Leclerc regrette un « mauvais départ » qui a provoqué « une course difficile »

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Ferrari n’a pas su profiter de la course difficile de Max Verstappen pour s’imposer.

Charles Leclerc a terminé deuxième après avoir espéré gagner, seulement pour voir ses pneus s’effondrer dans le processus.

Le Monégasque regrette la première erreur qui lui a fait perdre la chance de sa pole position face à Pérez : « Oui j’ai tout donné, un mauvais départ nous a fait reculer, et la course a été très difficile après ça. J’ai fait une glissade. La course a été difficile . , je vais bien dormir et je vais me préparer pour le Japon !

A noter que Leclerc peut récupérer la victoire sur tapis vert si Perez écope d’une pénalité d’au moins 10 secondes.

Carlos Sainz imposait un rythme en retrait par rapport à son coéquipier, notamment dans la première partie de course et en début de relais en slicks. L’Espagnol est content d’assurer le podium : « C’était difficile, je n’avais jamais eu de rythme avec des pneus pluie. »

« Je n’ai jamais pu être au niveau des deux premiers car j’ai toujours eu un problème avec les roues arrière. Au final, dans cette situation, je devais rester à la troisième place. Ce qui est bien, c’est que je n’ai pas faire une erreur, j’ai mené la voiture jusqu’au bout et j’ai pu accélérer en fin de course. »

Sainz a été impressionné par la difficulté avec laquelle l’asphalte a séché à nouveau : « C’est fou le temps qu’il faut ici pour sécher. »

« Nous faisions des tours, nous regardions la piste et une ligne dure n’a jamais été vue. À certains endroits, elle a beaucoup glissé, mais c’est quelque chose à penser pour l’avenir car c’est un personnage différent. »