Lancement du conseil de refondation de la santé : et le handicap ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le 3 octobre, c’est parti pour les 2 Conseils de Refondation Territoriale (santé/école) et un lieu qui vise à recueillir la réflexion des Français pour faire face aux grands défis de demain. Le handicap doit couvrir tous les sujets, selon le gouvernement.

« La nouvelle méthode » ? Après l’annonce officielle le 8 septembre 2022 par Emmanuel Macron, à Marcoussis (article en lien ci-dessous), qui visait à expliquer le processus des semaines à venir, le Conseil national de refondation (CNR) entre dans sa phase des deux. Il vise à donner un nouvel élan à l’action publique et « le pouvoir à ceux qui font, sur le terrain », en mobilisant « le pouvoir politique, économique, social, associatif, les élus locaux et les citoyens ». « Un outil direct de démocratie » pour résoudre « les grands défis de notre société », « par les méthodes descendantes, les circulaires de Paris » et en « créant la responsabilité collective des Français de la place de votre pays à l’ensemble monde. « . Un programme vaste et ambitieux, « sans tabou ».

3 CNR, sinon rien !

CNR utilise désormais sa propre constellation. Pour éviter de se perdre, trois formats sont proposés. Tout d’abord la session plénière (du 8 septembre). Désormais, les CNR d’enjeux nationaux portent sur des mutations majeures : l’environnement, la population (vieillissement), l’évolution de notre modèle productif et social et l’avenir du travail. A la demande des participants de Marcoussis, s’ajouteront trois autres thématiques à places limitées : logement, jeunesse et numérique. Lire aussi : 30 Meilleur test d’hôpital Playmobil en 2022: après avoir recherché des choix. Enfin, les CNR régionaux. Les deux premiers, dédiés à l’école et à la santé, seront lancés le 3 octobre 2022, et un troisième est en préparation. L’objectif est qu’avec le soutien de tous les partenaires locaux, l’ARS et les autorités « réfléchissent à une solution pratique qui fonctionne ». Par exemple, dans le cas de la santé, des discussions auront lieu dans toute la France pendant trois mois sur l’hôpital, les déserts médicaux et les pénuries de personnel. A l’issue de ces échanges, des recommandations seront formulées.

A voir aussi :
Cette phobie n’a été identifiée qu’il y a quinze ans. Cela se…

Quelle place pour le handicap ?

Quelle est la place des personnes handicapées dans l’organisation ? Si, au départ, avec une certaine confusion des annonces, l’une des sections qui présentait l’indépendance de manière large, alors elle se limite uniquement à « bien vieillir », a confirmé le gouvernement lors de la conférence de presse du 30 septembre, sans compter les personnes avec le diabète. invalidité. Des raisons d’inquiétude ? François Bayrou, secrétaire général du CNR, a voulu encourager. Il s’est exprimé le 28 septembre devant le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), se disant « très heureux » que ce Conseil soit « représenté » – par un seul représentant, Jérémie Boroy, son président, au grand dam des autres organisations. de personnes handicapées qui souhaitent y participer. François Bayrou a fait en sorte que la CNCPH « s’invite dans toutes les matières : rapport au travail, citoyenneté, santé… », en « évitant les tuyaux des membres » et « veillant à ce que cet espace soit respecté ».

À Lire  Canicule : Quels sont les dangers pour vos pneus ?

Sera. Dentistes : les délais d'attente deviennent dissuasifs
Ceci pourrez vous intéresser :
Quel est le protocole des cas contact COVID-19 si on est vacciné…

Une thématique transversale

Le gouvernement promet également que les questions de handicap seront traitées dans chacun des principaux CNR. Par exemple, les questions d’éducation notamment dans le CNR de l’Education Nationale, l’accès aux soins dans le CNR de la Santé et assimilés pour le travail. « L’idée est que le domaine du handicap arrose tous les domaines qui le traversent », a-t-il poursuivi. Selon lui, « il a intérêt à être à l’écoute de ces acteurs et organisations, non seulement sur les questions de handicap ou d’accès, mais aussi sur toutes les questions de société ». Il ambitionne donc de « sortir des couloirs de nage » et « d’amener les acteurs à s’exprimer et sur des questions de société qui ne sont pas dans leur contexte ». La machine, selon lui, est « toute nouvelle ». Dans ce cadre, elle entend « s’appuyer sur les institutions naturelles qui traitent des questions différentes et spécifiques du handicap », en référence à la Commission centrale du handicap (prévue le 6 octobre 2022, article en lien ci-dessous) et à la Conférence nationale du handicap (premier trimestre 2023).

Lire aussi :
Le rapport du Dr François Braun est entre les mains de la…

Un site pour apporter sa contribution

Le 3 octobre, le gouvernement a relancé le site www.conseil-refondation.fr afin de « Construire ensemble l’avenir de la France » et créer un lien direct entre les citoyens et la vie politique. Les intéressés peuvent déposer leurs avis et suggestions sur sept thématiques (biais et biodiversité, génération et vieillissement, gouvernance économique, avenir au travail, logement, jeunesse et numérique), afin d’alimenter les CNR « thématiques et territoriaux » suivants, selon les présidence. Il est également possible de s’inscrire et de participer à des réunions et discussions sur le terrain et d’être informé de l’avancement des travaux. Au cours de l’automne, le site Web sera mis à jour avec des cartes et des infographies pour suivre la mise en œuvre des projets et des tests. L’idée que « le territoire grandit » avec la population, dans le but de « construire des actions publiques en temps réel », explique le gouvernement.

À Lire  Isère initiant des solutions pour les urgences dentaires

Bien que le gouvernement admette qu' »il ne réinventera pas la roue », il promet donc de « tenir l’activité sociale d’une manière différente de l’ancienne », avec « un esprit de continuité par rapport à de tels exercices dans Le Grand Débat National ( éd. : suite au mouvement des vêtements jaunes), l’assemblée citoyenne pour le climat ou le changement de CESE ». Pour quels résultats concrets ? Il semble y avoir un doute sur l’issue de ces nouvelles discussions… Réponse en décembre 2022 en cas de prochaine réunion plénière du CNR ?

« Tous les droits de reproduction et de représentation sont réservés. © Handicap.fr. Toutes les informations présentées sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. En conséquence, aucune de ces informations ne peut être reproduite sans autorisation préalable. Cet article a été écrit par Emmanuelle Dal’Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire aussi :
Lancement de l’Agence de l’innovation en santéLe 28 octobre, le gouvernement a…