Le Groupe GAUSSIN publie son chiffre d’affaires 2022 et ses perspectives 2023

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Chiffre d’affaires et revenus de licences en hausse de 8,6% à 57,3 M€ contre 52,8 M€ un an plus tôt

La trésorerie s’élève à 9,8 M€ contre 8 M€ au 30 juin 2022

Excellentes perspectives pour 2023 grâce à une croissance de 68% du carnet de commandes à 130 M€ contre 77 M€ un an plus tôt**

Le carnet de commandes à livrer en 2023 dépasse les 110 M€

GAUSSIN (ALGAU – FR0013495298) publie ce jour son chiffre d’affaires consolidé pour l’exercice 2022 (non audité).

L’exercice 2022 marque un tournant pour GAUSSIN. En remportant une importante commande de 329 ATM® 38T FULL ELEC auprès d’Amazon (voir le CP du 14 décembre 2022), l’entreprise change de dimension.

D’abord d’un point de vue industriel puisque les GAB sont fabriqués sur le site de Saint-Vallier, en Saône-et-Loire. L’augmentation des capacités de production était une condition sine qua non pour pouvoir prétendre à ce nouveau marché. Aujourd’hui, les 28 000 m2 d’installations supplémentaires permettent au Groupe de répondre à la montée en puissance rapide de la production puisque 441 GAB doivent être fabriqués en 2023. Le déploiement du GAB sur le continent américain s’inscrit dans le cadre d’un succès confirmé en France, où le véhicule a déjà été vendu à une quarantaine de grandes enseignes.

Ce déploiement va de pair avec la croissance de la notoriété internationale du Groupe dans le secteur « portuaire », notamment sur les continents asiatique et africain, grâce à l’opération emblématique avec PSA Port Singapore Authority, à laquelle 80 AGV autonomes FULL ELEC® sans chauffeur ont été livrés sous licence, et le contrat avec Abidjan CIT MAERSK-MSC pour 36 APM® FULL ELEC. Concernant le secteur des travaux souterrains, l’activité en 2022 est en forte croissance avec des livraisons destinées au métro de Sydney et au Grand Paris.

Les commandes 2022 augurent d’excellentes perspectives pour GAUSSIN, qui se traduisent par un carnet de commandes record de 130 millions d’euros au 31 décembre 2022. L’annulation contestée de la licence Charbone Hydrogène et certains dérapages dans le calendrier, expliquent l’écart constaté par rapport aux prévisions de chiffre d’affaires .

Le niveau d’activité actuel confirme en revanche que l’objectif – communiqué en mars 2022 – d’un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros cette année devrait être atteint, voire dépassé grâce à un carnet de commandes livrable de 110 millions d’euros pour 2023.

GAUSSIN a poursuivi son développement rapide sur son cœur de métier qui est aujourd’hui le véhicule électrique zéro émission :

Le Groupe a également renforcé son leadership sur son autre axe de développement de la mobilité zéro émission : les véhicules à hydrogène, appelés à devenir un puissant moteur de croissance.

Ces avancées, et notamment le succès du H2 Racing Truck® sur le Rallye Dakar, ont valu à Christophe Gaussin le titre de « Personnalité Hydrogène de l’Année » à l’occasion des Hydrogénies – Trophées Hydrogène (Cf CP du 16 mars 2022), co-organisé par le magazine Hydrogenium, la fédération France Hydrogène – qui regroupe plus de 400 adhérents.

Le groupe GAUSSIN a réalisé un chiffre d’affaires consolidé (hors licences) de 57 M€ au cours de l’exercice 2022, soit une progression de 39% par rapport à 2021. Le chiffre d’affaires des licences est en hausse, à 0,3 M€.

Le chiffre d’affaires total de l’activité s’élève ainsi à 57,3 M€ en 2022, contre 52,8 M€ en 2021, soit une croissance du chiffre d’affaires de 8,6% en 2022.

Répartition du chiffre d’affaires :

Gamme GAB FULL ELEC (Automotive Trailer Mover) dédiée au déplacement des semi-remorques sur les sites logistiques : livraison de 30 GAB en 2022 pour équiper les plateformes dédiées au transport et à la logistique telles que BHT, BUT, FERRERO, LECLERC, YVES ROCHER, IKEA.

Gamme MTO (Made To Order), activité historique du Groupe : livraisons à plusieurs clients tels que STOLL, APROLIS et EDF.

Revenus des licences et redevances :

Le Groupe a enregistré 0,3 M€ de royalties en 2022. Ce montant provient de la licence signée avec ST ENGINEERING LAND SYSTEMS pour la fabrication et la commercialisation de l’AGV PERFORMANCE® FULL ELEC à Singapour.

Le Groupe dispose d’une trésorerie de 9,8 M€ au 31 décembre contre 8 M€ au 30 juin 2022. La trésorerie soutient l’augmentation des stocks de matières premières et des en-cours liés à la forte croissance de l’activité. Il a malgré tout augmenté de 1,8 M€.

Le carnet de commandes du Groupe GAUSSIN, hors redevances sur ventes futures (royalties), s’élève à 130 millions d’euros au 31 décembre 2022 contre 77 millions d’euros au 31 décembre 2021 (+68%).

À Lire  Croissance du marché des produits d'entretien automobile 2022, part, types de produits et applications, principaux acteurs clés avec ventes, prix, aperçu des activités, analyse SWOT 2030 - Androidfun.com

Le carnet de commandes du groupe GAUSSIN au 31 décembre 2022 (hors redevances) s’élève à 130 millions d’euros et comprend notamment :

**Le groupe communique sur un carnet de commandes qui s’étale sur une longue période, il peut y avoir soit un décalage, sans remise en cause du carnet de commandes, soit des annulations totales ou partielles liées à l’activité du client, ce qui aurait alors un impact sur l’activité, les résultats et la situation financière de la Société. Il convient également de noter que d’une manière générale, l’examen du carnet de commandes ne relève pas des missions des commissaires aux comptes.

En raison de l’annulation, contestée par GAUSSIN, de la licence signée en mai 2022 avec le canadien Charbone Hydrogene et des décalages dans le calendrier des appels d’offres internationaux, GAUSSIN n’a pas pu atteindre son objectif de chiffre d’affaires de 75 M€ fixé pour 2022. Néanmoins, le succès rencontré en fin d’année, le niveau historique du carnet de commandes et les perspectives sur ses différents marchés cibles conduisent GAUSSIN à confirmer son objectif d’un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros. en 2023, que le Groupe espère même dépasser.

Pour cela, l’accent est mis sur 4 axes stratégiques.

La commande Amazon entraîne un changement d’échelle pour GAUSSIN. L’un des enjeux pour 2023 est de gérer la forte augmentation de la production puisque l’on devrait passer de 30 GAB assemblés en 2022 à 441 en 2023. Le Groupe a anticipé en sécurisant de nouvelles capacités de production sur le site au cours des deux dernières années. à Saint-Vallier, en Saône-et-Loire, à côté des installations Metalliance. Les 28 000 m2 d’installations sont actuellement utilisés pour répondre aux commandes et le site est conçu pour accompagner durablement la croissance attendue de la production des véhicules GAUSSIN (ATM, APM et travaux souterrains avec METALLIANCE) pour le marché européen.

Actuellement, une centaine de recrutements sont en cours – en plus de la trentaine de recrutements déjà réalisés en 2022 – et les stocks sont prêts pour l’assemblage des premiers véhicules. Les livraisons à Amazon devraient commencer au premier trimestre 2023.

La stratégie de GAUSSIN s’articule aujourd’hui autour de trois segments de marché où le Groupe dispose d’un réel avantage concurrentiel grâce au caractère innovant et performant de ses véhicules :

L’hydrogène est un axe de développement prioritaire et devrait devenir un puissant relais de croissance dans les années à venir. Sur ce marché, GAUSSIN a prouvé son avance technologique avec succès sur le Rallye Dakar et la présentation de ses ATM-H2 et APM-H2 à hydrogène. Le Groupe a noué des partenariats avec des acteurs de premier plan et est confiant dans sa capacité à renouveler le succès rencontré avec ses véhicules électriques sur ce marché émergent. Elle dispose également d’un relais de croissance dans le Transport As A Service (TAAS) hydrogène, avec son offre H2 Mobility As A Service qui suscite déjà l’intérêt (voir communiqués de presse des 28 et 29 septembre 2022) et a été récompensée au Monaco Hydrogen Forum (cf. CP du 24 novembre 2022).

La stratégie de licences pour accélérer le déploiement de la technologie GAUSSIN à l’échelle mondiale se confirme malgré le retard par rapport aux objectifs initiaux. Les licences vendues à SINGAPOUR, QATAR et AUSTRALIE-NOUVELLE-ZÉLANDE restent pleines de promesses. Ces licences ont déjà généré un chiffre d’affaires de 43 millions d’euros et ouvert la voie à de nombreuses opportunités prometteuses. Convaincu du bien-fondé de cette stratégie, GAUSSIN ambitionne de signer des contrats de licence pour un montant de 30 millions d’euros par an dans les années à venir.

En effet, de nombreux pays accordent des droits préférentiels aux fournisseurs de technologies stratégiques et à haute valeur ajoutée qui choisissent de localiser leur production. Ces pays recherchent la souveraineté industrielle, la diversification de leur économie vers une « économie de la connaissance » et la création d’emplois locaux dans des domaines à haute valeur ajoutée, ce qui correspond pleinement à la vision initiale du modèle de licence. Gaussin.

Le déploiement local de la technologie GAUSSIN est déjà en cours aux États-Unis, où le Groupe prévoit de développer une capacité de production capable de répondre à une demande croissante. L’Europe représente également un marché prometteur, avec des discussions actives en cours avec des candidats potentiels à la licence dans des zones ciblées pour leur potentiel de conversion vers des véhicules zéro émission dans les environnements logistiques et portuaires, comme les Pays-Bas et la Belgique, le Royaume-Uni et l’Irlande, ainsi que les pays scandinaves.

À Lire  Comment éviter les embouteillages pendant le week-end de l'Ascension ? [METTRE À JOUR]

Enfin, le Groupe est également en discussion pour de nouvelles licences au Moyen-Orient pour répondre à la forte demande des méga-projets et à la transition rapide vers les technologies propres qu’envisage la région. GAUSSIN est convaincu que sa stratégie de transfert de technologie et la création de joint-ventures au niveau local lui permettront de gagner des parts de marché significatives et de devenir un leader mondial dans les années à venir.

Ces axes de développement reposent sur l’optimisation des processus décisionnels au sein du Groupe par le renforcement de la gouvernance et la modernisation des outils informatiques.

Salon HyVolution : 1er et 2 février 2023 à Paris

Réunion SFAF (Société Française des Analystes Financiers) : 3 février 2023 à Paris

Assemblée Générale des Actionnaires : 7 février 2023 à Héricourt

GAUSSIN est une société d’ingénierie qui conçoit, assemble et commercialise des produits et services innovants dans le domaine du transport et de la logistique. Son savoir-faire englobe le transport de marchandises et de personnes, les technologies autonomes permettant une utilisation sans conducteur telles que les Véhicules Autoguidés, et l’intégration de tous types de batteries, notamment électriques et à hydrogène. Avec plus de 50 000 véhicules dans le monde, GAUSSIN bénéficie d’une forte notoriété sur quatre marchés en pleine expansion : les terminaux portuaires et aéroportuaires, la logistique et la mobilité des personnes. Le groupe a noué des partenariats stratégiques avec de grands acteurs mondiaux afin d’accélérer sa pénétration commerciale : Qatar Airways Cargo dans le secteur aéroportuaire, Maersk APMT dans le secteur portuaire, UPS dans le secteur de la logistique et Amazon dans le E-commerce. Chacun de ces partenaires est un leader mondial dans son secteur. GAUSSIN élargit son business model avec la signature de contrats de licence accélérant la diffusion de sa technologie dans le monde. L’acquisition de METALLIANCE confirme l’émergence d’un groupe international présent sur tous les segments du véhicule intelligent et propre.

GAUSSIN a remporté deux fois le Dubai World Challenge – Compétition mondiale du transport autonome, en 2019 et 2021.

En janvier 2022, GAUSSIN a bouclé avec succès le Rallye Dakar 2022 avec son H2 Racing Truck®, le premier véhicule à hydrogène à participer à la course et à générer zéro émission de CO2.

En mars 2022, Christophe Gaussin est sacré « Personnalité Hydrogène de l’Année » lors d’une cérémonie à l’Assemblée Nationale dans le cadre des Hydrogénies – Trophées Hydrogène.

GAUSSIN est coté sur Euronext Growth à Paris depuis 2010 (EURONEXT GROWTH – FR0013495298).

Plus d’informations sur www.GAUSSIN.com

Christophe Gaussin, invest@gaussin.com Nicolas Daniels, ndaniels@ulysse-communication.com

+33(0)3.84.46.13.45 +33(0)6.63.66.59.22 Charles Courbet, ccourbet@ulysse-communication.com +33(0)6.28.93.03.06

Plus d’informations sur www.gaussin.com

* Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations et les hypothèses sur lesquelles elles reposent, des déclarations relatives aux plans, objectifs, intentions et attentes concernant les résultats financiers, les événements, les opérations, les services futurs, le développement de produits et leur performance potentielle ou future. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s’attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer » ou « planifier », et d’autres termes similaires. Bien que la direction de GAUSSIN estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont avertis que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement indépendants de la volonté de GAUSSIN, ce qui peut impliquer que les les résultats et événements réels réalisés diffèrent sensiblement de ceux exprimés, sous-entendus ou anticipés dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes incluent notamment les incertitudes inhérentes aux difficultés d’approvisionnement liées à la situation sanitaire, à la pénurie de matières premières ou aux conflits en cours, aux décisions des autorités de l’Etat, à l’évolution des taux de change et des taux d’intérêt. , inflation. GAUSSIN ne prend aucun engagement de mise à jour des informations et déclarations prospectives soumises à la réglementation applicable, notamment les articles 223-1 et suivants. du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.