La serre walipini, une serre bioclimatique souterraine

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Lorsque le froid arrive, une serre permet aux jardiniers de protéger leurs plantes les plus froides et de continuer à cultiver légumes et plants de légumes pour pouvoir récolter presque toute l’année. La serre enterrée est l’une des différentes techniques de construction et d’installation d’une serre : on l’appelle aussi serre walipini. Qu’est-ce que c’est? & # xD;

Origine de la serre walipini

Les serres souterraines ne sont pas nouvelles, elles sont utilisées depuis le 18ème siècle pour l’inertie thermique qu’elles procurent, déjà précieuse à cette époque pour protéger les plantes les plus sensibles au froid. Bien plus tard, au XXe siècle, en URSS, où le froid pouvait être « sibérien », des serres semi-enterrées permettaient de produire des quantités d’agrumes ; le voisin chinois n’a pas tardé à adopter cette technique. Voir l’article : Elevage de poissons rouges : gamelle, soins…. Plus récemment, la Bolivie a testé avec succès la serre souterraine dite serre walipini, permettant de cultiver des plantes sur l’Altiplano bolivien à haute altitude et dans un climat extrême, dans le but d’assurer l’autosuffisance alimentaire. & # xD;

Pourtant, le mythe d’une technique ancestrale d’un peuple indigène n’a aucun fondement car c’est un exploit que l’on attribue d’abord à un ingénieur suisse, Peter Iseli, coopérateur en Bolivie, à la fin du XXe, Héctor Vélez. Le nom walipini signifie « salle chaude » dans la langue du peuple aymara local, ce qui suggère qu’il s’agit d’une vieille tradition ! Un financement européen a permis à l’ingénieur de développer ce projet de serre enterrée, ouvrant de nouvelles perspectives de culture et de récolte pour les populations locales qui pourraient alors vivre dans ces régions aux fortes variations de température & # xD ;

À Lire  La Tanzanie lève l'interdiction d'exporter des espèces sauvages

Depuis, on parle de l’effet de serre walipini, dont le concept est basé sur l’inertie thermique de la terre. & # xD;

"Chez moi, avec le Covid, les animaux ne font plus qu'un"
A voir aussi :
Un chien bienvenu dans le lit conjugal, une poule qui régule les…

Principes de fonctionnement d’une serre walipini

Pour simplifier, la serre Wapilini est comme un trou profond dans le sol, recouvert d’un toit transparent. Comme les variations de température, sous terre, disparaissent avec un effet tampon, c’est ce qu’on appelle l’inertie thermique de la terre. & # xD;

Sachant que le soleil, sur les hauts plateaux de Bolivie, reste très important durant les journées d’hiver (8 à 9 heures), il permet de stocker la chaleur, à l’abri du froid et du vent, et de la stocker la nuit restituer . maintenir une température pratiquement constante tout au long de l’année, de jour comme de nuit, entre 10 et 15°C. Cet aspect d’ensoleillement long et quotidien fait partie des données essentielles pour la réussite d’une serre Walipini, et malheureusement nous n’avons pas vraiment cela en hiver sous nos latitudes.

Ceci pourrez vous intéresser :
installée le 17/06/2021 15:02, Mis à jour le 27/10/2021 17:275 races de…

Construction d’une serre walipini

Armez-vous de courage si vous envisagez de construire une serre souterraine, car cela commence par un gros chantier de terrassement : si vous amenez une micro-pelle, vous apprécierez ! En effet, pour être efficace, la serre Walipini doit être en dessous du niveau du sol, donc au moins 1,5m mais 2,5m c’est beaucoup plus « confortable » pour se tenir dessus. La nature du sol (au-dessus de la nappe phréatique, non rocheux, etc.) déterminera si le projet est réalisable ou non. Il est possible de s’adosser à un muret ou à un remblai existant pour se protéger du nord, ce qui permet de gagner un peu en terme de terrassement. Pour notre zone climatique, cette solution peut suffire. & # xD;

À Lire  Coronavirus. Un Américain meurt après avoir ingéré de la chloroquine d'un aquarium

La toiture transparente étanche légèrement inclinée doit être orientée au sud pour absorber le maximum de rayonnement solaire. Il est généralement constitué d’une bâche plastique translucide (double si nécessaire) mais peut également être constitué d’une feuille PVC type Plexiglas ou d’anciennes fenêtres de récupération. & # xD;

Attention à ne pas sous-estimer le drainage absolument indispensable pour ne pas rester coincé dans la boue. De plus, une ventilation (trappe, cheminée, etc.) doit également être prévue, afin de ne pas créer un effet de confinement humide qui nuit au développement de maladies. Le système d’accès doit également être pratique et simple. Et & # xD;

il faudra retourner au sol, la surface du sol évacuée en premier car le & xD;

un sol profond est susceptible de fournir un sol défavorable aux cultures.

A voir aussi :
Qu’il s’agisse de vidéos de nettoyage de cuisines, de tapis, d’antiquités ou…