« L’arrêt des aides a été brutal » : la crise sanitaire a fermé les salles de sport Full Fitness de Toulouse

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

ce qui est important

Les salles de sport Full Fitness de Cugnaux et de Toulouse ont définitivement baissé le rideau le 31 mars, mauvais mois de fermeture pendant la crise sanitaire.

Orages, brouillard et soudain, chutes. Les salles de sport Full Fitness de Cugnaux et de Toulouse, comme d’autres clubs de fitness, font face à des erreurs gouvernementales pendant la crise sanitaire. Ils ont dû faire face à des fermetures continues (au total 11 mois pour deux ans de crise sanitaire, note la rédaction) et des interdictions sanitaires ouvertes pendant plusieurs mois.

Malgré la situation, Miguel Mestre, le manager, nourrissait de grands espoirs de sortie de crise. « Nous pouvons rouvrir en juin 2021. Vous. Ce n’est pas un problème… », s’est-il plaint.

A lire aussi :

Faillite d’entreprise : à Toulouse, la fin fait peur à tout prix

Pendant des mois, les caisses du gymnase ont été vidées. En rouge, le responsable du club de fitness place peu d’espoir sur Bercy, où il demande un supplément pour un prêt participatif de l’Etat. La réponse négative couplée à l’arrêt brutal de l’assistance l’a contraint à déposer le bilan.

« Nous sommes sous perfusion, raconte Miguel Mestre. En décembre, l’État a cessé de nous verser des aides. J’ai touché près de 110 000 euros d’aides. Ma situation a choqué le tribunal de commerce ».

A lire aussi :

À Lire  Cette montre extrêmement résistante atteint des plus bas historiques : écran AMOLED et 60 jours d'autonomie.