La technologie de contrôle de moto arrive en octobre prochain

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le contrôle technique obligatoire pour les deux-roues ressemble à une saga pleine d’émotions et de rebondissements. Après avoir annoncé la suspension prochaine du décret instituant ce contrôle technique l’an dernier, le gouvernement a annoncé qu’il choisirait de mettre en place des mesures alternatives, comme le permet la réglementation européenne.

Mais depuis lors, rien n’a été mis en place, et en mars de l’année dernière, le Premier ministre a approuvé l’annulation du premier décret sur le contrôle technique. Peu de chance de voir arriver le contrôle technique des deux-roues cette année, puisque la tendance est plutôt allée dans le sens de l’officialisation avec la publication d’un nouveau décret au Journal officiel début avril.

Les associations sont montées au créneau

Les associations sont montées au créneau

Dans le même temps, plusieurs associations qui luttent particulièrement contre les problèmes des deux-roues motorisés ont déposé plusieurs plaintes pour accélérer le processus. Ce dernier a estimé que la date de mise en place du contrôle technique de la moto, fixée au 1er janvier 2023, est trop tardive par rapport au droit européen qui a imposé son application depuis le 1er janvier dernier.

Les associations ont obtenu gain de cause puisque le Gouvernement a répondu positivement au recours, et jugé qu’au vu des délais nécessaires à la mise en œuvre matérielle du contrôle, le report de l’entrée en vigueur ne se justifie pas au-delà du 1er octobre 2022. Voir l’article : Urbet Lora : cette moto électrique sans permis coûte moins de 10 000 €.

« L’exécution du décret du 9 août 2021 relatif à la mise en place des contrôles techniques des véhicules automobiles à deux ou trois roues et des quadricycles à moteur est suspendue dans la mesure où, conformément aux articles 6, 8 et 9, il rend compte au-delà du 1er octobre, 2022, entrée en vigueur de l’obligation d’effectuer des contrôles techniques sur les véhicules des catégories L3e, L4e, L5e et L7e d’une cylindrée supérieure à 125 cm3.

Prix ​​des voitures anciennes : peut-on expliquer l'irrationnel ?
A voir aussi :
Au vu de l’électrification massive de ces dernières années, les véhicules à…

Des « mesures alternatives » qui n’auront jamais vu le jour

Des "mesures alternatives" qui n'auront jamais vu le jour

Le ministre a noté que les « mesures alternatives » qui avaient été notifiées n’avaient pas été mises en œuvre. Ainsi, en l’état actuel, il n’est pas possible d’échapper au contrôle imposé par l’Europe.

À Lire  Comment vendre sa voiture rapidement et facilement ?

Dans sa décision, le Gouvernement revient également sur les risques au regard de la sécurité des deux-roues : « Un utilisateur d’un deux-roues motorisé a 22 fois plus de risques d’être impliqué dans un accident mortel qu’un utilisateur d’un véhicule léger. Ce risque est moindre dans les États qui ont déjà introduit des tests de sécurité routière (16 fois en Allemagne, 17 fois en Espagne). L’obligation de contrôle technique permettra également de réduire les nuisances sonores causées notamment par le dégagement des moteurs, mais aussi celles liées à la pollution de l’air. »

La nouvelle Première ministre Élisabeth Borne, à peine nommée à Matignon, a déjà travaillé sur ce dossier.

Allocation carburant : bénéficiez-vous de la prime ? SMS et e-mails...
Voir l’article :
INDEMNITÉ DE CARBURANT. La nouvelle aide appelée « allocation carburant », sorte de prime…

Quels sont les points de contrôle technique 2021 ?

Quels sont les points de contrôle technique 2021 ?

Les modifications s’appliquent à :

  • Le nombre de points de contrôle est passé de 123 à 133 points.
  • Les erreurs observables passent à 600 au lieu de 450.
  • Le défaut de faire l’objet d’une contre-visite passe à 450 au lieu de 200.

Quels sont les points de contrôle technique en 2021 ? Quels sont les autres points vérifiés sous la nouvelle version CT ? Les 133 points du contrôle technique renforcé s’appliquent à différents domaines : freinage, visibilité, direction, éclairage, signalisation, carrosserie, équipements, liaisons au sol, bruit et composants mécaniques.

Analyse SWOT du marché des systèmes d'intelligence automobile, innovations, tendances émergentes, acteurs clés, futur cadre | Prévisions météo 2028 - Androidfun.fr
Ceci pourrez vous intéresser :
L’analyse et la discussion des tendances centrales de l’industrie, de la taille…

Quand faire l’entretien de sa moto ?

Quand faire l'entretien de sa moto ?

L’autonomie recommandée varie de 6 000 km à 15 000 km selon la moto.

À quelle fréquence l’huile d’une moto change-t-elle? En règle générale, il faut vidanger l’huile moteur environ tous les 6 000 km car c’est extrêmement stressant. Cependant selon votre style de conduite, il se peut que vous ayez besoin de le remplacer plus ou moins souvent.

Quand faire révision moto 125 ?

Le contrôle et le réglage de la tension de la chaîne ainsi que la lubrification doivent être vérifiés tous les 1000 à 2000 km. Plutôt toutes les 1000 bornes sur un 125cc (ou moins), voire tous les 500km pour un usage intensif (cross, compétition, speed track, stunt).

Quel sont les entretiens à faire sur une moto ?

Vidange : pensez d’abord à la vidange moteur. Il est nécessaire de changer régulièrement le filtre à huile pour éviter l’accumulation d’impuretés. Aussi, pour votre sécurité, pensez à changer la boîte de vitesses, la fourche, le liquide de refroidissement et le liquide de frein.

Voir l’article :
Tout le temps, les lecteurs nous interrogent sur les signalements reçus pour…

Comment ouvrir un contrôle technique moto ?

Comment ouvrir un contrôle technique moto ?

La première condition est liée au responsable du centre de contrôle. Il doit justifier soit : D’une formation de 35 heures, dispensée par un organisme de formation reconnu par les pouvoirs publics ; Suivi d’une formation permettant la qualification d’inspecteur technique.

À Lire  Horizons - Motos Yamaha en stage vélo : c'est reparti pour un tour

Quel diplôme pour ouvrir un centre de contrôle technique ? Depuis 2018, les conditions d’accès à la profession ont changé : les inspecteurs techniques doivent présenter un justificatif de diplôme – ou équivalent – de niveau IV (bac professionnel maintenance automobile) ou de niveau III (diplôme d’expert industrie automobile, supérieur industrie automobile). après certificat de technicien commercial).

Quel budget pour ouvrir un contrôle technique ?

Selon le choix que vous ferez, l’investissement initial ne sera pas le même. Chez Autosur, l’apport personnel minimum est de 30 000 €, tandis que chez Dekra-Norisko le chiffre est de 60 000 €. Avec Autovision, le budget est moyen : environ 40 000 €.

Ou ouvrir un contrôle technique ?

Toute personne issue de l’industrie automobile ou non peut envisager d’ouvrir un centre de contrôle technique pour l’industrie automobile. Dans certains cas, une formation d’opérateur gestionnaire de l’administration sera nécessaire pour obtenir l’agrément de l’installation de contrôle.

Comment ouvrir un centre de contrôle technique moto ?

Ouverture d’un centre de contrôle technique en pratique Pour lancer et ouvrir un centre de contrôle technique en France, le candidat doit obtenir une autorisation valable 10 ans lorsque l’activité est développée en réseau et illimitée lorsque l’activité n’est pas raccordée à un réseau.

Puis-je rouler sans contrôle technique ?

Le contrôle technique de votre voiture est obligatoire depuis 1992 en France. Tout véhicule privé de plus de 4 ans doit passer ce contrôle tous les deux ans. La conduite sans contrôle technique est donc illégale et passible d’une amende forfaitaire de 135 € ainsi que du retrait des cartes grises par la police.

Puis-je rouler avec un contrôle technique obsolète ? A la fin, il est interdit de conduire le véhicule en question. Ceci est une infraction au code de la route. Vous risquez l’immobilisation du véhicule ainsi qu’une amende forfaitaire de 135 € pour non-respect de cette règle.

Qui peut rouler sans contrôle technique ?

Toutes les voitures de plus de 4 ans, à l’exception des voitures de collection, doivent donc subir leur contrôle technique tous les 2 ans. En d’autres termes, il est interdit de rouler sans contrôle technique. Vous risquez des pénalités, y compris des amendes.

Quel délai après la date du contrôle technique ?

Le contrôle technique doit être effectué dans les six mois avant la période de quatre ans à compter de la date de la première utilisation du véhicule.

Quelle tolérance pour le contrôle technique ?

Non, il n’y a pas de tolérance, c’est la mauvaise nouvelle. Par contre les forces de l’ordre peuvent vous verbaliser voire immobiliser votre véhicule.