« Le PSG a encore fait n’importe quoi… » – 100% PSG, carte

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Une soirée inédite, comme souvent avec le Paris Saint-Germain. Le mercato d’hiver s’est terminé sans qu’aucun joueur ne signe pour le PSG. La faute à un club trop attendu, frôle l’amateurisme. 100% PSG le ticket avec Romain Beddouk.

Je dois avouer que ce fut une des chroniques les plus difficiles à écrire ce matin tant il s’est passé de choses, des choses complexes, et surtout des choses extraordinaires au sens le plus littéral, qui sortent de l’ordinaire.

Pas d’arrivée. Zéro. Non. Non. Makache. Rien. Mur

Toute cette folle nuit pour rien.

On va donc commencer par le premier dossier sur lequel le PSG a échoué, celui que je considère comme prioritaire, le dossier du défenseur central.

Tous les espoirs reposaient sur Milan Skriniar, joueur de l’Inter Milan.

Pour pouvoir apprécier pleinement l’impatience que peuvent avoir les supporters parisiens dans cette affaire, les premiers contacts entre Skriniar et le PSG datent de fin mai 2022.

Tout au long du mercato estival, le dossier s’est endormi alors que le PSG négociait avec l’Inter et finalement le 1er septembre… Pas de Milan Skriniar.

Alors après une première partie de saison où l’absence de ce poste était visible, on s’est dit qu’au mercato d’hiver le calendrier se réglerait plus vite.

Et bah pas de rebelle. On a laissé traîner le dossier et on s’est réveillé en fin de mercato et hier on a enfin appris que le transfert n’avait pas eu lieu car l’Inter n’avait plus le temps de lui trouver un remplaçant.

À Lire  PRIVÉ. L'infirmière privée qui a soigné Zverev à Roland-Garros

C’est déchirant, c’est dommage, et cela montre le dilettantisme de nos dirigeants.

Échec sur échec…

À 23 heures, la soirée déchirante est devenue ridicule. A voir aussi : VOIRONNAIS | CHARTREUSE. La pharmacie qui s’en occupe….

Parce qu’on n’a pas fait Skriniar mais on s’est mis d’accord avec Chelsea en Angleterre pour nous prêter l’ailier marocain Hakim Ziyech.

Hakim Ziyech, demi-finaliste de la Coupe du monde contre la France, doué techniquement, habitué des soirées européennes, qui connaissait déjà le rôle de remplaçant à Chelsea pour qu’il ait pu accepter d’être derrière notre trio Messi – Neymar – Mbappé, au fond un plus qu’intéressant. profil, et bien mieux que les rumeurs des quatre derniers jours.

Il a passé sa visite médicale dans l’après-midi, les discussions entre Chelsea et Paris sont longues mais finalement l’accord a été trouvé peu avant la fin de soirée et la clôture à 23 heures du soir du mercato.

Sauf que rien n’est jamais acquis avec le Paris Saint-Germain. Vers minuit, on apprend que les avocats du club anglais ont envoyé trois fois de mauvais documents qui ont retardé l’approbation du contrat de Ziyech qui doit être transmis aux autorités françaises. Et du coup l’expédition s’est faite après l’heure limite de 23h : le prêt de Ziyech est annulé.

Comment en sommes-nous arrivés à une telle situation ?

Par la faute de Chelsea bien sûr, mais surtout de l’amateurisme de nos managers, qui ont semblé découvrir que le mercato avait commencé il y a quatre jours et se sont mis dans cette situation d’urgence à la dernière heure possible.

À Lire  Ménopause : 5 conseils pour la surmonter

Il y avait un mois à opérer, à quinze jours du début de Sarabia, il y a encore un mois de Coupe du monde pour se concentrer sur ces dossiers et essayer d’avancer.

Le PSG ne récolte que ce qu’il sème : rien.

Et on pourrait aussi parler du micmac autour du départ de Navas, de l’option d’achat mise sur le prêt de notre Titi et espérons-le d’Ayman Kari, qui est parti à Lorient et qui pourrait certainement signer ici si les Bretons voulaient lever cette option.

Paris n’a rien fait dans ce mercato, aucune décision ne répondait à une quelconque logique sportive.

Il annonce aussi un mois de janvier qui passera sûrement pour l’un des plus ridicules de l’histoire moderne du club avec des résultats médiocres, deux défaites et un nul en quatre matches de Ligue 1, une tournée de cirque en Arabie Saoudite et tous ces échecs au mercato. .

Nous ne pouvons qu’espérer que ce mois ne se transforme pas en une année ridicule et nous devons donc relever la barre en février.

Santé : comment prévenir les coups de chaleur ?
A voir aussi :
Mercredi 18 mai, le médecin et journaliste Damien Mascret conseille d’éviter les…