La SNCF entend réduire ses déchets avec le TGV M

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La SNCF est le premier consommateur de l’industrie électrique française. Pour réduire sa facture dans ce domaine, elle compte s’appuyer sur le train à grande vitesse Avelia Horizon d’Alstom. Un véhicule baptisé TGV M. Avec celui-ci, la compagnie ferroviaire veut également doubler la gare du véhicule tricolore.

Pour lutter contre le gaspillage, la SNCF mise sur le TGV M. Selon le constructeur, Alstom, cette génération de train promet théoriquement une réduction de 32 % des émissions de carbone. La façon dont l’énergie est transférée à la caténaire lors du freinage lui permet de consommer moins d’électricité. En revanche, il va moins vite que le précédent, sa vitesse maximale est limitée à 320 km/h. Un problème qui semble négligeable dans le contexte des préoccupations environnementales est d’une grande importance.

L’air du train a également été amélioré, son nez a été allongé de 2,6 m. Ses équipements sont également plus faciles à entretenir et plus lourds.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES VOYAGE <<

La voiture pourra transporter des passagers d’ici deux ans

Le moteur TGV M a été introduit en 2021 à l’usine Alstom de Belfort. Plusieurs trains sont alors assemblés à La Rochelle le 9 septembre. À la fin de l’année, la voiture quittera la ville de Charente-Maritime pour subir de premiers tests hybrides en République tchèque. Lire aussi : Prix, garanties, critères : quelle assurance choisir pour sa moto ?. Dans ce pays, le circuit permet de tester à 200 km/h. Ensuite, le train reviendra en France l’année prochaine pour circuler, sans aucun déplacement, sur l’ensemble du réseau TGV.

À Lire  Assurance habitation parisienne pour les locataires modestes et moyens

Il devrait transporter des passagers d’ici deux ans. Le président d’Alstom France, Jean-Baptiste Eyméoud, a annoncé que son entreprise livrera d’ici fin 2024 SNCF :

Cette entreprise a besoin de plus d’une dizaine de véhicules pour démarrer cette opération de transport. Concernant ce dernier, on rappellera que la souscription d’une assurance voyage est recommandée lors de son utilisation. Cette assurance permet de percevoir une indemnisation dans certains cas de retard à l’arrivée, en cas de perte de bagages, etc.

Ceci pourrez vous intéresser :
A partir du 8 juillet, la Police Municipale de Nice contrôlera les…

La SNCF a commandé une centaine de TGV M

En 2018, la SNCF a commandé 100 exemplaires de ce futur train, comme l’appelait l’ancien ministre de l’Economie Arnaud Montebourg. Le TGV M devrait consommer 20 % d’énergie en moins que la génération précédente. Le processus de maintenance prédictive devrait également réduire les coûts de 30 %.

Cette génération de chemin de fer était initialement prévue pour fonctionner sur le réseau sud-est. L’axe le plus ciblé par son rival SNCF, mais aussi dense en France. Cependant, la société publique des chemins de fer en commanda quinze exemplaires supplémentaires, au format international. Ou des voitures qui peuvent passer la frontière à Milan. A leur tour, les TGV actuels seront progressivement remplacés sur quatre ans.

La SNCF prévoit de dépenser au total 3,5 milliards d’euros pour l’achat de 115 véhicules. Le nombre correspond à 33% de sa flotte. Le directeur SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, a déclaré :

Le train garantit une exploitation plus souple grâce à sa structure et sa capacité de remplissage étendue. Par rapport au TGV de génération précédente, le modèle M dispose de 20 % de surface en plus.

À Lire  Actuel / En Suisse comme ailleurs, les mouvements pro-vie gagnent du terrain

4 raisons de passer à l'écomobilité
Voir l’article :
L’écomobilité en chiffres Selon une étude Opinionway de Sofinco*, 71% des Français…