L’alimentation : un élément clé dans le contrôle du diabète

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Avant la prise de médicaments, le régime alimentaire est le traitement de choix pour contrôler la glycémie et le risque de complications cardiovasculaires chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Plus de 3,5 millions de Canadiens vivent avec le diabète de type 2, caractérisé par l’incapacité de l’organisme à produire suffisamment d’insuline ou à utiliser correctement l’insuline qu’il produit. Cela entraîne une augmentation de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et un risque accru de mourir d’une maladie cardiaque. Le défi pour les malades est de contrôler leur glycémie.

Une bonne façon d’y parvenir est d’avoir une alimentation saine, y compris des aliments sains pour le cœur, explique le nutritionniste Hubert Cormier. Ce qui ne veut pas dire une assiette sans saveur ni variété. De simples substituts alimentaires peuvent rendre vos repas préférés « adaptés au diabète ».

Des protéines à tous les repas

L’assiette idéale pour les personnes diabétiques est une moitié contenant des légumes ou des fruits (salades maison, légumes grillés, etc.). L’autre moitié est répartie entre les grains entiers et les féculents (riz complet, pâtes de blé entier, quinoa, etc.) et les protéines. Ceux-ci ralentissent l’absorption du glucose et contribuent à la satiété.

« Le défi est de répartir les protéines à chaque repas, surtout au petit-déjeuner, où nous en consommons souvent très peu », a souligné M. Cormier. Par exemple, dans un petit-déjeuner composé d’une tartine de pain blanc avec de la confiture, des fruits frais et du jus d’orange, vous pouvez remplacer la confiture par du beurre d’amande, le jus par du lait ou une boisson végétale, ajouter un œuf ou du fromage. Lire aussi : Pause déjeuner au travail… C’est l’un des les changements faciles à faire au début. »

À Lire  Le régime macrobiotique, qu'est-ce que c'est ?

Les poissons gras (saumon, maquereau), la volaille, les légumineuses, les noix, le tofu, les œufs et les produits laitiers faibles en gras et en sodium (lait, yogourt, fromage cottage) sont d’autres sources de protéines qui favorisent la santé cardiaque et le contrôle du sucre. du sang

Noix tigrée : 05 raisons pour lesquelles elle devrait être votre alliée alimentaire
Sur le même sujet :
Peu consommé dans nos pays, car on ne le sait pas, le…

Sucres et indice glycémique

Contrairement aux idées reçues, le sucre, qui est un carburant essentiel pour le corps humain, ne devrait pas être interdit. « Il faut plutôt comprendre le rôle des sucres et apprendre à distinguer les bonnes et les moins bonnes sources de glucides, explique Hubert Cormier. Nous limiterons les sucres raffinés et les aliments hautement transformés, mais nous réserverons de la place aux fruits, aux produits laitiers faibles en gras et à certains aliments faibles en glucides.

Il préfère donc les légumes à index glycémique bas comme le chou-fleur, les carottes et le brocoli au maïs par exemple. Et des patates douces ou des panais remplaceront les pommes de terre. Les légumes à feuilles vertes (épinards, chou frisé, chou vert), les baies et les tomates sont d’autres options saines pour le diabète. Le site Web Cart to Table fournit des outils pour calculer les glucides et l’index glycémique des aliments.

Voir l’article :
Publié le 27 janvier 2023 à 06:04Des corps élancés, tordus et noués,…

Étape par étape

Le virage peut sembler difficile à certains, avoue Hubert Cormier. Il suggère qu’ils obtiennent l’aide d’un diététicien pendant les premiers mois.

À Lire  Voici une recette de pâtes protéinées au saumon et aux asperges !

« Vous ne pouvez pas changer tout votre alimentation d’un coup, vous risquez de vous décourager. Le diététicien évaluera le régime alimentaire de la personne et priorisera les changements à apporter. Cela peut également l’aider à planifier ses repas et à se fixer un objectif de glucides pour chaque repas et chaque collation. Car, au-delà du contenu de l’assiette, « la règle d’or, c’est la cohérence », se souvient Hubert Cormier. S’en tenir aux portions recommandées et manger régulièrement aide le corps à mieux gérer la glycémie. »

Amande : ses 4 bienfaits pour la santé et la perte de poids
A voir aussi :
Vous connaissez les amandes : C’est l’aliment nutritif par excellence. En fait,…