La Métropole de Lyon dévoile ce que sera la transformation du pôle d’échange de Perrache

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

« Ouvrons Perrache » ! C’est le nom d’un projet de rénovation amorcé par l’ancien mandat pour redonner vie à l’échangeur multimodal de 1976.

Une ouverture qui ne devrait pas tarder. Le projet entre dans sa deuxième et dernière phase. Ce mardi, la métropole de Lyon a dévoilé les deux opérateurs qui auront pour mission de clarifier un peu plus la Perrache et de faciliter la transition nord-sud. Un groupement d’opérateurs composé d’Apsys et de Quartus a été sélectionné suite à un appel à projets publié en 2019 par la Métropole qui reste propriétaire de l’immeuble. La première phase de ce chantier s’est achevée l’an dernier avec l’inauguration de l’arche ouest sous Perrache et la suppression des escalators côté place des Archives.

Pour cette deuxième phase, la rénovation de 25.750 m² de surfaces est prévue, « d’une valeur d’investissement totale de plus de 100 millions d’euros », selon Metropolis. Les premiers travaux sont prévus pour 2024 et fin 2028. Il ne devrait pas gêner la circulation des trams, bus, métro et chemin de fer.

Perrache plus verte et plus vivante

Il s’agit donc de « reconnecter le nord et le sud de la Presqu’île en améliorant la liaison entre la place Carnot et la gare Perrache par le pôle d’échange » et « d’adapter les équipements de transport du pôle d’échange à l’augmentation de fréquentation attendue jusqu’en 2030 ». Dans la présentation du projet, le groupe Apsys prévoit que la chambre de compensation accueille actuellement 36 millions de voyageurs par an, et que 72 millions sont attendus en 2030. Lire aussi : Le Plan Incliné, un « ascenseur à bateaux » dans les Vosges.

À Lire  Assainissement : qui paie le locataire et le bailleur ? | SeLoger immobilier

« Les Lyonnais attendent une métamorphose du pôle d’échanges. C’est aussi une exigence urbaine si l’on veut rétablir les continuités historiques entre le nord et le sud de la Presqu’ila et poursuivre le réenchantement de la Confluence. le groupe APSYS et QUARTUS est une étape importante dans la dynamique de transformation, portée par de fortes ambitions politiques », commente Grégory Doucet, Maire de Lyon et Président de la SPL Lyon Confluence, dans un communiqué.

Cet ensemble de bâtiments fera l’objet d’une certaine rénovation. La rénovation est planifiée « éco » pour respecter les nouvelles normes environnementales avec « des matériaux biologiques, locaux et de réemploi favorisant l’économie locale ». Perrache étant connu comme un sac à nœuds, le projet Apsys et Quaertus devrait proposer « une nouvelle lecture architecturale du centre d’échange » et aussi promouvoir des toitures végétalisées peu connues du grand public. Des toits sur lesquels il est également censé y avoir 2000 m² de potagers

Le centre d’échange de Perrache serait également doté d’un « programme mixte avec des activités de co-working, de restauration, d’hôtellerie, de boutiques de streaming et d’espaces dédiés à la mobilité douce, à la logistique urbaine et aux transports d’économie sociale et solidaire ».

Voir l’article :
L’endroit, l’ancienne entreprise de Deniel, dans la petite Ville-Briend, va bientôt installer…

Newsletter – Auvergne-Rhône-Alpes

Du lundi au vendredi à 19h, suivez les principales actualités de

Lire aussi :
Le maire multiplie les occasions de comprendre la dimension du projet « avec…

Inscription à la newsletter Auvergne-Rhône-Alpes

Région Auvergne-Rhône-Alpes

À Lire  Vous pouvez réduire vos versements hypothécaires mensuels! Connaissez-vous le rachat de crédit ou

Au Salon de l'habitat de Vendôme, la consommation d'énergie est au cœur des préoccupations
Ceci pourrez vous intéresser :
{{nrco.contentDetailController.content.status === « publié » ? « Contenu publié »: nrco.contentDetailController.content.status === « en attente » ? « En attente de…

Créer un compte

Voir l’article :
A Granville (50), plusieurs centaines d’habitants sont en colère. Ils s’opposent à…

Merci pour votre inscription !

L’actualité du lundi au vendredi

Boîte de réception à 19h00.

Dernière étape : Confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter Économie en Rhône-Alpes

N’oubliez pas de vérifier vos spams.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à la newsletter Auvergne-Rhône-Alpes

Rédaction de La Tribune.

Connexion à mon compte

Dernières nouvelles tous les jeudis

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres au 9.

Vous êtes déjà inscrit !

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

Réinitialisez votre mot de passe

L’actualité du lundi au vendredi

Email envoyé !

Boîte de réception à 19h00.

je n’ai pas encore de compte