Le succès improbable des voitures sans permis

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

De plus en plus de voitures sans permis sont vendues en France mais aussi en Europe. Nous expliquons pourquoi cette petite voiture est populaire.

Fini le temps où conduire une voiture sans permis pouvait être gênant. Ces dernières années, ces petites voitures ont riposté aux deux-roues et même à certaines mini-citadines. En cinq ans, les ventes de voitures sans permis ont plus que doublé en Europe. 42 000 modèles ont été commercialisés l’an dernier, dont plus de la moitié en France. Cette croissance ne s’arrêtera pas, notamment avec l’arrivée de nouveaux modèles électriques.

Les jeunes en raffolent

Les jeunes en raffolent

Surtout chez les jeunes, ces petites voitures sont très populaires. Alors que ce marché s’adresse avant tout aux très jeunes conducteurs en quête de mobilité, les jeunes évitent souvent ces voitures au look parfois décevant. Mais c’était alors. Car depuis quelques années, l’engouement autour des voitures sans permis est bien réel. Les collégiens et lycéens adorent. Ceci pourrez vous intéresser : Bison Futé : samedi noir 23 juillet, circulation jusqu’au 24 juillet. Ce succès s’explique d’abord par l’argument sécuritaire. Les parents sont plus susceptibles de payer ces quatre-roues pour leurs enfants que les deux-roues qui représentent plus de risques. Un argument important pour les constructeurs, qui améliorent sans cesse les éléments de sécurité des boardcars sans permis.

L’âge moyen des conducteurs de petites voitures rajeunit également. On estime que 60% des ventes en Europe sont réalisées dans la tranche d’âge 14-35 ans. Pour rappel, les voitures sans permis sont autorisées pour les personnes de plus de 14 ans avec un permis AM en poche. Des permis faciles à obtenir, qui permettent à de nombreux collégiens et lycéens de se rendre en classe facilement, et en voiture !

A noter également que les voitures sans permis sont toujours très prisées par les seniors à la recherche d’un moyen de mobilité simple d’utilisation.

Calculer l'empreinte carbone de son voyage en avion : véritable outil ou écran de fumée ?
Sur le même sujet :
DESCRIPTION – C’est la nouvelle manie des voyageurs qui culpabilisent à l’idée…

Un look repensé

Un look repensé

Il n’y a pas que la sécurité qui fait le succès de cette petite voiture. Le style joue également un rôle important. Et à ce stade, le constructeur a fait beaucoup de changements par rapport à la première voiture sans permis. Fini le temps où ces voitures ressemblaient à des cubes en plastique sans charme avec une fiabilité douteuse. Désormais, le design tient une place prépondérante dans les designs de ces petits modèles. Bien entendu, à l’exemple de la Citroën Ami, le constructeur français propose un modèle assez basique et carré. Mais la ligne est encore travaillée pour présenter un modèle jeune et dynamique.

À Lire  Honda tourne sur le moteur semi-autonome

La philosophie est la même pour les constructeurs Ligier et Aixam qui proposent tous deux des modèles avec plusieurs possibilités de personnalisation. Choix de couleurs, équipement multimédia, finitions sportives, tout est bon pour attirer plus de clients. Si l’équipement est parfois très cher en option, ces petites voitures suréquipées n’en sont que plus polyvalentes.

Ceci pourrez vous intéresser :
Vous souhaitez vendre votre véhicule d’occasion sans contrôle technique, mais vous vous…

Un usage de plus en plus polyvalent

Un usage de plus en plus polyvalent

On a d’abord pensé que les voitures sans permis prospéraient en ville. Dans les zones urbaines également, la plupart des ventes sont réalisées en France. Avec la menace de nouvelles restrictions de circulation en centre-ville, de plus en plus de propriétaires se tournent vers ce petit modèle. En effet, avec l’avènement de la prochaine ZFE, la voiture sans permis est devenue une véritable solution pour se déplacer. D’autant plus que la limite actuelle est fixée à 30 km/h en zone urbaine. Alors que de nombreux modèles sont encore équipés de moteurs thermiques, les constructeurs se tournent désormais tous vers l’électricité. Mais il n’y a pas qu’en ville que les voitures sans permis sont populaires.

De plus en plus de conducteurs de ces véhicules se trouvent dans des zones suburbaines ou rurales. Comme nous l’avons dit, la sécurité est un argument important pour déménager. Surtout, ces voitures deviennent de plus en plus polyvalentes. Leur autonomie a été revue à la hausse pour la plupart des modèles, tout comme le confort à bord. Bien sûr, partir en vacances avec peut sembler ambitieux. Mais les jeunes clients n’hésitent plus à utiliser leur voiture à d’autres fins que les trajets quotidiens, comme des week-ends à la mer ou des virées à la campagne.

À Lire  Ryvid Anthem : la moto électrique 125 low-cost disponible en précommande

Sur le même sujet :
Préparez la meilleure façon de vendre votre voiture d’occasion avec ces 4…

Des prix compétitifs mais de plus en plus cher

Des prix compétitifs mais de plus en plus cher

Comme les voitures sans permis deviennent de plus en plus populaires, avec des équipements de pointe, le prix de ces voitures augmente également. Certains modèles sont parfois encore plus chers que les voitures classiques. Quant à la Citroën Ami, les prix démarrent à 7 390 € et montent jusqu’à 8 750 € pour le modèle le mieux équipé, la version My Ami Vibe. Chez le constructeur français Ligier, le modèle JS60 complet coûte 17 099 € (hors options). Même deal sur Aixam qui propose le Crossover à 18 799 € (hors options). Les prix sont parfois trop élevés pour une clientèle jeune ou pour les familles qui préfèrent investir dans des voitures classiques. Si ce prix peut sembler très élevé, il s’explique aussi par la crise des semi-conducteurs et les difficultés rencontrées par les constructeurs pour trouver des pièces détachées sur le marché.

Les voitures sans permis continuent d’être populaires. Pratique en ville, c’est la réponse la plus à la problématique des déplacements en milieu urbain. Avec des conceptions de plus en plus complexes, les voitures sans permis sont l’avenir. A moins que le prix ne cesse d’augmenter. A moins que les constructeurs ne proposent de nouvelles idées pour rendre ces voitures encore plus intéressantes.