« La technologie est devenue un levier au service de nos objectifs environnementaux et sociaux »

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Tribune

Tribune

Associé chez Demeter, société d’investissement spécialisée dans la transformation écologique Ceci pourrez vous intéresser : Pour la technologie, la joie de cette épidémie est terminée.

Président d’Opendatasoft, éditeur de logiciels de gestion de données

Stéphanie Chrétien et Jean-Marc Lazard, directeurs d’entreprises d’investissement et de technologie, suggèrent que dans la tribune du « Monde », les entreprises utilisent des méthodes standardisées de mesure, d’audit et de certification de manière objective et identique de leurs impacts environnementaux et sociaux.

Publié aujourd’hui à 18:00 Temps de lecture 3 min.

La technologie ne peut plus se contenter de répondre aux seuls objectifs de rentabilité, de productivité ou d’automatisation. Elle doit permettre aux organisations de s’engager dans la durée pour répondre aux crises économiques, sanitaires, environnementales et sociales de toutes sortes et à la méfiance de leurs parties prenantes.

Mais cette « technologie pour le bien » est-elle un concept à la mode ou une grande tendance ? A en juger par les discours des étudiants des Grandes Ecoles – HEC, AgroParisTech… – la technologie doit être au service du bien commun. Plus question d’adhérer à des entreprises ou organismes publics sans garantir au préalable un engagement avéré à réduire l’impact environnemental et social de leurs produits et services.

Pour la jeune génération, la technologie devrait être utilisée à des fins de durabilité, et non pour la rentabilité et l’utilisation de notre capital environnemental limité. Ainsi, 76 % des étudiants interrogés en 2020 dans le cadre du baromètre « Talents : ce qu’ils attendent de leur travail » (IPSOS, Boston Consulting Group et Conférence des grandes écoles) ont avoué rechercher un emploi qui a du sens pour eux. et 62% ont déclaré qu’ils refuseraient de travailler pour une entreprise sans engagement social et environnemental.

À Lire  Pour cacher l'argent africain, rien de mieux que les cabinets de conseil et les avocats occidentaux

Patrimoine : le Château d'Avignon, fleuron de la technologie en Camargue
A voir aussi :
Publié le 19/06/2022 16:08 Mis à jour le 19/06/2022 16:08T.Souman, C.La Rocca…

La « tech » au service de la transition écologique

La « tech » au service de la transition écologique

Des comportements que la crise sanitaire et le réchauffement climatique n’ont fait que mettre en lumière. Aujourd’hui, toute une partie de la jeune génération attend des entreprises qu’elles créent des solutions et des technologies pour le bien commun. Tirant parti d’énormes quantités de données complexes sur des cas comme les Panama Papers, les lanceurs d’alerte et les journalistes sont sans doute les pionniers du mouvement.

En partageant des informations simultanément partout dans le monde, ils ont rendu la technologie numérique transparente. Puis, au fur et à mesure du développement de nouvelles technologies, comme les objets connectés ou la réalité virtuelle, de nouvelles applications se sont ajoutées.

La technologie a été donnée aux soins de santé, avec la capacité d’identifier les tumeurs cancéreuses métastatiques, d’accéder à des consultations dans des zones isolées par vidéo, de partager des dossiers médicaux et même de surveiller à distance les personnes dépendantes. Ces technologies permettent également de répondre aux problématiques de réduction des discriminations et des inégalités ou d’intégration des personnes en situation de handicap.

Vous avez 58,64% de cet article à lire. Les informations suivantes sont destinées aux abonnés uniquement.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

À Lire  VivaTech : les ambitions de la technologie deeptech, la technologie de pointe et l'illusion des métavers

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde sur ce compte.

Que se passe-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera lié à ce compte.

Pas. Vous pouvez vous connecter à votre compte sur n’importe quel nombre d’appareils, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de changer votre mot de passe.

L'Assemblée constituante approuve la loi de retrait, dans l'heure, des contenus à caractère terroriste sur Internet
Lire aussi :
Le Conseil constitutionnel a donné samedi son feu vert au projet de…