Le lobby de l’assurance se casse les dents sur la blockchain

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

En raison d’un « échec de financement », la Blockchain Insurance Industry Initiative (B3i) a décidé de mettre fin à ses activités de blockchain. Disons qu’au départ le concept a réussi à séduire une quinzaine de grands assureurs internationaux comme Allianz, Swiss Re et Generali. Le lobby des assurances stoppe le développement autour de la technologie blockchain.

B3i, les assurances et la blockchain

Le consortium d’assurances B3i Services AG a annoncé la mauvaise nouvelle à ses partenaires par e-mail et par un communiqué de presse sur son propre site Internet. « [B3i] a déposé un dossier d’insolvabilité après des cycles de financement infructueux. Lire aussi : Assurance moto ou moto : tout ce qu’il faut savoir sur…. Les administrateurs, après consultation des actionnaires, ont conclu collectivement qu’à ce stade, il n’y a pas assez de soutien pour la poursuite des opérations de la société. »

« Je pense que c’était un effort de très haute qualité, mais en fin de compte, nous n’avons pas vu les volumes de la demande », a déclaré John Dacey, directeur financier du groupe Swiss Re.

Et pourtant, l’idée était importante pour lui.

« Conceptuellement, je pense que cela reste une opportunité très excitante pour le secteur. Il pouvait arriver qu’à un moment donné, quelqu’un déchiffre le code, mais à ce stade, avec cette plateforme, il ne semblait pas que cela allait avancer de manière rentable », a-t-il ajouté lors de la conférence téléphonique sur les résultats du premier semestre du réassureur.

Objectif à l'autre bout du monde : bronzer le jour, travailler la nuit avec le programme Working Holiday
Sur le même sujet :
Plus de 400 000 jeunes français ont bénéficié de ce programme qui…

6 années d’aventure pour les assurances

6 années d’aventure pour les assurances

L’idée de créer un consortium d’assureurs capables de proposer des solutions basées sur la blockchain est née en 2016. A cette époque, 5 poids lourds ont rejoint B3I, qui signifie The Blockchain Insurance Industry Initiative. Il s’agit de Zurich, Swiss Re, Allianz, Munich Re et Aegon.

À Lire  La digitalisation du secteur de l'assurance automobile n'est pas terminée | Services - LaTribuneAuto.com

Un an plus tard, 10 autres entreprises ont décidé de rejoindre l’équipe : Tokio Marine, Achmea, XL Catlin (aujourd’hui AXA XL), Ageas, Hannover RE, Generali, Liberty Mutual, RGA et Sompo. Cela a donné naissance à B3i Services AG, basée à Genève.

En cours de route, le consortium a vu d’autres partenaires sauter dans le même train. Il y avait IRB Brasil Re, China Pacific Insurance, Africa Re, Deutsche Rück et Mapfre Re. Au total, une quarantaine de partenaires commerciaux se sont regroupés derrière B3i.

Et il y avait de quoi les séduire. Car la mise en place de l’infrastructure technologique distribuée (DLT) open source ne les a pas laissés indifférents. Grâce à lui, plusieurs possibilités ont été accordées :

« La plateforme B3i montre les possibilités de rendre le processus d’investissement beaucoup plus facile pour toutes les parties impliquées, et c’est très prometteur », expliquait à l’époque le Dr Silvio Tschudi (Allianz RE).

Notre association organise un voyage, quelles sont nos obligations ? ?
Lire aussi :
Si votre association organise un voyage spécifique pour ses adhérents, un séjour…

Conclusion

Conclusion

A cette fin de l’aventure pour B3i, on peut conclure qu’il reste encore un long chemin à parcourir avant l’adoption de la technologie blockchain. Cependant, on ne peut pas dire que le projet soit solide car des millions d’euros sont sur la table. Le consortium s’est amassé depuis sa création. Et pourtant, cela n’a pas empêché sa fin. Pourtant, on pourrait avancer l’idée qu’il faut toujours aller de l’avant, proposer des idées innovantes pour justifier ce besoin de transparence que la blockchain nous promet depuis le tout début.

À Lire  HSBC (Evolution Patrimoine Vie 2) – Guide de l'épargne

Obtenez un résumé des nouveautés dans le monde des crypto-monnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidien et hebdomadaire afin de ne rien manquer d’important de Cointribune !

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où l’impact sur l’économie la plus sensible de ce monde se fera sentir, contre tout espoir, je dirai que j’y suis pour quelque chose

Avanssur : tout ce qu'il faut savoir
A voir aussi :
En France et dans le monde, de nombreuses compagnies d’assurance s’installent jour…