Lanvallay : renforcement de la partie espaces verts

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le conseil s’est réuni ce vendredi 14 octobre. Dans le cadre du projet agricole de la commune, un appel a été lancé le 2 février pour répartir le conseil municipal de la place Les Rouffs. Un maraîcher a été recruté à cet effet en juillet, et va s’installer début janvier sur deux hectares qui lui sont dédiés. Plus de la moitié servira à approvisionner les cantines en légumes et baies biologiques. Le conseil autorise donc ce bail d’un hectare agricole à compter du 1er janvier 2023, pour une durée de neuf ans, au prix de 254 €/an, révisable chaque année.

Bâtiments communaux

Dans le cadre des travaux de rénovation de la salle des fêtes, le lot 6 (menuiserie extérieure), non comblé, a été attribué à l’entreprise Bois construction Ogell (BCO), de Plénée-Jugon, pour un montant de 29 689 €. A noter que le devis en novembre 2021 était d’environ 12 500 € HT, mais que la hausse du prix des matières premières, l’inflation et le manque de concurrence ont plus que doublé le coût. Ceci pourrez vous intéresser : Comment prendre en compte les m² non habitables pour déterminer le prix de vente ? | Propriété de SeLoger.

Concernant le lot 13, concernant la cuisine, il a été proposé de changer le type de lave-vaisselle pour réduire la consommation d’énergie, entraînant une plus-value de 1 843 €, avec une moins-value de 54 € après modification de la taille des canaux. Le nouveau montant du contrat est de 32 881 € contre 31 093 € soit +5,75%.

Sur le même sujet :
Le conseil municipal avait deux projets majeurs : les travaux de l’église…

École des Colibris

La commune a également attribué le lot 9 (sanitaire, chauffage) pour l’aménagement de la dixième salle de l’école Colibris, Sarl Bruneau, de Taden, pour un montant de 4 282 € HT.

À Lire  Valeur du bien : critères pour son évaluation

Lire aussi :
Série d’attentes anxieuses aux angles vifs, « Severance » parvient à mettre en œuvre…

Ressources humaines

Le conseil a décidé de créer un poste d’assistant technique, à compter du 1er janvier 2023, pour les espaces verts. « Il permettra de renforcer le service pour un passage à la gestion intégrale de la maintenance, et de développer la capacité du service à intervenir en amont des projets de développement, de création et de conception », précise Thierry Nicolas.

Lire aussi :
Trois experts de la maison de ventes parisienne Rossini seront à Meaux…