Les autorités sanitaires ont mis en garde contre les dangers du vapo jetable Puffbar, très apprécié des adolescents

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Ces cigarettes jetables font un tabac auprès des jeunes de moins de 13 ans. Très dosés en nicotine, ces dispositifs vendus sur Internet et scellés feraient l’objet d’un signalement à la Direction générale de la santé par les professionnels du vapotage.

L’emballage ressemble à une sucette. Fruits rouges, litchi glacé, guimauve ou encore mangue glacée, il existe des dizaines de saveurs. Porte-bonheur pour les uns, objet de collection pour les autres, avant de devenir la nouvelle mode des cours de récré, le « Puffbar » est surtout le fruit d’une astucieuse opération marketing. Des couleurs éclatantes, un design futuriste et un prix attractif à première vue : pas plus de 9 euros pour s’offrir au moins 600 bouffées ou « puffs » – en anglais – de cette cigarette électronique jetable. Ces dernières semaines, on l’a vu fleurir derrière les comptoirs des buralistes. Les copies de Puffbar s’étendent sur plusieurs étagères car il y a tellement de saveurs disponibles. Interdites aux mineurs donc, ce n’est pas dans les buralistes que ces nouvelles vapeurs à usage unique sont vendues en masse aux jeunes. Pour s’approvisionner, les jeunes adolescents scrutent les réseaux sociaux et les sites internet, faisant peu attention à l’âge du client, pour dénicher la perle. Souvenez-vous du snus et des nicopouches, tabac en poudre apprécié des jeunes.

D’où vient cette mode ? Depuis les Etats-Unis, où la cigarette électronique est particulièrement attaquée, avec notamment l’interdiction de nombreux parfums dans certains états et comtés. Pour le mettre entre les lignes, le marché américain…