Le Commandant Charcot, premier navire d’exploration polaire du Ponant

Photo of author
Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Publié le 4 octobre 2021 à 18:29. Mis à jour le 5 octobre.

C’est un navire d’un genre nouveau qui a quitté le port du Havre samedi 2 octobre, à destination de l’Antarctique. Inauguré le 28 septembre, le Commandant Charcot, dernier né de la flotte du croisiériste français de luxe Ponant, est devenu le premier navire sous pavillon français à atteindre le pôle Nord géographique lors de son voyage d’essai le 6 septembre.

Ce « navire de croisière à coque de type brise-glace de classe polaire », comme le montre très précisément son capitaine Etienne Garcia, écologiquement conçu pour l’exploration, permet d’accéder à des zones de glace, en Arctique et en Antarctique, jusqu’alors inaccessibles aux navires de commerce. Sa coque renforcée et son système de propulsion hybride électrique GNL (gaz naturel liquide) permettent de naviguer dans des zones extrêmes en toute sécurité avec deux mois d’autonomie énergétique.

« Le Charcot est l’aboutissement d’un projet de 6 ans pour emmener des passagers au Pôle Nord géographique, là où il n’y avait pas encore de bateau français, en toute sécurité et dans le respect de l’environnement », a déclaré Hervé Gastinel, Président de Ponant annoncé lors de la bateau. Cérémonie d’inauguration.

A la question de savoir s’il est chargé de transporter des passagers vers des pays inexplorés, Laurent Mayet, président du Cercle Polaire, répond : « Il faut trouver le juste équilibre et surtout réfléchir à la manière de soutenir ce tourisme. Nous sommes dans un processus réglementaire dans l’Arctique qui n’est pas réglementé contrairement à l’Antarctique. En lançant ce navire, la France assume une forme de leadership. Et Hervé Gastinel d’ajouter : « Ça doit rester un parcours extraordinaire, ce n’est pas le but de multiplier et banaliser, ça doit être un parcours utile ».

Voyager utile

Voyager utile

Le Commandant Charcot, dédouanement certifié de Bureau Veritas, est la première flotte de la flotte à intégrer la recherche scientifique dans sa conception. A bord, 2 laboratoires ont été aménagés et 4 cabines sont réservées aux chercheurs dont les projets d’études ont été retenus. Voir l’article : Les Français, le voyage et l’avion. Cela comprend des recherches sur les cycles du sommeil dans la zone polaire, sur les signaux électromagnétiques dans les zones extrêmes ou encore sur l’ADN environnemental.

« C’est un saut en termes de RSE, qui nous permet de mieux comprendre l’environnement dans lequel nous travaillons. Les passagers participeront également à cette ouverture scientifique. Les activités proposées comprennent la collecte de données, le prélèvement d’échantillons… Chaque activité sera l’objet d’une analyse de risques et d’une étude d’impact sur l’environnement », explique Wassim Daoud, Responsable RSE de l’entreprise.

Au total, dix activités ont été développées, dont certaines en collaboration avec les communautés inuites. José Sarica, chef des expéditions, 10 ans de croisière polaire au compteur, est déjà emballé à l’idée de découvrir les régions qui ont été cartographiées il y a près d’un siècle par le commandant Charcot. Y compris l’est du Groenland et Ammasalik où Paul Emile Victor séjourna longtemps !

Voyages d'affaires : la demande en mai a presque retrouvé son niveau de 2019
Sur le même sujet :
Index Marco Polo pour le mois de mai 2022 En mai, la…

Un hôtel de luxe flottant

Un hôtel de luxe flottant

Connue pour concevoir de véritables hôtels de luxe flottants, l’entreprise a fait de grands noms de l’art de vivre, de la décoration à la plaque. Le designer Jean Philippe Nuel signe sa 12ème collaboration avec Ponant notamment sur 123 cabines et un restaurant. Le lobby, le bar panoramique et le spa sont signés par l’architecte Jean Michel Wilmotte. L’espace, la pureté, les couleurs vives et une vue imprenable sur le large créent une atmosphère de sobriété luxueuse.

Côté cuisine, qui d’autre que le chef Alain Ducasse (déjà consultant de l’entreprise) pour développer une gastronomie de qualité dans des conditions extrêmes ?

« J’aime savoir jusqu’où je peux aller dans la qualité, analyse le chef. Après avoir conçu le menu de la Station Spatiale Internationale, ou encore des vols spatiaux habités, le chef étoilé a cette fois dû adapter son menu aux conditions d’une expédition polaire, qui peut durer deux mois avec un approvisionnement limité.

Hervé Gastinel et Alain Ducasse © Studio PONANT / Elie VANNIER

« Tout est question de surgélation. Nous avons les meilleurs produits. Le secret est de surgeler au plus près de la source. De nombreux progrès ont été réalisés dans les techniques de surgélation. Les coquilles Saint-Jacques au menu ont été trouvées en mer, par exemple. congelés, il faut faire attention à les recouvrir très délicatement.» En cuisine, 100% du personnel de l’Ecole Ducasse de Manille à Meudon est formé… Au restaurant Nua, la carte est signée Ducasse.

Restaurant gastronomique, service haut de gamme, prestations de luxe… Avec Le Commandant Charcot, la société Ponant pousse encore plus loin les codes de l’hôtellerie de luxe. « On a eu une discussion hier avec Alain Ducasse et Jean Michel Wilmotte, et ils m’ont dit : ‘et quand est-ce qu’on essaie de classer un palace ?’ », lance Hervé Gastinel à la demi-plaisanterie.

En attendant cette nouveauté – qui serait une première dans l’univers très codifié de l’hôtellerie de luxe – le capitaine Charcot lancera son premier explorateur touristique pour sa première croisière en Antarctique le 1er novembre. Au programme : la mer des Wadden, le Rosssee et bien d’autres territoires méconnus… Mais l’exploration des pôles a un prix : entre 13 000 et 37 000 euros.

Lire aussi :
Les États-Unis prennent la pole position des destinations phares en cette reprise du…

Quels sont les grands explorateurs en Afrique ?

Quels sont les grands explorateurs en Afrique ?

Major Explorer et ses voyages

  • James Bruce.
  • Parc Mungo.
  • Hugues Clapperton.
  • René Caillie
  • La mosquée de Tombouctou.
  • David Livingston.
  • Livingstone Reesen.
  • Rencontre entre Livingstone et Stanley.

Qui sont les explorateurs de l’Afrique de l’Ouest ? Citons, Lander, qui descendit le Niger, jusqu’au nom 1830 ; Caillié, le premier Européen à atteindre Tombouctou et à traverser le Sahara ; Abbadie, Compagnon, Raffenel, Tamisier et Combes, Mage, Rochet d’Héricourt, La Renaudière, Denham, Clapperton, Barth, Vogel, Overweg ; Livingstone, qui a terminé le …

Quels sont les premiers explorateurs en Afrique ?

L’explorateur portugais Henri le Navigateur (en fait un prince de sang royal qui n’a jamais vraiment navigué) fut le premier Européen à découvrir méthodiquement les routes océaniques de l’Afrique en Inde.

Quel explorateur a fait le tour de l’Afrique ?

Vasco da Gama Cette aventure courageuse est connue pour trouver un chemin en Inde en explorant l’Afrique. Il obtint ce succès en 1497, malgré les nombreux déboires qu’il rencontra au cours de son voyage. Vasco de Gama (1469-1524) était le navigateur qui devait reprendre la mission de Bartolomeu Dias.

Airbnb Solo Traveler : fonctionnalité autonome
A voir aussi :
Airbnb ne veut protéger que les utilisateurs qui voyagent. Avec la nouvelle…

Quel est le nom des explorateurs des pôles ?

Quel est le nom des explorateurs des pôles ?

Roald Amundsen au pôle Sud. Pour les amoureux de la recherche polaire, les noms de Roald Amundsen et Fridtjof Nansen parlent d’eux-mêmes, mais ils sont loin d’être les deux seuls grands conducteurs polaires de Norvège.

Qui était au pôle Nord ? C’est finalement le 6 avril 1909 que Robert Peary et les derniers membres de son expédition furent les premiers hommes à atteindre le pôle Nord. L’équipe était alors composée de Robert Peary, Matthew Henson et de quatre Inuits, « les frères Ootah et Egingwah, le vieux vétéran Seegloo et le robuste et enfantin Ooqueah ».

Qui a exploré le pôle Sud ?

Premier homme à atteindre le pôle Sud, premier homme à traverser les passages du Nord-Ouest et du Nord-Est, et aussi le premier à se rendre aux deux pôles, Roald Amundsen est une légende dans le monde de l’exploration.

Qui fut le premier homme à atteindre le pôle Nord ?

En 1909, Robert Peary est devenu la première personne à atteindre le pôle Nord. Pourtant, l’explorateur américain n’est pas seul : il est accompagné d’un autre homme, son assistant de toujours, Matthew Henson. Cet homme noir, dont la concurrence fut plus tard reconnue, avait même atteint le poteau devant lui.

Qui a découvert les pôles ?

Avril 1909 serait la date, encore conservée aujourd’hui par la plupart des ouvrages de référence, de la découverte du pôle Nord par l’explorateur américain Robert Peary1.

Ceci pourrez vous intéresser :
important Après une longue attente, les agences de voyages du département ont…

Pourquoi pas maquette ?

Pourquoi pas maquette ?

Cette petite maquette unique de « Pourquoi pas » représente avec une grande finesse le navire du Commandant Charcot. Ce savant illustré était l’âme de ce trois-mâts destiné à l’exploration polaire, mais il périt avec lui au large des côtes islandaises.

Laisser un commentaire