Le chat ne supporte pas les enfants violents : vrai ou faux ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Animal affectueux comme le chien, le chat est souvent découragé lorsque la famille est composée d’enfants qu’on appelle les vilains enfants. Cependant, si le chat préfère le silence, il est possible de créer et de développer une véritable amitié entre les enfants félins et les enfants agités. En effet, des règles strictes doivent être mises en place pour protéger le bien-être de chacun de nos deux adversaires ainsi que surveiller leurs matchs. Et vous verrez que le chat a l’avantage, contrairement à nos chiens, de présenter son petit bonhomme avec douceur et calme.

Le chat aime le calme et la quiétude

Notre intérieur est connu pour son amour de la paix et de la tranquillité. A la fois prédateurs naturels et proies, ils détestent être surpris et se cacheront rapidement dans un environnement plus convaincant s’ils craignent pour leur vie. Cette image d’un chat calme, agité et calme sur les genoux de la vieille nous inquiète, et nous fait souvent croire que le chat ne résistera pas aux enfants exubérants. En soi, ce n’est pas totalement faux. Un chat déteste vraiment être poursuivi, qu’on lui tire la queue, qu’on le traite comme une bête. S’il partage sa vie avec des enfants turbulents, votre petit animal va vite se cacher en surface ou dans un endroit plus adapté pour se protéger de l’agresseur. Ceci pourrez vous intéresser : SALUT. L’estime de soi, trois astuces pour la booster. En refusant de se rencontrer lorsque vos enfants sont contrariés, obligeant le petit homme à être plus calme et tranquille. Dans un autre lieu, le chat lui apprend à maîtriser ses émotions et sa force face à un moment de simplicité ou de jeux. Les chats n’aiment pas le bruit ou la confusion, alors ils apprennent aux ouistitis à partir quand ils sont contrariés. Si votre enfant veut le caresser, jouer avec lui, il comprendra rapidement comment il doit se comporter pour pouvoir interagir avec son chat.

Puffs, on a atteint la limite de la vape, incroyable FIVAPE
Lire aussi :
En circulation en France depuis l’automne 2021 et désormais sur le devant…

Le chat aime jouer, votre enfant aussi

Contrairement au chien, le chat n’est pas toujours pour un jeu ou un moment de tendresse. Cependant, la plupart d’entre eux adorent jouer et apprécieront ces moments à partager avec l’enfant. En choisissant un animal femelle pour jouer avec votre enfant, vous lui apprendrez à être patient et à respecter les besoins d’une personne vivante. Lorsque le chat se lasse du jeu ou trouve l’enfant qui parle trop, il partira rapidement se cacher dans un endroit calme. De plus, jouer est un bon outil pour le confort de votre patte de velours, qu’il s’agisse d’un chaton ou d’un adulte. Pour les cerfs vivant en appartement uniquement, c’est un bon moyen de faire de l’exercice, de travailler son intelligence, d’évacuer le stress ou la peur et de ne pas se fâcher. Pour votre patte de velours qui aime le plein air, le jeu est toujours un moment fort pour renforcer les liens avec ses maîtres et travailler l’habileté et l’intelligence des futurs chasseurs au jardin. Un enfant qui aime aussi jouer apprendra à reconnaître les jeux qu’il aime le plus et à comprendre que son petit ami n’est pas un animal fermé et peut refuser de s’amuser.

À Lire  La chronique de Cécile Coulon sur le présent : "Ce que la drogue dit de nous"

Lire aussi :
L’agoraphobie est une phobie spécifique caractérisée par une peur intense et persistante…

Le chat : un éducateur félin ?

Faire le choix d’élever un chaton alors que vos enfants sont en difficulté implique aussi beaucoup de responsabilité de la part des parents. En effet, vous devrez apprendre à votre petit à comprendre qu’un animal est un être vivant. Vous devrez apprendre à respecter l’animal, à le comprendre, à lui apporter soins, amour et tendresse. La plupart des transactions, surtout lorsque votre enfant est jeune et si vous adoptez un chaton, devront se faire sous votre supervision pour s’assurer que tout se passe bien entre eux. On l’oublie souvent, mais nos petits cochons d’Inde savent faire preuve d’une grande patience avec les chiots humains. En cela, ils sont malgré tout de grands éducateurs, car s’occuper d’un petit ou d’un gros matou crée un sens des responsabilités, lui apprenant à se taire pour qu’il puisse se reposer ou jouer avec le chat. Partager la vie du chat oblige désormais l’enfant à :

Selon son âge, adopter un chat lui permettra de se responsabiliser, mais aussi d’améliorer ses habiletés sociales : il partagera avec ses amis les faits et gestes de son ami félin.

Lire aussi :
En publiant ces témoignages, Liberazione poursuit son aventure éditoriale avec la Zone…

Faut-il préférer un chaton ou un chat adulte lorsque nos enfants sont turbulents ?

Avant de vous engager pendant des années à héberger de la petite viande, assurez-vous d’être prêt à la remplacer par vos marmousets. La plupart du temps, l’enfant sera prêt à jouer, à le serrer dans ses bras ou à le nourrir, mais il vous laissera la joie de nettoyer ses bols et sa litière. De plus, les soins de son pelage ou prescrits par le vétérinaire ne seront pas faits par votre enfant s’il est trop jeune.

À Lire  "On aimerait qu'ils nous reconnaissent comme leurs médecins" : sans les étrangers, les hôpitaux ne survivraient pas

En général, il est conseillé d’adopter un gros chat lorsque l’enfant est très jeune, de quelques mois à 5 ou 6 ans.Par conséquent, le chat a besoin de peu de soins et pourra ramasser ses talons s’il n’est pas très contrarié. Dès l’âge de 6 ans, il est possible d’adopter un chaton et d’aider votre enfant à en prendre soin. Votre enfant découvre l’évolution de ce petit être et apprend à vivre avec. Cependant, si vous décidez d’adopter un chaton alors que votre enfant a moins de 6 ans ou plus de 6 ans, vous devrez apprendre les gènes et les jeunes enfants par la découverte et poursuivre avec l’accord de cohabitation. Si vous choisissez de donner votre cœur à un gros chat d’un refuge, demandez aux bénévoles de découvrir l’histoire de ce chat. Bien que certains soient heureux de trouver un nouveau foyer, d’autres peuvent ne pas supporter la présence de chiots humains, qu’ils soient actifs ou non.

Enfin, quel que soit l’âge du gentil minou, fixez des règles strictes pour le bien-être de son nouveau partenaire et de sa future amitié :

Sur le même sujet :
TousCulturesEconomieEnvironnementDiversJusticePolitiqueSociété Attaque d’un requin-tigre en 2021 à Rikitea : « une première » au Fenua…

Les races de chats qui adoreront vos enfants

Bien que le tempérament du chat lui permette de plaire facilement dans une famille avec ou sans enfants, certaines races de félins s’entendent bien avec eux. Doux et affectueux, enjoués ou espiègles, drôles ou patients, certains savent même se tenir les ongles pour partager des moments de jeu mémorables :

Il ne vous reste plus qu’à vous assurer que votre mode de vie sera compatible avec celui de votre futur ami à quatre pattes pour avoir la joie de l’amitié entre un enfant et un chat.

Bien que le chat sache s’entendre avec les enfants difficiles et possède de nombreuses qualités apaisantes pour nos petits bouts, pas question de l’adopter pour ses qualités étonnantes de maître de chair. Pour qu’il puisse vivre seul, il a besoin d’attention, d’amour, de soins et de respect. Les interactions entre l’animal et l’enfant doivent être naturelles et construites sur plusieurs jours.

Pour que l’alchimie réussisse et devienne une véritable amitié entre votre enfant et votre chat, il est important d’apprendre à interpréter le langage corporel du chat et à le respecter. Les ficelles ou les morsures sont évitées tant que l’enfant comprend et s’engage à ne pas déranger le chat, à respecter son silence, à le porter avec plaisir, à le battre si le poil est déterminé. Enfin, même si un animal peut aider à fortifier et à apaiser votre enfant, adopter un être vivant signifie que les parents doivent être prêts à gérer leur(s) poil(s) au quotidien.