Le rapport du BCG prédit l’adoption massive de crypto-monnaie d’ici 2030

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Selon une étude du Boston Consulting Group, le nombre de détenteurs de cryptomonnaies pourrait atteindre le milliard en 2030.

L’adoption de la crypto-monnaie en est encore à ses balbutiements, selon un rapport du Boston Consulting Group (BCG), Bitget et Foresight Ventures. A ce jour, seulement 0,3% de la « richesse individuelle » est actuellement investie en crypto-monnaies, contre 25% en actions. « La pénétration relativement faible indique qu’il y a de la place pour la croissance », déclarent les auteurs de l’étude.

Ils parient que l’industrie de la crypto-monnaie survivra, « malgré » le récent crash de la crypto-monnaie. Quels sont les facteurs qui conduiraient à une telle hausse ? D’une part, le rapport établit un parallèle entre les courbes d’adoption d’Internet et du Web 3.

Vers un milliard d’utilisateurs d’ici 2030

Vers un milliard d'utilisateurs d'ici 2030

Le rapport estime qu’il pourrait y avoir un milliard d’utilisateurs de crypto-monnaie d’ici 2030 si la courbe du Web 3 suit le même chemin que la courbe d’adoption d’Internet. Ceci pourrez vous intéresser : Bitcoin, ethereum ou tether… Pour les plus jeunes, l’argent est facile et frustrant au pays des cryptomonnaies..

A ce jour, 4% de la population mondiale possède des crypto-monnaies, soit environ 300 millions de personnes. Rappelons qu’en France en 2021, 8% des Français ont investi dans les crypto-monnaies, et 30% d’entre eux envisagent d’investir dans ces actifs l’année prochaine, selon une étude de l’Association pour le développement des actifs numériques (Adan).

Pourquoi la chute libre de la crypto-monnaie pourrait-elle continuer ?
A voir aussi :
Le secteur de la cryptographie a traversé quelques mois brutaux pendant une…

Les facteurs d’adoption

Les facteurs d'adoption

Cette adoption se fera aussi bien par des particuliers que par des investisseurs institutionnels. « Alors que les investisseurs individuels restent les plus grands détenteurs de crypto-monnaies, l’intérêt institutionnel augmente », indique le rapport.

À Lire  Paris : Payer sa nourriture en crypto-monnaie est presque réel au magasin Beaugrenelle

En effet, en quelques années, de plus en plus de banques internationales, de fonds d’investissement, d’entreprises (Tesla, Microstrategy…) ou encore de pays (El Salvador, Centrafrique) ont décidé de miser sur cet écosystème. Selon le rapport, les fonds d’investissement ont même doublé leur exposition aux crypto-monnaies à 70 milliards de dollars entre 2020 et 2021.

De plus, l’écosystème des crypto-monnaies se développe très rapidement et attire de plus en plus de particuliers et d’investisseurs en fonction de leurs centres d’intérêt. En effet, les 20 plus grandes crypto-monnaies par capitalisation boursière (avec Bitcoin et Ether en tête) permettent désormais d’accéder à plus de 10 000 applications (NFT, gaming, finance décentralisée (DeFi)), contre seulement 800 en 2017.

Malgré ces belles prédictions, l’adoption des crypto-monnaies n’est toujours pas aussi uniforme : les Américains restent les plus gros détenteurs de crypto-monnaies avec un portefeuille moyen de 18 000 $, tandis que l’Afrique est le continent où les gens investissent le moins dans les crypto-monnaies avec un portefeuille moyen de 190 $. pour ceux qui en ont.

Crypto-monnaie : quelles crypto-monnaies ont le mieux résisté ?
Sur le même sujet :
Depuis le crash crypto, toutes les crypto-monnaies ont fortement chuté par rapport…