L’aquarium d’eau salée : avantages et défis

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’aquarium d’eau salée est tentant pour les aquariophiles confirmés : l’eau salée permet d’élever des poissons très colorés. Bien sûr, il nécessite plus de matériel et son entretien est un peu plus compliqué… mais pas tant que ça !

Un paysage sous-marin dans un aquarium, c’est tentant !

L’aquarium d’eau salée permet de créer des paysages sous-marins très différents de ceux des aquariums d’eau douce. Outre des poissons aux couleurs vives et aux formes très variées, qu’ils soient récifaux ou marins (poisson clown, poisson chirurgien, apogon, gramma, napoléon, papillon, idole mauresque, lapin, poisson ange, chromis, napoléon, gobies, dragons…), les L’aquarium d’eau salée abrite de nombreux animaux marins : hippocampes (qui sont des poissons), anémones de mer, coraux, crevettes et autres crustacés marins, escargots, mollusques bivalves, étoiles de mer, éponges, oursins, et d’autres êtres vivants moins connus : concombres de mer, ascidies, serpulides…

Il existe plusieurs types d’aquariums d’eau salée : Ceci pourrez vous intéresser : Découvrez 5 races de chats atypiques.

Ceci pourrez vous intéresser :
International 4 Sur le même sujet

L’aquarium d’eau salée : quelles contraintes ?

Après l’aquarium d’eau douce, accessible aux débutants, l’aquarium d’eau de mer est réservé à ceux qui ont déjà l’habitude de tenir un aquarium. Elle nécessite une plus grande maîtrise, une maintenance plus complexe, des équipements particuliers (ce qui la rend également plus encombrante).

À Lire  Vente de CBD interdite en France : "Une catastrophe" pour ces commerces du Cotentin

De plus, dans l’eau de mer, le volume d’eau requis est généralement important (plus de 200 litres, bien qu’il existe des « nano » aquariums uniquement pour les poissons). Cependant, il faut savoir que garder un grand aquarium est toujours plus facile que d’en garder un petit, qui ne vous pardonnera pas la moindre erreur, et c’est encore plus vrai en eau de mer.

De l’eau salée

Bien entendu, un aquarium d’eau de mer contient de l’eau salée dont le sel est dosé à une concentration très précise : 33 g/L. Pour le réservoir et les changements d’eau ultérieurs, il faudra disposer de quoi « fabriquer » cette eau salée : un osmoseur pour purifier l’eau du robinet, du sel spécifique et un réfractomètre pour vérifier la densité de l’eau.

Des équipements spécifiques

De plus, l’aquarium d’eau salée implique généralement d’avoir une armoire d’aquarium pour abriter (et cacher) le réservoir de décantation. Ce bac secondaire est destiné à contenir le matériel de filtration et de nettoyage de l’eau (filtre, pompe, skimmer, etc.), afin qu’il ne soit pas visible dans l’aquarium principal. Il est placé sous l’aquarium ou à côté de celui-ci, et son volume doit être 1/3 de celui de l’aquarium.

Une mise en route plus longue pour l’aquarium récifal

Un aquarium d’eau salée ne s’installe pas sur un coup de tête, il demande de la patience lors de sa création. Alors qu’un aquarium d’eau douce nécessite environ 3 semaines à un mois pour décanter les poissons après la mise en eau, pour un aquarium d’eau salée, et particulièrement un aquarium récifal, ce délai s’étend sur plusieurs mois. L’écosystème prend plus de temps à se réguler dans le milieu marin et les paramètres de l’eau ont besoin de plus de temps pour s’équilibrer.

À Lire  L'amour britannique pour leurs animaux a été testé par le coût de leur vie

On commence par placer les coraux (« pierres vivantes ») au fond de l’aquarium lors de l’endiguement, puis, 2-3 mois plus tard, le sable. Lorsque le pH s’est stabilisé entre 7,9 et 8,3 (cela peut prendre quelques jours), les invertébrés (escargots, crevettes, oursins, étoiles de mer, etc.) sont ajoutés. Il nous faudra encore patienter quelques semaines avant de pouvoir enfin installer les poissons coralliens.

Une surveillance accrue et un entretien plus contraignant

Si vous craignez les limitations d’entretien ou si vous voyagez fréquemment, un aquarium d’eau salée n’est peut-être pas fait pour vous. L’aquarium marin (le récif en particulier) implique un nettoyage très régulier, qui consiste notamment en l’aspiration des sédiments qui se déposent au fond de l’aquarium.

La teneur en sel de l’eau doit également être vérifiée fréquemment : l’évaporation de l’eau de l’aquarium provoque une concentration en sel dangereuse pour les animaux marins, il faut donc corriger la densité en ajoutant régulièrement de l’eau. l’osmose inverse (l’eau s’évapore, mais pas le sel !).

Pour le Conseil constitutionnel, le CBD n'est pas un psychotrope
Ceci pourrez vous intéresser :
Le CBD, un remède contre les crises d’épilepsie En 2020, les régulateurs…