« Le discours consistant à croire qu’il faut augmenter la productivité pour nourrir le monde a échoué », juge Christian Couturier, président de Solagro

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

&#xD ;

Le seuil des 8 milliards de personnes aurait été dépassé le 15 novembre, selon l’ONU. Christian Couturier, président de Solagro, propose un tour d’horizon des façons de manger sainement et durablement et de leur implication de la ferme à la table.

&#xD ;

Alors que le spectre d’une famine à grande échelle se fait de plus en plus clair à l’échelle mondiale, les Nations Unies (ONU) ont annoncé le 15 novembre que la barre des 8 milliards serait franchie en pleine crise climatique. Deux grands défis du siècle se heurtent : comment nourrir tout le monde et le faire de manière durable ? L’association Toulouse Solagro, engagée pour accélérer les transitions « énergétique, agroécologique et alimentaire », notamment en accompagnant les agriculteurs dans la transformation de leurs exploitations, étudie la question depuis dix ans. Il a élaboré un scénario, « Afterres 2050 », qui trace le chemin vers un plat et une nourriture réconciliés avec l’environnement. Sorti en 2016, le script est actuellement en cours de révision.

&#xD ;

La Nouvelle Usine. – Pour être durable, notre plat devra évoluer. « Afterres50 » calcule que la part des produits laitiers (-48%) et de la viande (-49%) devrait être réduite, celle des fruits et légumes (+22%), des légumineuses (+310%) et des céréales (+21%) devrait être augmenté. ). Vous postulez cependant que « l’alimentation n’est pas une demande à satisfaire, mais une politique publique à mettre en œuvre »…

&#xD ;

Christian Couturier. – Les politiques publiques de nutrition existent depuis longtemps. Mais jusque-là, l’approche était plutôt centrée sur l’individu et relativement déconnectée des enjeux plus globaux et planétaires, ce que l’on appelle désormais la santé environnementale. Le but de notre travail est de relier ces deux pôles. L’alimentation est toujours centrale, mais on s’éloigne un peu de l’assiette : il ne s’agit plus seulement d’aliments sains, mais d’aliments sains dans un mode de vie et un environnement sains.

À Lire  La puissance de l'orgonite pyramide pour purifier votre environnement

SUR LE MÊME SUJET

Sur le même sujet :
L’évolution physique et professionnelle de Kim Kardashian au cours des dix dernières…