

Alexey Gorinov, un élu de la municipalité de Moscou, a été condamné vendredi à sept ans de prison pour avoir condamné l’attaque de la Russie contre l’Ukraine. Il est venu au milieu d’une vague de répression pour faire taire les critiques de l’offensive décidée de Vladimir Poutine.

La juge Olessia Mendeleyeva a déclaré l’accusé de 60 ans coupable de « diffusion d’informations manifestement fausses » sur l’armée russe « dans l’exercice de ses fonctions officielles » et qu’il l’a fait dans le cadre d’un groupe motivé et organisé « par haine politique « .

« Le rétablissement de l’accusé est impossible sans une peine privative de liberté », a déclaré le juge avant de le condamner à sept ans de prison.

Depuis février, les autorités ont adopté une série de lois pour imposer des sanctions sévères à ceux qui condamnent publiquement l’attaque, interdisant l’utilisation des mots « guerre » et « invasion ».

Alekseï Gorinov, avocat de formation, a été arrêté en avril pour avoir dénoncé la « guerre » et « l’agression » de Moscou contre l’Ukraine lors d’une réunion du conseil municipal de son district le 15 mars, filmée et diffusée sur YouTube. , qui pour le tribunal. constitue une circonstance aggravante.

11h47 : L’Allemagne critique la Russie, qui n’est pas intéressée par le dialogue avec le G20

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a critiqué la Russie pour ce qu’elle a qualifié de « désintérêt » pour le dialogue avec le G20 après le départ du chef diplomatique russe d’une réunion à Bali.

Le départ de Sergueï Lavrov « souligne encore plus clairement qu’il n’est pas intéressé par la coopération internationale ou les échanges avec d’autres partenaires » au sein du G20, a-t-il déclaré dans un communiqué diffusé à la télévision allemande depuis Bali. Le chef de la diplomatie russe avait quitté la salle de réunion plus tôt quand Annalena Baerbock avait critiqué Moscou sur la guerre en Ukraine.

11h03 : Washington demande l’introduction d’un plafond sur les prix du pétrole russe au G20

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, continue de faire pression sur ses collègues du G20 pour un plafonnement des prix du pétrole russe afin de priver Moscou du financement dont il a besoin pour poursuivre sa guerre en Ukraine, ont déclaré des responsables.

Le ministre de Joe Biden restera les 15 et 16. juillet à Bali, en Indonésie, pour assister à une réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales, a déclaré jeudi à la presse un haut responsable du Trésor.

Il a déclaré qu’une « coalition mondiale et croissante » de pays partageait les objectifs de Washington d’affamer le dirigeant russe Vladimir Poutine du financement de son armée.

10h59 : Lavrov quitte la réunion du G20 lors d’un discours du chef de la diplomatie allemande

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a quitté vendredi la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 après que son homologue allemande Annalena Baerbock a critiqué Moscou à propos de la guerre en Ukraine, ont déclaré des diplomates.

Sergueï Lavrov a également quitté une session où le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba s’est exprimé en ligne et était absent lorsque le secrétaire d’État américain Antony Blinken a condamné la Russie, ont déclaré plusieurs diplomates.

À Lire  La santé numérique pour tous

10h36 : la star américaine Megan Rapinoe soutient Brittney Griner

La star américaine du football Megan Rapinoe a rendu un hommage discret à la basketteuse Brittney Griner, jugée et détenue en Russie depuis février, lors d’une cérémonie à la Maison Blanche jeudi.

Il était présent avec d’autres dignitaires pour recevoir la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction civile américaine. Il portait un tailleur-pantalon blanc avec les initiales « BG » écrites dessus et une fleur brodée.

Brittney Griner, elle-même star internationale du basket-ball, est détenue en Russie depuis février et a plaidé coupable jeudi à des accusations de trafic de drogue dans une affaire criminelle qui a fait suite à des tensions accrues avec Moscou à Washington.

La double médaillée olympique (2016 et 2020) et championne WNBA, l’équivalent féminin de la prestigieuse NBA, risque jusqu’à dix ans de prison après avoir été arrêtée pour possession de vaporisateur à base de cannabis. Bien qu’il ait plaidé coupable, il a déclaré qu’il n’avait aucune intention d’« enfreindre la loi russe ».

Avant le début de la deuxième audience du procès de Griner jeudi, les diplomates russes ont condamné le « battage public » des dirigeants américains sur son cas, qui, selon le vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, « parasitait » l’affaire.

Joe Biden, quant à lui, a fait de la libération de Brittney Griner une « priorité ». Selon la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, le président américain « fera tout son possible pour ramener la femme chez elle en toute sécurité ».

9h43 : Blinken demande à la Russie de « faire sortir le grain de l’Ukraine »

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a approché son homologue russe lors des pourparlers à huis clos du G20 à Bali, exigeant que Moscou autorise les expéditions de céréales en provenance d’Ukraine déchirée par la guerre, a déclaré un responsable occidental.

« A nos collègues russes : l’Ukraine n’est pas votre pays. Son grain n’est pas votre grain. Pourquoi bloquez-vous les ports ? Vous devriez laisser sortir le grain », a déclaré Antony Blinken au ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qu’il a refusé de rencontrer séparément, selon à un fonctionnaire occidental présent.

9h30: Lavrov était absent lors d’un discours du chef de la diplomatie ukrainienne lors de la réunion du G20

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov n’était pas présent lorsque son homologue ukrainien s’est entretenu vendredi en ligne avec les dirigeants diplomatiques lors de la réunion du G20 en Indonésie, ont indiqué des sources diplomatiques.

Le ministre russe a assisté aux séances du matin à Bali mais n’était pas présent lorsque Dmytro Kuleba s’est adressé à la réunion de l’après-midi, qui a été dominée par l’invasion russe de l’Ukraine, ont déclaré plusieurs diplomates sous couvert d’anonymat.

9 h 04 : La Russie a entendu un « chœur » lors de la réunion du G20 appelant à la fin de la guerre en Ukraine, selon Antony Blinken

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a déclaré vendredi que la Russie avait entendu un « choeur » d’appels à mettre fin à la guerre en Ukraine grâce à la participation de Sergueï Lavrov à la réunion.

« Ce que nous avons déjà entendu aujourd’hui est un chœur fort du monde entier, pas seulement des États-Unis, que (…) l’agression doit cesser », a déclaré un responsable américain aux journalistes.

9h02 : « Le soutien de la Grande-Bretagne à l’Ukraine ne devrait pas changer », réagit Zelensky après la démission de Boris Johnson

Après la démission du Premier ministre britannique, Volodymyr Zelensky a déclaré dans sa vidéo quotidienne : « Le soutien de la Grande-Bretagne à l’Ukraine ne doit pas changer, quoi qu’il arrive dans le cercle politique londonien. La Grande-Bretagne a un rôle véritablement mondial dans la défense de la liberté. »

Ce contenu a été bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies ou autres outils de suivi.

Si vous cliquez sur le bouton « J’accepte », des cookies et autres traceurs seront enregistrés et vous pourrez visualiser le contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous consentez au stockage de cookies et autres traceurs pour stocker vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en prenant connaissance de notre politique de protection des données. &#xD ;

Gérer mes options